« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile de disques de décembre 2014 : 38 volumes.

Pile de disques de décembre 2014 : 38 volumes.

Les nouveautés du mois et quelques retardataires...

D 3 décembre 2014     H 09:09     A Thierry Giard    


Les disques reçus à la rédaction, parus plus ou moins récemment ou à paraître, sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

> Au menu et par ordre alphabétique :
AKALÉ WUBÉ : « Sost » || Autour de NINA : « Autour de Nina » || Claire BARTOLI : « À l’envers des yeux : paysages » || Maxime BENDER : « Path of decision » || Eric BIBB : « Blues People » || René BOTTLANG – Andy McKEE : « Autumn In New York » || Guillaume BOUCHARD : « Basse continue » || Federico CASAGRANDE : « At the end of the day » || Dario « Rainote » CHIAZZOLINO : « Paint Your Life » || CHUT ! : « ...Fait du bruit » || Paolo CONTE : « Snob » || Mélanie DAHAN : « Keys » || Giovanni di DOMENICO – Alexandra GRIMAL : « Chergui » || DUPONT – LADD – DIASSÉ : « VoxXL » || Stéphane GUILLAUME Quartet : « Pewter Session » || Jeff HERR Corporation : « Layer Cake » || Magnus HJORTH Trio : « Blue interval » || The HOT SARDINES : « Wake Up In Paris » || Abdullah IBRAHIM : « The Song Is My Story » || Keith JARRETT – Charlie HADEN – Paul MOTIAN : « Hamburg ’72 » || JAUME – SOLER – IMBERT – HARMONIUM TRIO : « Reed Organ & Reeds » || Axel KÜHN trio : « Open-Minded » || Michel LAMBERT : « Journal des Épisodes II » || Jimmy LYONS : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note » || MALTED MILK & Toni GREEN : « Malted Milk & Toni Green » || Michael MANTLER : « The Jazz Composers Orchestra Update » || Ron MILES – Bill FRISELL – Brian BLADE : « Circuit Rider » || OBOMAN – Jean-Luc FILLON « … plays Cole Porter : Begin the Night » || POTAGE DU JOUR : « Go South » || Hasse POULSEN – WE ARE ALL AMERICANS : « AJMILive 04 » || Bertrand RENAUDIN – Olivier CAHOURS : « Douö live » || Mighty Mo RODGERS : « Mud’n’Blood – A Mississippi Blues Tale » || Yves ROUSSEAU Quartet : « Akasha » || Julia SARR : « Daraludul Yow » || SNAP : « Bras » || SUN RA : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note » || Ahn TUAN New Quartet : « Introduire Ahn Tuan » || Franck VAILLANT : « Raising Benzine »


AKALÉ WUBÉ : « Sost »

AKALÉ WUBÉ : « Sost » -  voir en grand cette image
AKALÉ WUBÉ : « Sost »
Clapson

La pochette qui n’est pas sans rappeler celle du Black Market de Weather Report ou l’African Market Place d’Abdullah Ibrahim (autrefois !) évoque la danse, les couleurs, la fièvre africaine. C’est bien l’esprit de la musique des français fondus de musique éthiopienne d’Akale Wube. La forme évolue vers un son « studio » plus « normé » et, de ce fait, moins « atypique » que le précédent disque (2010 - CultureJazz).

> Clapson CS1497 / L’Autre Distribution

Étienne de la Sayette : saxophones ténor et baryton, flûtes, clarinette basse, orgue, mbira, washint / Paul Bouclier : trompette, bugle, percussions, krar / Loïc Réchard : guitare / Oliver Degabriele : basse électrique / David Georgelet : batterie /+/ Manu Dibango : saxophone alto sur 1 / Genet Asefa : chant / François Chesnel : piano / Erwan Loeffel : percussions / Laurian Daire : orgue Hammond

01. Anbessa (feat. Manu Dibango) / 02. Alègntayé (feat. Genet Asefa) / 03. Mèmona / 04. Kidus à Cent Dix / 05. Ashewa / 06. Gab’s Trap / 07. Addis Abèba Bété / 08. Fikratchin / 09. Erikum / 10. Spring No Come (feat. Genet Asefa) / 11. Meri Tekikil // Enregistré en France, date non précisée (2013-2014 ?)

Autour de NINA : « Autour de Nina »

Autour de NINA : « Autour de Nina » -  voir en grand cette image
Autour de NINA : « Autour de Nina »
Verve

Un hommage à Nina Simone concocté dans notre Hexagone avec des ressources humaines locales et quelques invités. Il s’agit surtout de faire revivre le répertoire éclectique de la chanteuse colorisé par une large palette de voix. Un disque varié aux climats changeants. Une révérence « mondaine » à Nina sans doute.

> Verve / Universal Music France

Bojan Z : piano / Christophe Minck : basse / Cyril Atef : batterie, percussions / +/ Sophie Hunger, Olivia Ruiz, Melody Gardot, Gregory Porter, Ben L’Oncle Soul, Camille, Liliane La Havas, Youn Sun Nah, Keziah Jones : voix

01. Baltimore (R. Newman) / 02. Sinnerman (trad) / 03. I put a Spell on You (Sreamin’ Jay Hawkins) / 04. Just Say I love Him (trad) / 05. Black is the Color (trad) / 06. My Baby Just Cares for me (Donaldson - Kahn) / 07. Feeling Good (Newley - Bricusse) / 08. Four Women (N. Simone) / 09. Plain Gold Ring (E. S. Burroughs) / 10. Lilac Wine (J. Shelton)


Claire BARTOLI : « À l’envers des yeux : paysages »

Claire BARTOLI : « À l'envers des yeux : paysages » -  voir en grand cette image
Claire BARTOLI : « À l’envers des yeux : paysages »
Petit Label

Claire Bartoli est conteuse. Elle invente, écrit, raconte aussi ses propres histoires étranges et pleines de poésie avec sa voix douce, expressive. Elle fait défiler ici ses paysages intérieurs puisque ses propres yeux ne lui permettent pas de regarder vers l’extérieur.
Ce double album superbement réalisé par le Petit Label l’associe à deux formations aux formats différents en deux séances distinctes. L’improvisation accompagne le fil de la voix. Un beau travail de funambules totalement hors-normes : une habitude avec l’indispensable « Petit Label ».

> Petit Label PL Blanc 008 (2 CD) / Les Allumés du Jazz & www.petitlabel.com

Claire Bartoli : dit ses propres textes / Emmanuel Penfeunteun : batterie sur CD1 / Emmanuel Piquery : piano électrique, objets / Jean-Baptiste Perez : clarinette, clarinette basse, flûte sur CD1 / Nicolas Talbot : contrebasse / Pierre Millet : trompette, cornet, objets sur CD1 / Samuel Belhomme : trompette

CD 1 : 01. lune / 02. plus de nom / 03. la mer était dans la fenêtre / 04. diloba / 05. la mer était dans la fenêtre / 06. horizon / 07. la grande machine / 08. il y a ce que l’on voit / 09. qui / 10. le mur
CD 2 : 01. un téléphone s’est noyé dans une flaque de mer immense / 02. ils ont fermé les yeux / 03. sur un fil / 04. horizon / 05. au creux du noir dedans / 06. la femme du désert / 07. traversées / 08. le cri / 09. envie de toucher // Enregistré au Doc (14) en septembre 2013 et au studio Télémaque (14) en septembre 2012.


