« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » « Pile de disques » de février 2017 en 43 volumes.

« Pile de disques » de février 2017 en 43 volumes.

Les disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 5 février 2017     H 10:29     A Thierry Giard    


Présentation par ordre alphabétique des 43 disques qui nous sont parvenus récemment. Certains sont parus (parfois depuis quelques temps...), d’autres vont paraître.
Certains disques ont déjà été chroniqués (suivez les liens !), d’autres le seront prochainement s’ils inspirent les rédacteurs de CultureJazz...

La pile des disques du mois de février 2017 :

Cliquez sur le titre pour un accès direct !

01- John ABERCROMBIE Quartet : « Up and Coming »
02- Dmitry BAEVSKY : « The day After »
03- Theo BLECKMANN : « Elegy »
04- BŒSPFLUG – DAGOGNET Duo : « Laniakea »
05- Vincent BOURGEYX : « Short Trip »
06- DEEP TONE PROJECT : « Onward »
07- Lorenzo DI MAIO : « Black Rainbow »
08- DR. MINT : « Voices in The Void »
09- ENSEMBLE ART SONIC : « Le Bal Perdu »
10- ESCAPE LANE : « The Bridge Sessions 05 »
11- Toufic FARROUKH : « Villes invisibles »
12- Ken FOWSER : « Now Hear This ! »
13- Richard GALLIANO : « New Jazz Musette »
14- Renaud GARCIA-FONS : « La vie devant soi »
15- GRAND ORCHESTRE DU TRICOT : « Atomic Spoutnik »
16- Dani & Debora GURGEL Quarteto : « DDG4 »
17- Benedikt JAHNEL : « The Invariant »
18- Lee KONITZ : « Frescalalto »
19- Michel LAMBERT : « Alom molA »
20- Sarah LANCMAN : « Inspiring Love »
21- Josh LAWRENCE : « Color Theory »
22- Olivier LE GOAS : « Reciprocity »
23- Sarah LENKA :« I don’t dress fine »
24- LIVEHUMAN : « scratchBop »
25- Hans LÜDEMANN’s ROOM : « Blaue Kreise »
26- MASQUALERO : « Masqualero »
27- Hugues MAYOT : « What If ? »
28- Sarah McKENZIE : « Paris In The Rain »
29- MELANOÏA & QUATUOR IXI : « Red – Music by Luzia Von Wyl »
30- Giovanni MIRABASSI : « Live in Germany »
31- Andrea MOTIS : « Emotional Dance »
32- Roberto NEGRO : « Garibaldi Plop »
33- NGUYÊN LÊ & NGÔ HÔNG QUANG : « Hà Nôi Duo »
34- O.R.K. : « Soul of an Octopus »
35- Didier PETIT – Claudia SOLAL – Philippe FOCH : « Les Voyageurs de l’Espace »
36- SELMER #607 : « Vol.III – Anniversary Songs »
37- Omar SOSA & Seckou KEITA : « Transparent Water »
38- SUPERDOG : « In The Court Of The Crimson King »
39- THE URGE TRIO : « Live at The Hungry Brain »
40- TOHPATI ETHNOMISSION : « Mata Hati »
41- Viktoria TOLSTOY : « Meet Me At The Movies »
42- Colin VALLON : « Danse »
43- WINGFIELD - REUTER - STAVI – SIRKIS : « The Stone House »


John ABERCROMBIE Quartet : « Up and Coming »

info document -  voir en grand cette image John Abercrombie (né en 1944) aurait, nous dit-on, abandonné le médiator depuis quelques temps, préférant le jeu au pouce sur les cordes de sa guitare. Cela explique sans doute le velouté que prennent les mélodies tranquilles et un rien nostalgiques qu’il nous présente dans « Up and Coming ». On retrouve ce formidable quartet avec plaisir sur le label ECM auquel Abercrombie reste fidèle depuis 42 ans !

> ECM - 5723377 / Universal

John Abercrombie : guitare / Marc Copland : piano / Drew Gress : contrebasse / Joey Baron : batterie

01.Joy (John Abercrombie) / 02. Flipside (John Abercrombie) / 03. Sunday School (John Abercrombie) / 04. Up And Coming (John Abercrombie) / 05. Tears (Marc Copland) / 06. Silver Circle (Marc Copland) / 07. Nardis (Miles Davis) / 08. Jumbles (John Abercrombie) // Enregistré récemment aux États-Unis.


Dmitry BAEVSKY : « The day After »

info document -  voir en grand cette imageDmitry Baevsky est né à Saint- Petersbourg mais vit (et sévit !) depuis longtemps à New York sur les traces des grands altistes du passé bop avec une sonorité des plus enflammées et un phrasé acrobatique (mais toujours en équilibre sur les grilles harmoniques). Ce nouvel album est sans doute un peu plus « personnel » que les précédents mais reste solidement ancré dans une exthétique résolument référée au jazz des années 50-60.