Maxime BENDER : « Path of decision »

Maxime BENDER : « Path of decision » -  voir en grand cette image
Maxime BENDER : « Path of decision »
Laborie Jazz

Le saxophoniste luxembourgeois Maxime Bender a un vrai cursus de musicien européen. Entre le Grand-Duché, Cologne, Bruxelles et Strasbourg, il a acquis de grandes compétences musicales. Avec ce disque, il s’inscrit dans une filiation esthétique qui doit beaucoup à Wayne Shorter dans son approche des saxophones ténor et soprano. Un disque de très bonne facture par des musiciens de talent.

> Laborie Jazz LB031 / Socadisc

Maxime Bender : saxophones / Simon Seidl : piano / Olivier Lutz : contrebasse / Silvio Morger : batterie

01. The Plunge / 02. Goodbye / 03. Path One / 04. The Way Up / 05. Path Two / 06. Path Of Decision / 07. Open Range / 08. Long Time Passing / 09. Epilogue-Shadow And It’s Opposite // Enregistré au studio Laborie (France) - date non précisée (2013 - 2014 ?)


Eric BIBB : « Blues People »

Eric BIBB « Blues People » -  voir en grand cette image
Eric BIBB « Blues People »
Dixiefrog

Eric Bibb (New-York,1951) aime à se présenter comme un troubadour. Fier de l’héritage de son père Leon Bibb, artiste-militant, il porte des messages d’amour et de paix mais il alerte aussi. Reprenant le concept des concerts « engagés » des années 60 qui réunissaient des artistes porteurs d’un même message, il convie nombre de ses amis musiciens au fil des plages... Lire la chronique (Culturejazz.fr, 11 nov. 2014)

> DixieFrog DFGCD8768 / Harmonia Mundi

Eric Bibb : voix, guitares /+ selon les plages/ Taj Mahal : voix et banjo / The Blind Boys Of Alabama : voix / J.J Milteau : harmonica / Guy Davis : voix et guitare / Ruthie Foster : voix / Popa Chubby : guitares électriques / Harrison Kennedy : voix / Glen Scott : piano, basse, batterie, orgue, claviers, melodica… voix / Linda Tillery, Andre De Lange, Leila McCalla : voix / Staffan Astner : guitares / Michael Jerome Brown : guitares / Paul Robinson : batterie et percussions / Neville Malcolm, Desmond Foster : basse, contrebasse

01. Silver Spoon / 02. Driftin Door To Door / 03. God’s Mojo / 04. Turner Station / 05. Pink Dream Cadillac / 06. Chocolate Man / 07. Rosewood / 08. I Heard The Angels Singin’ / 09. Dream Catchers / 10. Chain Reaction / 11. Needed Time / 12. Out Walkin’ / 13. Remember The Ones / 14. Home / 15. Where Do We Go // Enregistré à Londres et en Suède en 2013 (?)


René BOTTLANG – Andy McKEE : « Autumn In New York »

René BOTTLANG – Andy McKEE : « Autumn In New York » -  voir en grand cette image
René BOTTLANG – Andy McKEE : « Autumn In New York »
AJMI series

Le pianiste suisse René Bottlang a, depuis longtemps, construit une relation d’amitié avec l’AJMI, association qui fait fleurir le jazz à Avignon. Ce nouveau disque relate une séance d’enregistrement new-yorkaise avec le contrebassiste Andy McKee et quelques invités prestigieux (et toujours créatifs !). Un remarquable moment de jazz ouvert, riche, aventureux et néanmoins « accessible ».

> AJMI Series AJM 24 / Absilone & les Allumés du Jazz

René Bottlang : piano, compositions 2, 3, 10, 13 / Andy McKee : contrebasse, compositions 4, 5, 7, 9, 12 / Vic Juris : guitare / Oliver Lake : saxophone alto / Billy Hart : batterie

01. Loulou Opus / 02. Allergie / 03. Melodie quantique / 04. Exhibit A / 05. Softly / 06. Infusion / 07. Times like this / 08. Transfusion / 09. If Not Now / 10. Crazy Eights / 11. Loulou Opus 2 / 12. Crossover / 13. Slyline Blues // Enregistré les 30 novembre et 1er décembre 2012 dans le New Jersey


Guillaume BOUCHARD : « Basse continue »

Guillaume BOUCHARD : « Basse continue » -  voir en grand cette image
Guillaume BOUCHARD : « Basse continue »
Autoproduction (Canada)

Le contrebassiste québécois Guillaume Bouchard dirige ce quartet mais il fait également partie du trio du batteur Michel Lambert (voir plus loin). Sa contrebasse est, de toute évidence, au centre de cette formation et surtout pas en avant. Ce quartet privilégie le jeu collectif aéré et swinguant sans lourdeur ni rigidité. Le respect des formes du jazz doit ouvrir des espaces d’expression aux contraintes élastiques. Un bonl exemple !

> Autoproduction / www.guillaumebouchard.com

Guillaume Bouchard : contrebasse, compositions / Michel Côté : saxophone ténor / André Lachance : guitare / François Côté : batterie / Anne Thivierge : flûte alto

01. Engrenage cassé / 02. Eveil / 03. Basse continue / 04. Pensées longue durée / 05. Vieux amis / 06. Walkin’ Ballad / 07. Coucher de soleil au rétroviseur / 08. Terre rouge / 09. Oraison marchée / 10. Longue route / 11. Départ // Enregistré à Sainte-Croix, Québec en juillet 2014.


Federico CASAGRANDE : « At the end of the day »

Federico CASAGRANDE : « At the end of the day » -  voir en grand cette image
Federico CASAGRANDE : « At the end of the day »
CamJazz

Cela fait huit ans maintenant que Federico Casagrande se livre à l’exercice de guitare solo sur un instrument acoustique une peu détourné ( accord inhabituel, « préparation »). Ces compositions sont issues de ce travail et repensées pour accueillir des invités (de marque). Une atmosphère nocturne, étrange, souvent surprenante comme en témoigne Alain Gauthier (compte-rendu de concert le 26 nov. 2014 - Paris). Le « maillage serré » que nous évoquions à propos du précédent disque (mars 2013) s’est transformé ici en dentelle ajourée qui laisse passer le clair de lune. (Michele Rabbia est toujours aussi inventif et inattendu !)

> CamJazz CAMJ 7877-2 / Harmonia Mundi

Federico Casagrande : guitare / Michele Rabbia : percussions, électronique / Vincent Courtois : violoncelle / Vincent Peirani : accordéon

01. Once Upon A Time / 02. Let’s Go See Around The Corner / 03. Some More, Please ! / 04. Can You See It / 05. Maybe Not This Time / 06. Melancholia / 07. It’s All So Rarefied Out There / 08. So Clear You Speak / 09. All That’s Left Behind // Enregistré à Paris (Studio Acousti) du 13 au 15 janvier 2014.


Dario « Rainote » CHIAZZOLINO : « Paint Your Life »

Dario « Rainote » CHIAZZOLINO : « Paint your life » -  voir en grand cette image
Dario « Rainote » CHIAZZOLINO : « Paint your life »
Tu Kool (Italie)

Hasard de cette série alphabétique, voici à nouveau un guitariste italien : Dario Chiazzolino alias Rainote. Le dossier de presse vante sa virtuosité bouillonnante et la sensibilité de son jeu. On ne dira pas le contraire. Ce guitariste est excellent (comme tant d’autres), il se complaît dans un univers où le rythme se conjugue avec l’harmonie (de couleurs...) pour faire naître un swing bien présent. Du jazz « moderne » bon teint made in New York avec une formation de premier plan où l’on retrouve deux californiens réputés : Taylor Eigsti et Willie Jones III.

> Tu Kool Records / www.dariochiazzolino.com

Dario « Rainote » Chiazzolino : guitare / Taylor Eigsti : piano / Marco Panascia : contrebasse / Willie Jones III : batterie

01. Precious Things / 02. Awake / 03. Far from Here / 04. Nostalgia / 05. Nel / 06. Floating / 07. There Is No Greater Love / 08. Paint your life // Enregistré à New York (date non précisée) www.dariochiazzolino.com


CHUT ! : « ...Fait du bruit »

CHUT ! : « ...Fait du bruit » -  voir en grand cette image
CHUT ! : « ...Fait du bruit »
AJMILive et ONJazz Fabric

Chut ! C’est le quartet-quintet du trompettiste Fabrice Martinez, un des acteurs-actifs de l’ONJazz d’Olivier Benoît. C’est aussi un groupe intégré à l’ONJazz Fabric puisque le nouvel orchestre national continue d’élever sous son aile les « poussins » de ses musiciens ! Cet enregistrement (dans la nouvelle série numérique AJMILive) a été effectué le 28 février dernier à Avignon. Florence Ducommun y était pour CultureJazz.fr : plus qu’enthousiaste ! (Lire sa chronique).

> AJMI Live – ONJAZZ Fabric AJMILive 5 / Numérique sur www.jazzalajmi.com et Absilone

Fabrice Martinez : trompette, bugle / Fred Escoffier : piano, pianet Hohner / Éric Échampard : batterie / Fred Pallem : basse électrique / +/ Stéphane Bartelt : guitare

01. Perlé (Martinez) / 02. Pivoine (Martinez) / 03. Thèse (Martinez) / 04. Métabaron (Escoffier) / 05. Une de perdue, une de perdue (Pallem) // Enregistré en concert à l’AJMI (La Manutention, Avignon -84) le 28 février 2014.


Paolo CONTE : « Snob »

Paolo CONTE : « Snob » -  voir en grand cette image
Paolo CONTE : « Snob »
Platinium-Universal

Quoi, Paolo Conte dans cette « Pile de Disques » ?
Rassurez-vous, il y a des lustres (déjà), je me souviens de discussions acharnées lors de la programmation du festival Jazz sous les Pommiers : Paolo Conte pouvait-il prendre place dans le programme ? La réponse était non. Malgré le côté « jazzy » de ses mélodies, cette musique ne porte pas l’essence du jazz. Aujourd’hui encore moins qu’hier. Passons !

> Platinum – Universal 0602547034946 / Universal Music France

Paolo Conte : piano, voix, compositions, textes / Jino Touche : voix, basse, contrebasse / Massimo Pitzianti : accordéon, clarinette, saxophones, piano, machine à écrire / Nunzio Barbieri : guitares / Gilson Siveira : percussions / Daniele Di Gregorio : batterie, percussions, piano /+ cuivres, anches, voix…

01. Si Sposa L’Africa / 02. Donna Dal Profumo Di Caffè / 03. Argentina / 04. Snob / 05. Tropical / 06. Fandango / 07. Incontro / 08. Tutti A Casa / 09. L’Uomo Specchio / 10. Maracas / 11. Gente (CSIDN) / 12. Glamour / 13. Manuale Di Conversazione / 14. Signorina Saponetta / 15. Ballerina // Enregistre à Moncalieri (TO - Italie) en 2013 (?)


Mélanie DAHAN : « Keys »

Mélanie DAHAN : « Keys » -  voir en grand cette image
Mélanie DAHAN : « Keys »
Backstage Prod.

En janvier 2012, Yves Dorison écrivait : « Dans un style personnel, son phrasé raffiné exprime un amour des mots non feint. Tout en nuance, son chant sait toucher l’auditeur sans qu’elle est besoin de recourir à aucun artifice. » (CultureJazz.fr - concert à Lausanne). Il vantait aussi les mérites du batteur Lukmil Perez qui venait de rejoindre la formation de Mélanie Dahan. Il est toujours là aux côtés de Thomas Bramerie (décidément spécialiste de l’accompagnement de chanteuses) pour ce nouvel album qui se caractérise surtout par la présence des pianistes qui défilent tout au long des plages. On pourra regretter que ce disque ne s’écarte pas un peu plus des conventions du genre pour marquer sa différence.

> Backstage production BACKPROD3103 / L’Autre Distribution

Mélanie Dahan : voix / Thomas Enhco : piano sur 1 et 10 / Baptiste Trotignon : piano sur 2 et 6 / Manuel Rocheman : piano sur 3 et 8 / Franck Amsallem : piano sur 4 et 7 / Pierre de Bethmann : pianos sur 9 et 9 / Thomas Bramerie : contrebasse / Lukmil Perez : batterie

01. Whisper not -feat. Thomas Enhco- / 02. I’m through with love -feat. Baptiste Trotignon- / 03. Poor butterfly -feat. Manuel Rocheman- / 04. Dedicated to you -feat. Franck Amsallem- / 05. Beautiful love -feat. Pierre de Bethmann- / 06. Everytime we say goodbye -feat. Baptiste Trotignon- / 07. Some other time - Lucky to be me -feat. Franck Amsallem- / 08. Star eyes -feat. Manuel Rocheman- / 09. What’s new -feat. Pierre de Bethmann- / 10. Never said -Chan’s song- -feat. Thomas Enhco- // Enregistré au Studio Sextan (France) en octobre 2013.


Giovanni di DOMENICO – Alexandra GRIMAL : « Chergui »

Giovanni di DOMENICO – Alexandra GRIMAL : « Chergui » -  voir en grand cette image
Giovanni di DOMENICO – Alexandra GRIMAL : « Chergui »
Ayler records

En 2010, l’écoute du disque « Seminare Vento » (Free lance) mettait en évidence la complicité artistique entre le pianiste Giovanni di Domenico et la saxophoniste Alexandra Grimal dans le contexte d’un quartet. Ils ont déjà enregistré en duo (2009-2010) : « Ghibli » pour le label Sans Bruit. On les retrouve avec ce double album « Chergui » où chacun prend aussi le temps de s’exprimer en solo sur plusieurs plages. Une musique aérienne, poétique, extrêmement maîtrisée : chaque note est à sa juste place. Assez impressionnant mais il faut accepter de se laisser conduire dans leur cheminement...

> Ayler Records AYLCD 141-142 / Orkhêstra

Giovanni di Domenico : piano / Alexandra Grimal : saxophones ténor et soprano

CD1 : 01. Prana (Grimal) / 02. The Window Was Camel-less / 03. Koan n°7 / 04. Koan n°8 / 05. Koan n°9 / 06. Koan n°11 / 07. Diotime et les lions (Grimal) / 08. Bi-Fluore 250 (Grimal)
CD2 : 01. Zai / 02. Let Sounds Be Themselves / 03. Tema Per Jan Svankmayer / 04. Metacommentary / 05. The Koln Concept / 06. Koan n.6 / 07. Koan n.10 / 08. Tremebondo Mondo / 09. Ballata Dei Piedi Volanti / 10. Chien Savant / 11. Sea Blooming / 12. Harmattan (Grimal - di Domenico) // Enregistré par Céline Grangey au Théâtre du Châtelet, Paris, les 21 et 22 mai 2013


DUPONT – LADD – DIASSÉ : « VoxXL »

DUPONT – LADD – DIASSÉ : « VoxXL » -  voir en grand cette image
DUPONT – LADD – DIASSÉ : « VoxXL »
Ultrack

Hubert Dupont reprend sa basse électrique et invite deux voix pour un dialogue entre tradition africaine (le tassou, slam traditionnel en wolof d’Ibrahima Diassé) et le rap et le slam des musiques urbaines du XXIè siècle (Mike Ladd). Une réunion vivante et pleine de bonnes vibrations en concert dans le cadre de « Musiques au Comptoir ». Aux voix s’ajoute la flûte de Naïssam Jalal, déjà présente dans le précédent projet d’Hubert Dupont, Jasmin (2013). Un assemblage mouvant mais pas instable !

> Ultrack UTK1003 / Musea

Mike Ladd : rap, slam / Ibrahima Diassé : tassou (rap traditionnel en wolof), tama (petit tambour d’aisselle) / Hubert Dupont : basse électrique et compositions / Hervé Samb : guitare acoustique / Naïssam Jalal : flûte / Maxime Zampieri : batterie / Djengo Hartlap : live sound design.

01. Slamabad / 02. Multi Kutsi / 03. Baisse La Clim / 04. Joujou / 05. Wonder / 06. Force Invisible / 07. Dribble / 08. Juska Juska // Enregistré en concert en novembre 2013 à Musiques au Comptoir, Fontenay-sous-Bois.


Stéphane GUILLAUME Quartet : « Pewter Session »

Stéphane GUILLAUME Quartet : « Pewter Session » -  voir en grand cette image
Stéphane GUILLAUME Quartet : « Pewter Session »
Gemini Records

La réputation de Stéphane Guillaume n’est plus à faire. Ce brillant saxophoniste, étoilé par les meilleures institutions pilote depuis plusieurs années ce quartet dans lequel se sont tissés de vrais liens d’amitié et de complicité. Restant fidèle à ses orientations esthétiques, il propose dans ce disque un jazz solide sur ses bases rythmiques et harmoniques proposant au fil des plages des couleurs changeantes (les anches et la flûte), finement électrisées (Frédéric Favarel). La rythmique Marc Buronfosse - Antoine Banville est irréprochable par sa souplesse et sa musicalité.

> Gemini Records GR1412 – CS0511

Stéphane Guillaume : saxophones soprano, alto, ténor, clarinette basse et flûte alto / Frédéric Favarel ; guitare électrique / Marc Buronfosse : contrebasse / Antoine Banville : batterie

01. Forget it (Favarel) / 02. Miss Worry / 03. Sure This is Art (Banville) / 04. Heptinuum / 05. Almost Friends / 06. See through / 07. L’Amphi en Fard (live) / 08. Blues Around / 09. Low profile (Buronfosse) / 10. The Search (Favarel) / 11. Mister mysery (Buronfosse) / 12. While Dreaming (Favarel) / 13. Dum Dum Dum (Eddy Louiss) / 14. Illumilune // Enregistré au Studio des Egreffins à Videlles du 18 au 20 décembre 2013.


Jeff HERR Corporation : « Layer Cake »

Jeff HERR Corporation : « Layer Cake » -  voir en grand cette image
Jeff HERR Corporation : « Layer Cake »
Igloo Records

Un peu plus haut dans cette page, nous évoquions le nouvel album du saxophoniste Maxime Bender. Le voilà dans le contexte du trio « Corporation » du batteur également luxembourgeois Jeff Herr. Une solide équipe de musiciens qui sont motivés et impliqués pour édifier leur musique sur des bases solides. Cette Corporation réalise son œuvre avec détermination et talent. À découvrir sur scène sans doute pour apprécier pleinement les subtilités.

> Igloo Records IGL259 / Socadisc

Jeff Herr : batterie / Maxime Bender : saxophone / Laurent Payfert : contrebasse

01. The Funky Monkey / 02. A-Rabi Dub / 03. / 04. Wind / 05. Danse sucrée / 06. Le regret / 07. The Man Who Sold the World / 08. Euphoria / 09. And So It Is / 10. Melancholy / 11. Journey to the Bliss / 12. Rain / 13. Layer Cake // Enregistrement et dates non précisés. (2013-2014 ?)


Magnus HJORTH Trio : « Blue interval »

Magnus HJORTH Trio : « Blue interval » -  voir en grand cette image
Magnus HJORTH Trio : « Blue interval »
Stunt Records

Enfant, il a hésité entre le violon et le trombone. C’est au piano que l’on retrouve Magnus Hjorth, musicien suédois âgé de 31 ans... seulement pourrait-on dire à l’écoute de son jeu de piano d’une grande maturité, épuré, posé. Épaulé par une rythmique d’une finesse exemplaire, il nous livre un des beaux disques en trio de cette année 2014 (et on ne pourrait dire combien sont parus ces derniers mois dans la formule « p-b-dms »...). Écoutez ses compositions qui sonnent comme des standards et les standards qu’il a complètement recomposés ! Sacré musicien !

> Stunt STUCD 14012 / UnaVoltaMusic – UVM distribution

Magnus Hjorth : piano / Lasse Mørck : contrebasse / Snorre Kirk : batterie

01. Green Repose / 02. Lion’s Route / 03. Barbados (Parker) / 04. Mellowed / 05. Moonlight Serenade (Miller) / 06. Yantoon / 07. Blue Interval / 08. Icy Blast / 09. American Patrol (Meacham) / 10. Lost and Found / 11. Let It Go. // Enregistré au Danemark en mai 2013.


The HOT SARDINES : « Wake Up In Paris »

The HOT SARDINES : « Wake Up In Paris » -  voir en grand cette image
The HOT SARDINES : « Wake Up In Paris »
Decca (EP)

Régulièrement, une formation vient nous resservir le jazz des années 40 joué au pied de la lettre pour que le public non-averti qui « aime le jazz » (de temps en temps autour d’un verre entre amis) s’y retrouve.
La consommation de ces sardines chaudes pourrait s’avérer indigeste pour ceux qui aiment le jazz cru et vivant.

> Decca – EP / Universal Music France

Evan Palazzo : piano / Fast Eddy Francisco : claquettes / Evan “Sugar” Crane : contrebasse et soubassophone / Jason Prover : trompette / Miz Elizabeth : voix / Nick Myers : saxophone ténor / Alex Raderman : batterie et percussions / Sam Raderman : guitare et banjo

01. Bei MirBist Du Schöen / 02. Zazou / 03. Wake up in Paris / 04. Petite Fleur


Abdullah IBRAHIM : « The Song Is My Story »

Abdullah IBRAHIM : « The Song Is My Story » -  voir en grand cette image
Abdullah IBRAHIM : « The Song Is My Story »
Intuition Records

Le label allemand Intuition célèbre de belle manière l’anniversaire de Mr Abdullah Ibrahim (jadis Dollar Brand) : 80 ans en cette année 2014. Après l’Afrique du Sud contée dans Mukashi (Once upon a Time) en petite formation au mois de janvier voici un superbe double album en solo enregistré en Italie en juin dernier. Solo de piano (et de saxophone alto) pour raconter encore le parcours d’une vie entre la fuite aux USA et le rêve du jazz américain (For Coltrane...) avant le retour dans son Afrique du Sud libérée du joug de l’apartheid. Le DVD nous permet d’écouter le récit du conteur dans le cadre bucolique de la ville de Sacile et de mesurer la sensibilité du doigté sur les touches d’un piano de rêve. Émouvant, fort et très serein.

> Intuition (1 CD + 1 DVD) INT 3442-2 / Socadisc

Abdullah Ibrahim : piano, saxophone alto sur 1 et 17

01. Celestial Bird Dance / 02. Threshold / 03. Open Door Within / 04. Unfettered muken / 05. Spiral Mist / 06. Just Arrived / 07. Kalahari Pleiades / 08. For Coltrane, Pt. 1 / 09. Twelve by Twelve / 10. Shadows Lean Against My Song / 11. The Song Is My Story / 12. Marinska / 13. African Dawn / 14. Eclipse at Dawn / 15. Phambili - Looking Ahead / 16. For Coltrane, Pt. 2 / 17. Children Dance // Enregistré en Italie, à Sacile, Fazioli Concert Hall les 25, 26 et 27 juin 2014.


Keith JARRETT – Charlie HADEN – Paul MOTIAN : « Hamburg ’72 »

Keith JARRETT – Charlie HADEN – Paul MOTIAN : « Hamburg '72 » -  voir en grand cette image
Keith JARRETT – Charlie HADEN – Paul MOTIAN : « Hamburg ’72 »
ECM

En 1977, ce trio augmenté de leur complice habituel, Dewey Redman, nous épatait avec la formidable « Survivor’s Suite » sur le label ECM. Aujourd’hui, Keith Jarrett est le seul survivant de cette belle équipe. Et ECM en profite pour rechercher des inédits de la « grande époque » comme celui-ci, capté par la NDR lors d’un concert de la tournée du trio en 1972. N’attendez pas un récital de piano accompagné : c’est de la musique vivante en trio qui est jouée ici avec un sens profond du dialogue et une volonté de diversifier les couleurs (percussions, saxophone, flûte). Bien plus inventif que nombre de trios actuels ! Le final avec « Song For Ché » de Charlie Haden vaut à lui seul l’acquisition du disque.

> ECM ECM 2422 / Universal Music France

Keith Jarrett : piano, flûte, saxophone soprano, percussion / Charlie Haden : contrebasse / Paul Motian : batterie, percussion

01. Rainbow / 02. Everything That Lives Laments / 03. Piece for Ornette / 04. Take me Back / 05. Life, Dance / 06. Song for Ché // Enregistré à Hambourg (Allemagne) le 14 juin 1972 au NDR Jazz Workshop.


JAUME – SOLER – IMBERT – HARMONIUM TRIO : « Reed Organ & Reeds »

JAUME – SOLER – IMBERT – HARMONIUM TRIO : « Reed Organ & Reeds » -  voir en grand cette image
JAUME – SOLER – IMBERT – HARMONIUM TRIO : « Reed Organ & Reeds »
Label Durance

Le révérant père Soler (Alain) a convié les chanoines Jaume (André) et Imbert (saint Raphaël) à une petite sauterie « en jazz » autour de l’harmonium associatif dans la sacristie du Studio ECS. La confrérie de l’AMI à Château-Arnoux (non loin du monastère de Ganagobie) nous réserve décidément bien des surprises ! Ils officient dans la joie et l’allégresse, foudroyés par les démons du swing en conviant Wayne Shorter et les Beatles, Chick Corea (le scientologue, mon Dieu !) et Randy Newman, Charlie Haden et quelques partitions de leur plume. L’harmonium s’essouffle à courir après les intrépides saxophonistes mais il tient le coup. C’est vraiment épatant et exceptionnel à bien des points de vue !

> Label Durance JS1052014 / Orkhêstra

André Jaume : saxophones alto et ténor, clarinette basse / Raphaël Imbert : saxophones soprano, alto et ténor / Alain Soler : harmonium

01. Stella Hymnis (Imbert) / 02. Crystal Silence (Corea) / 03. First Song (Haden) / 04. Angel Eyes (Brent – Dennis) / 05. Art Mots Nient Homme (Jaume) / 06. Infant Eyes (Shorter) / 07. In Germany Before The War (Newman) / 08. Aura Lee ( Love me Tender) (Poulton – Fosdick) / 09. Blame It On My Youth (Levant – Heyman) / 10. Lilou (Soler) / 11. The Fool On The Hill (Lennon – McCartney) // Enregistré à Château-Arnoux (04) le 12 janvier 2012.


Axel KÜHN trio : « Open-Minded »

Axel KÜHN trio : « Open-Minded » -  voir en grand cette image
Axel KÜHN trio : « Open-Minded »
Double Moon records

Alex Kühn est contrebassiste (sans lien de parenté avec Joachim et Rolf). Nous avions eu l’occasion de l’entendre aux côtés de la chanteuse Anne Czichowsky sur ce même label. Dès les premières notes de « Digital World », on se dit qu’on va encore suivre les traces du trio EST. Ce n’est pas une fausse piste puisque ce trio sait allier mélodies accrocheuses et structures rythmiques bien carrées en alternant pièces à tempo plus soutenu et quelques balades plus romantiques propices à laisser s’exprimer la contrebasse volubile du leader. Du travail bien fait par des musiciens talentueux, sans doute.

> Double Moon Records DMCHR 71143 / Socadisc

Axel Kühn : contrebasse / Ull Möck : piano / Marcel Gustke : batterie

01. Digital World / 02. Open-Minded / 03. The Truth About You / 04. Behind The Sun / 05. Hello June / 06. Parks / 07. Solopiece For Bass / 08. 7 Lifes / 09. Don’t Cry / 10. Desert Sand / 11. Mystic Angle // Enregistré en Allemagne. Date non-précisée (2013-2014 ?)


Michel LAMBERT : « Journal des Épisodes II »

Michel LAMBERT : « Journal des Épisodes II » -  voir en grand cette image
Michel LAMBERT : « Journal des Épisodes II »
Jazz from Rant

Et voilà la suite ! Les six derniers mois de l’année 1988 pendant laquelle le batteur Michel Lambert a composé chaque jour une très courte pièce. En 2013, nous avions eu les 92 premières séquences (sur un seul CD - lire ici !). Ce second volet du Journal des Épisodes, réduction pour trio de compositions orchestrales nous fait parcourir le calendrier 1988, au Québec, du 5 juillet au 28 décembre. Ces miniatures de quelques secondes atteignent parfois 2 ou 3 minutes. C’est fou comme on ce qu’on peut dire en si peu de temps. Un rare exemple de concision ! Unique !

> Jazz From Rant Rant 1448 / www.jazzfromrant.com

Michel Lambert : batterie / Alexandre Grogg : piano / Guillaume Bouchard : contrebasse

97 plages (5 juillet au 28 décembre 1988) – Enregistré au Québec, entre avril 2012 et avril 2014.


Jimmy LYONS : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »

Jimmy LYONS : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note » -  voir en grand cette image
Jimmy LYONS : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »
CamJazz (coffret-réédition)

Comme chaque année, le label italien CamJazz réédite en coffrets « économiques » les richesses des catalogues de Soul Note et Black Saint, labels transalpins aujourd’hui disparus.
Coup de projecteur sur le trop méconnu (oublié ?) Jimmy Lyons (1931 - 1986). Connu pour sa participation au Cecil Taylor Unit, ce saxophoniste alto dirigea un quintet original par la présence du basson de Karen Borca (CDs 1 et 2). Il joua aussi en duo avec l’excellent batteur-percussionniste Andrew Cyrille (CDs 3, 5) augmenté parfois de la voix « magique » de Jeanne Lee comme dans Nuba (CD 4), sans doute le disque le plus connu dans ce coffret qui mérite toute votre attention !

> CamJazz BXS1028 (coffret 5 CDs) / Harmonia Mundi

Jimmy Lyons : saxophone alto /+ selon les disques/ Raphe Malik : trompette / Karen Borca : basson / William Parker : contrebasse / Paul Murphy : batterie / Enrico Rava : trompette et bugle / Jay Oliver : contrebasse / Andrew Cyrille : batterie, percussion / Jeanne Lee : voix

CD 1 : « Wee Sneezawee » – Jimmy Lyons Quintet – 5 titres – New-York 1983 / CD 2 : « Give It Up » – Jimmy Lyons Quintet – 4 titres – Milan 1985 / CD 3 : « Burnt Offering » – Jimmy Lyons, Andrew Cyrille – USA 1982 / CD 4 : « Nuba » – Andrew Cyrille, Jeanne Lee, Jimmy Lyons - 6 titres – Milan 1979 / CD 5 : « Something in Return » – Jimmy Lyons, Andrew Cyrille – New-York 1881


MALTED MILK & Toni GREEN : « Malted Milk & Toni Green »

MALTED MILK & Toni GREEN : « Malted Milk & Toni Green » -  voir en grand cette image
MALTED MILK & Toni GREEN : « Malted Milk & Toni Green »
Nueva Onda

Arnaud Fradin, guitariste chanteur et leader du groupe français Malted Milk, s’associe ici à la chanteuse originaire de Memphis, Toni Green. À la base de cette association fructueuse à l’énergie positive, le producteur et grand spécialiste du blues et de la soul, Sébastien Danchin.
Une musique complètement incrustée dans une esthétique soul-blues avec cuivres et chœurs... Comme de l’autre côté de l’Atlantique : on s’y croirait !

> Onda records NOR002 / Harmonia Mundi

Toni Green : voix / Arnaud Fradin : guitare, voix / Eric Chambouleyron : guitares / Timothée Bakoglu : piano, claviers / Igor Pichon : basse, voix / Richard Housset : batterie et percussions / Pierre-Marie Humeau : trompette et bugle / Vincent Aubert : trombone et trombone basse / Sylvain Fetis : saxophones / Laurence Le Baccon, Julie Dumoulin, voix, chœurs / Manuel Decocq : violon et alto / Jenny-Marlene Galvao : violon Nueva

01. Just Call Me / 02. I.d Really Like To Know / 03. Hold Back This Feeling / 04. The Weather Is Still Fine / 05. Slipped, Tripped, and Fell In Love / 06. Wake Up To Your Love / 07. I Can Do Bad All By Myself / 08. Deep Inside / 09. As Long As I Have You / 10. That Wiggle / 11. Just Ain.t Working Out / 12. Party Girl / 13. D.I. Jam // Enregistré à Puceul, France en juin 2014.


Michael MANTLER : « The Jazz Composers Orchestra Update »

Michael MANTLER : « The Jazz Composers Orchestra Update » -  voir en grand cette image
Michael MANTLER : « The Jazz Composers Orchestra Update »
ECM

Le Jazz Composer’s Orchestra a été fondé en 1965 pour défendre et promouvoir le travail des musiciens dits « d’avant-garde ». C’est en 1968 que paraît le double album sous le nom de l’orchestre avec en solistes Cecil Taylor, Don Cherry, Roswell Rudd, Pharoah Sanders, Larry Coryell, et Gato Barbieri... et produit par le trompettiste autrichien Michael Mantler (né en 1943).
Voici donc la « mise à jour » de ce programme réalisée par le même Michael Mantler dans sa ville natale en 2013. Pour l’occasion, le Nouvelle Cuisine Big Band viennois accueille quelques solistes autrichiens de renom comme Wolfgang Puschnig ou Harry Sokal. Bien sûr, c’était mieux avant mais cette relecture sans doute assagie n’est pas dénuée d’intérêt.

> ECM 379 0789 / Universal Music France

Michael Mantler : trompette / Nouvelle Cuisine Big Band : Clemens Salesny, Manfred Balasch, Fabian Rucker, Wolfgang Puschnig, Harry Sokal, Christian Kronreif, Florian Fennes : anches / Aneel Somary, Martin Ohrwalder : trompette / Christoph Walder, Hans Peter Manser : cor / Peter Nickel, Florian Heigl : trombones / Alex Rindberger : tuba / David Helbrock : piano / Peter Herbert, Tibor Kövesdi, Manuel Mayr : basse électrique / Lukas Knöfler : batterie / Bjarne Roupé : guitare / Bernie Mallinger, Ingmar Jenner : violon / Cinthia Liao : alto / Asja Vacici : violoncelle / Christoph Cech : direction"

01. Update one / 02. Update height / 03. Update Nine / 04. Update Eleven / 05. Update Five / 06. Update Six / 07. Update Ten / 08. Update Twelve. pt1 / 09. Update Twelve. pt2 / 10. Update Twelve. pt3 // Enregistré en club à Vienne (Autriche) en 2013


Ron MILES – Bill FRISELL – Brian BLADE : « Circuit Rider »

Ron MILES – Bill FRISELL – Brian BLADE : « Circuit Rider » -  voir en grand cette image
Ron MILES – Bill FRISELL – Brian BLADE : « Circuit Rider »
ENJA - YellowBird

À propos du précédent disque de trio, Quiver, Pierre Gros écrivait en octobre 2012 : « Voilà un trio qui sans se départir d’une certaine modernité, revisite pour nous dans cet enregistrement l’âme du blues dans peut être ce qu’il a de plus profond. » (chronique - CultureJazz.fr). Il évoquait ensuite « l’âme étatsunienne » qui transparaît aussi ici encore dans la multiplicité de ses influences. La grande force de cette musique tranquille, sereine, apaisée vient sans doute de la référence au chant (le cornet de Ron Miles) et un sens de l’écoute remarquable : Bill Frisell et Brian Blade sont juste à leur place. Beau disque !

> ENJA – Yellowbird Yeb – 7745 / Harmonia Mundi

Ron Miles : cornet / Bill Frisell : guitare / Brian Blade : batterie

01. Comma / 02. Jive Five Floor Four (Mingus) / 03. The Flesh Is Weak / 04. Dancing Close And Slow / 05. Circuit Rider / 06. Reincarnation Of A Lovebird (Mingus) / 07. Angelina / 08. Two Kinds Of Blues (Guiffre) // Enregistré les 29 et 30 octobre 2013 à Denver (USA)


OBOMAN – Jean-Luc FILLON « … plays Cole Porter : Begin the Night »

OBOMAN – Jean-Luc FILLON « … plays Cole Porter : Begin the Night » -  voir en grand cette image
OBOMAN – Jean-Luc FILLON « … plays Cole Porter : Begin the Night »
Soupir Editions

Jean-Luc Fillon est un amoureux des anches doubles et du hautbois en particulier. Il s’est d’ailleurs forgé son surnom en référence à cet instrument qu’il met dans des situations contrastées en fonction de ses projets. Cette fois, il réunit un trio « de chambre » pour une approche personnelle et originale des grands classiques de Cole Porter. Les alliages hautbois/cor anglais et violon alto (Frédéric Eymard) sont particulièrement agréables à l’oreille. Le remarquable pianiste portugais João Paulo dessine un maillage harmonique précis et sensible pour cette musique, par essence, chantante.

> Soupir Editions S229 / www.jeanlucfillon.com

João Paulo : piano / Frédéric Eymard : alto / Jean-luc « Oboman » Fillon : hautbois, hautbois d’amour, cor anglais.

01. I’ll Get A Kick Out Of You / 02. Just One Of Those Things / 03. Anything Goes / 04. Easy To Love / 05. Called Love... / 06. What Is This Thing Called Love / 07. I’m So In Love / 08. Love For Sale / 09. Let’s Do It / 10. Begin The Night / 11. I Love You / 12. My Heart Belongs To Daddy // Enregistré au Studio de meudon (92) en juillet 2013.


POTAGE DU JOUR : « Go South »

info document -  voir en grand cette image
Le saxophoniste suisse Jürg Solothurnmann nous a fait parvenir le disque de ce trio d’improvisateurs paru sur le label Leo Records tout récemment. Nous ne détaillerons pas ce Potage du Jour, préférant vous inviter à lire ce qu’en dit Jean Buzelin dans l’article qu’il vient de consacrer aux nouveautés du label britannique (CultureJazz.fr - 21 novembre 2014)

> Leo Records LR 706 / Orkhêstra

Franziska Baumann : voix / Jürg Solothurnmann : saxophones alto et soprano / Christoph Baumann : piano

01. Calling The Spirits / 02. Pursuit Of Furthermore / 03. Quest Of The Grail / 04. Three Steps To Lost Bop / 05. Nouvelle Potage / 06. Sing You La-re-ti / 07. Gossoup / 08. Midsummer Nightmare / 09. Go South ! / 10. Spirit’s Talk / 11. Unforeseen / 12. A[we]-struc[k]-ture // Enregistré à l’université du Cap (Afrique du Sud) en octobre 2013.


Hasse POULSEN – WE ARE ALL AMERICANS : « AJMILive 04 »

Hasse POULSEN – WE ARE ALL AMERICANS : « AJMILive 04 » -  voir en grand cette image
Hasse POULSEN – WE ARE ALL AMERICANS : « AJMILive 04 »
AJMILive

À travers ce projet, le guitariste Hasse Poulsen a voulu réunir une formation de jeunes et talentueux musiciens français pour porter son regard vers l’Amérique et plus particulièrement des américains photographiés par Denis Rouvre en une étonnante galerie de portraits. On ne nous dit pas si les photos ont été projetées lors du concert d’Avignon mais la musique se suffit à elle-même dans les conditions du concert. Encore un beau moment de musique live à l’initiative de l’AJMI, indispensable association avignonaise qui nous permet désormais de profiter de ses concerts (en différé) avec cette collection AJMILive. Une bonne idée !

> AJMILive (numérique seulement) / www.jazzalajmi.com

Hasse Poulsen : guitare / Adrien Dennefeld : guitare / Benjamin Flament : vibraphone / Julien Chamla : batterie

01. Slow Job / 02. Sous la glace / 03. Aphrodite sur le couch / 04. Hawaï Cannon / 05. Arthel / 06. Air métaux / 07. I’ve Heard It Said Before // Enregistré en concert à l’AJMI, La Manutention, Avignon (84) le 30 mars 2013.


Bertrand RENAUDIN – Olivier CAHOURS : « Douö live »

Bertrand RENAUDIN – Olivier CAHOURS : « Douö live » -  voir en grand cette image
Bertrand RENAUDIN – Olivier CAHOURS : « Douö live »
OP Music

Sur « son » label OP Music, Bertrand Renaudin passe du quartet (« Play » - avril 2013) au duo. La formule peut sembler surprenante : la guitare acoustique d’Olivier Cahours et la batterie feront-elles bon ménage ? Pas de souci a priori car ces deux musiciens d’expérience savent se respecter mutuellement sans pour autant susciter l’ennui. Les jeux de contrastes, la place de la voix donnent à ce duo parfois un peu trop bavard une certaine singularité teintée de flamenco. L’enregistrement de qualité est un atout mais le concert doit restituer les subtilités des échanges bien mieux que le disque.

> OP Music 004 / www.opmusic.fr

Bertrand Renaudin : batterie, compositions 1, 3, 4, 6, 8, 9 / Olivier Cahours : guitare, voix, compositions 2, 5 et 7

01. Céanothus / 02. Tension urbaine / 03. Le Caire / 04. Destin / 05. Hodos / 06. Congo Brazza / 07. Naissances / 08. Sauvage / 09. Conakry // Enregistré en concert chez Laborie à Limoges. www.opmusic.fr // www.bertrand-renaudin.com


Mighty Mo RODGERS : « Mud’n’Blood – A Mississippi Blues Tale »

Mighty Mo RODGERS : « Mud'n'Blood – A Mississippi Blues Tale » -  voir en grand cette image
Mighty Mo RODGERS : « Mud’n’Blood – A Mississippi Blues Tale »
Dixiefrog

Mighty Mo Rodgers s’est fixé un projet ambitieux : raconter une histoire du blues du Mississippi (ou une histoire du Mississippi à travers sa vision du blues). Sa musique se colore de climats changeants pour éclairer une approche du blues solide et assez personnelle inspirée par les souffrances et les émotions présentes et passées que porte l’histoire du fleuve. Un disque accompagné d’un livret qui éclaire le propos à partir d’images d’archives.

> DixieFrog DFGCD 8770 / Harmonia Mundi

Mighty Mo Rodgers : voix et claviers / Clarence Harris, Burleigh Drummond : batterie / Smiley Lang, Willie B. Sharp : basse / Dizzy Dale Williams, Butch Mudbone : guitares / Darryl Dunmore : harpe, dobro / Derf Reklaw : bouteille / Davyd Johnson : saxophone / Margrette Floyd, Patricia Rodgers : voix

A – Twilight : 01. Goin’ South / 02. Haunted By The Blues // B – The Dark : 03. The Ghost of Highway 61 / 04. Unmarked Grave / 05. Run Brother Run / 06. Backroad Blues / 07. Devil Train Boogie / 08. I Got A Call From The Devil / 09. The People Could Fly / / C – The Light : 10. Drivin’ Up / 11. Juke Joint Jumpin’ / 12. White lightnin’ and High Yella / 13. Love Will Only Make You Sweat / 14. Everybody Needs The Blues / 15. Thank You Mississippi / 16. Almost Home // Enregistré aux USA de 2013 à 2014


Yves ROUSSEAU Quartet : « Akasha »

Yves ROUSSEAU Quartet : « Akasha » -  voir en grand cette image
Yves ROUSSEAU Quartet : « Akasha »
Abalone Productions

Ce quartet fête ses quinze années d’existence avec un nouveau disque très attendu. Plutôt que d’allumer la flamme des bougies commémoratives, Yves Rousseau réunit les quatre éléments à travers ses compositions : l’eau et l’air, la terre et le feu bien sûr et le cinquième élément, l’ether, existence omniprésente qui imprègne le tout et que les hindouistes nomment Akasha. Nous connaissons ce quartet depuis belle lurette mais nous avions pu particulièrement apprécier ce son unique, le sens du jeu collectif qui l’anime lors d’un concert à Caen en avril 2013 sur ce même programme... À (re)lire ici.... Un disque immanquable de toute évidence !

> Abalone AB019 / L’Autre Distribution

Régis Huby : violon ténor électro-acoustique et électrique / Jean-Marc Larché : saxophones alto et soprano / Christophe Marguet : batterie / Yves Rousseau : contrebasse

01. L’eau – Part I / 02. L’eau – Part II / 03. L’eau – Part III / 04. La terre / 05. Le feu – Part I / 06. Le feu – Part II / 07. Ether / 08. L’air – Part I / 09. L’air – Part II // Enregistré à La fabrique (Malakoff – France) en mai 2014.


Julia SARR : « Daraludul Yow »

Julia SARR : « Daraludul Yow » -  voir en grand cette image
Julia SARR : « Daraludul Yow »
Autoproduction

Il y a au moins un point commun entre ce disque de Julia Saar et celui de Mélanie Dahan présenté plus haut : la présence de pianistes qui alternent au fil des plages. La source d’inspiration se situe dans ce cas plus du côté de l’Afrique que du jazz. On aurait tort cependant de ne pas consacrer un moment (et plus si affinités) à l’écoute de ce disque de caractère qui s’écarte des productions formatées.

> Autoproduction AD2984C / L’Autre Distribution

Julia Sarr : voix /+ selon les plages/ Fred Soul : piano, guitare, percussions / Alune Wade, Mamane Thiam : percussions / Jasser haj Youssef : viole d’amour / Yakouba Sissoko : kora / Bojan Z, Mario Canonge, Jean-Philippe Rikyiel, Samuli Mikkonen : piano

01. Djelima / 02. Adjana / 03. Daraludul Yow / 04. Jem Kanam / 05. Salamalekkum / 06. Nawna / 07. Xolam Interlude / 08. Xolam Yaatuna / 09. Sentoo / 10. Walagaan / 11. Yoni Malaaka / 12. Thies / 13. Manko / 14. Doom // Enregistré en France (en 2013-2014 ?)


SNAP : « Bras »

SNAP : « Bras » -  voir en grand cette image
SNAP : « Bras »
coax / carton records

22’45« . Un format court pour une musique qui en dit long sur la complicité inventive de ces trois membres du collectif COAX. Où l’on retrouve Julien Desprez, le guitariste qui »déchire" et se fait une belle place dans le paysage français des musiques inc(l)assables aux côtés de Yann Joussein, batteur à l’esprit ouvert, dans les méandres électriques du clavier et autres bidules à watts de Clément Édouard (par ailleurs saxophoniste). Vous suivez ? Non ? Écoutez !

> Carton Records + Coax records Coax023sna1 / www.collectifcoax.com & www.cartoncartoncarton.com

Julien Desprez : guitare / Yann Joussein : batterie / Clément Édouard : clavier, électronique

01. Cocktail / 02. Laine / 03. Bras / 04. Beat / 05. Only / 06. 341 // Enregistré en France en mars 2014


SUN RA : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »

SUN RA : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note » -  voir en grand cette image
SUN RA : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »
CamJazz

Écouter les hommages plus ou moins décalés, pourquoi pas. Mais entrer dans la musique de Sun Ra, le seul, le vrai, c’est beaucoup mieux ! Ce coffret CamJazz de rééditions des labels Black Saint et Soul Note nous donne l’occasion de (re)decouvrir le mythe interstellaire au cours des dernières années de sa vie (1986 à 1992 - Sun Ra est décédé en 1993). Trois disques avec l’Arkestra où alternent standards du swing et divagations intergalactiques toujours saisissantes plus un album où le pianiste fait figure de sideman aux côtés du violoniste Billy Bang pour un hommage à Stuff Smith. Si ces disques ne sont pas les chef-d’œuvres du Dieu Soleil, il n’en sont pas moins intéressants et souvent étincelants.

> CamJazz BXS1031 (coffret 4 CDs) / Harmonia Mundi

Sun Ra : piano, synthétiseur /+/ Carl LeBlanc : Guitare / Danny Ray Thompson : saxophones et flûte / Earl « Buster » Smith : batterie / James Jackson : bassoon, tambours africains / John Gilmore : saxophone ténor et clarinette / Leroy Taylor :saxophone alto et clarinette basse / Marshall Allen : saxophone alto, flûte, hautbois, piccolo / Pat Patrick : saxophone alto et clarinette / Randall Murray ou Michael Ray : trompette / Ronald Wilson : saxophone ténor / Thomas Hunter, Earl « Buster » Smith et/ou Clifford Barbaro : batterie / Tyler Mitchell : basse / Tyrone Hill : trombone // Ahmed Abdullah : trompette, voix / Elson Nascimento, Jorge Silva : percussion / Jothan Callins : contrebasse, basse / June Tyson : voix / Ron McBee : congas et percussion / Noel Scott : saxophone alto // et avec Billy Bang : violon / Andrew Cyrille : batterie et percussion / John Ore : contrebasse

CD 1 : « Reflections in Blue » – Sun Ra Arkestra – 6 titres – Milan décembre 1986 / CD 2 : « Hours After » – Sun Ra Arkestra – 5 titres – Milan 1986 / CD 3 : « Mayan Temples » – Sun Ra Arkestra – 13 titres – Milan 1990 / CD 4 : « A Tribute To Stuff Smith » – Billy Bang with Sun Ra… - 8 titres – New-York 1992


Ahn TUAN New Quartet : « Introduire Ahn Tuan »

Ahn TUAN New Quartet : « Introduire Ahn Tuan » -  voir en grand cette image
Ahn TUAN New Quartet : « Introduire Ahn Tuan »
Autoproduction

Le mauvais goût de la pochette (potache du jour !?) est à prendre au second degré en référence au « Introducing... » américain dès lors qu’il s’agit de présenter un nouveau talent, on l’aura compris. Voilà donc un pianiste un peu provocateur ! Écoutons-voir sa musique...
Eh bien, il est sage le jeune homme, très sage, trop sage sans doute ! Pas hargneux pour deux sous dès qu’il est devant son clavier qu’il caresse sans frapper avec la délicatesse et l’affection d’un musicien bien élevé qui a fait ses gammes. C’est joliment fait mais un emballage façon coucher de soleil flou sur la vallée du Grésivaudan en fin d’automne aurait peut-être mieux convenu, commercialement parlant.

> Autoproduction / www.ahntuan.fr

Ahn Tuan : piano, composition / Illyes Ferfera : saxophones / Baptiste Castets : batterie / Arthur Hen : contrebasse / Ahn Tuan : piano, compositions

01. Introduire Ahn Tuan / 02. Hot Brad / 03. Blizzard du 77 / 04. Introduire la vallée du Grésivaudan / 05. Gonceleen Spleen / 06. Valentine’s Night / 07. Elsong / 08. Ouest / 09. Tank’s Butterflies / 10. Time to leave // Enregistré par Pierre Antoine et André Charlier au Studi des Egreffins (Videlles - 91). Prob. 2013-2014 ?


Franck VAILLANT : « Raising Benzine »

Franck VAILLANT : « Raising Benzine » -  voir en grand cette image
Franck VAILLANT : « Raising Benzine »
Abalone Productions

Le prix des carburants est à la baisse mais la Benzine du batteur Franck Vaillant n’a pas de plomb dans l’aile et prend un nouvel envol avec un assemblage de jeunes essences à l’énergie toujours vive. Ça décoiffe comme on peut s’y attendre à la lecture du casting ! L’énergie juvénile est cependant encadrées par quelques invités à la maturité plus tempérée (Bex, Magic Malik, Loy Erlich...). Un beau disque aux climats électriques colorés publié cette fois encore sur l’excellent label Abalone du violoniste Régis Huby (cf. Yves Rousseau plus haut).

> Abalone AB017 / L’Autre Distribution

Franck Vaillant : batterie, percussions, composition / Antonin-Tri Hoang : saxophone alto, clarinette basse / Antonin Rayon : orgue Hammond, clavinet, claviers / Julien Desprez : guitare, effets / +/ Emmanuel Bex : orgue Hammond et vocoder / Malik Mezzadri, Maïa Barouh : flûte, voix / Dr De Kabal : voix / Mehdi Haddab : oud électrique / Loy Erlich : goumbass...

01. Petit Grain de sable / 02. Million Dollar Riff part III / 03. This is Part Of The game / 04. Rattenkönig / 05. Million Rupee Riff / 06. Raising Benzine 3 Part I / 07. Raisong Benzine 3 Part II / 08. Même soleil pour tous / 09. Cerca trova / 10. Twisted Jambi (Bonus video) // Enregistré en France en décembre 2013.


Les piles de disques des mois précédents