> Jazz Family - JF017 / Socadisc (parution 24/02/2017)

Dmitry Baevsky : saxophone alto / Jeb Patton : piano / David Wong : contrebasse / Joe Strasser : batterie

01. Would You / 02. Minor Blues 012 / 03. Chant (D. Pearson) / 04. Minor Delay / 05. Hotel Baudin / 06. The Wise Ones (J. Patton) / 07. The Day After (T. McIntosh) / 08. Four Seven Nine One / 09. Delilah (V. Young) / 10. I’ve Told Ev’ry Little Star (J. Kern) // Enregistré à New York en juillet et août 2016.


Theo BLECKMANN : « Elegy »

info document -  voir en grand cette imageLe vocaliste allemand, new-yorkais d’adoption, Theo Bleckmann a réuni une formation de tout premier plan pour jouer sa musique sensible et poétique en clair-obscur. Des ambiances qui correspondent bien à la légendaire esthétique du label ECM. Une belle voix expressive qui tisse des mélodies évanescentes et élégiaques... donc totalement aux antipodes des crooners !

> ECM - New Series 4799717 / Universal

Theo Bleckmann : voix, compositions / Shai Maestro : piano / Chris Tordini : contrebasse / John Hollenbeck : batterie / Ben Monder : guitare

01. Semblance / 02. Comedy Tonight / 03. Fields / 04. The Mission / 05. Littlefields / 06. Elegy / 07. To Be Shown to Monks at a Certain / 08. Cortege / 09. Elegy (Var.) / 10. Take My Life / 11. Wither / 12. Alate // Enregistrement récent (en Europe ?).


BŒSPFLUG – DAGOGNET Duo : « Laniakea »

info document -  voir en grand cette imagePresque dix ans après Matinale (chronique 11/2017), leur précédent disque sur le label nantais Yolk, nous retrouvons avec plaisir les duettistes Pierre Bœspflug et René Dagognet dans leurs espaces musicaux ludiques et mélodiques, trompette ou bugle et piano. Ils nous proposent donc la « saison deux » de leur dialogue fructueux et virtuose sur les compositions de Pierre Bœsplug auxquelles s’ajoutent trois séquences d’écriture spontanée et un salut au trio Humair-Jeanneau-Texier avec Zipper’teaseuse. Une musique inventive à l’exécution rigoureuse : une grande maîtrise du jeu en duo.

NB : On retrouve Pierre Bœspflug et René Dagognet dans l’Ensemble Bernica issu de la Cie Latitudes 5.4 (« Vagabondage »-11/2015)

> Latitudes 5.4 – Cristal Records (digital uniquement) - LAT6 / Believe Digital (parution le 03/03/2017)

Pierre Bœspflug : piano, composition sauf 3, 5, 10, 13 / René Dagognet : bugle, trompette

01. Moche maison / 02. Bip bip / 03. Vignette 1 (Bœspflug-Dagognet) / 04. Divertissement / 05. Vignette 2 / (Bœspflug-Dagognet) / 06. Vibratons / 07. Affaire(s) à suivre / 08. Laniakea / 09. Pitchounette / 10. Zipper’teaseuse (Jeanneau-Humair) / 11. 3 étoiles / 12. Jojo / 13. Improvisation (Bœspflug-Dagognet) // Enregistré en octobre 2016 au Studio Downtown de Strasbourg (France).


Vincent BOURGEYX : « Short Trip »

info document -  voir en grand cette imageEn 2012, nous remarquions le talent de Vincent Bourgeyx avec son album « Hip » en trio avec Pierre Boussaguet et André Ceccarelli (Fresh Sound). Ce « jazz ludique, mélodique, dansant, chaleureux » que nous évoquions alors, se retrouve avec encore plus de maturité dans ce nouvel album où le pianiste s’entoure de son ami contrebassiste américain Matt Penman lequel est venu avec Obed Calvaire soit un remarquable tandem rythmique. Cette fois, Vincent Bourgeyx varie les formes et les couleurs en intégrant sur certaines plages la voix de Sarah Lazarus et le saxophone de David Prez : excellentes fréquentations pour un beau disque qui swingue et chante.

> Fresh Sound New Talent - FSNT 516 / Socadisc (parution le 24/02/2017)

Vincent Bourgeyx : piano / Matt Penman : contrebasse / Obed Calvaire : batterie /+/ David Prez : saxopĥone ténor / Sarah Lazarus : voix

01. Short Trip / 02. Abbey / 03. I’ve Got Lost In His Arms (I. Berlin) / 04. In A Hurry / 05. Choral / 06. This is New (Weill-Gershwin) / 07. While She Sleeps / 08. Elephant’s March / 09. Cross Fingers / 10. Tune Up (M. Davis) / 11. I’ve Grown Accustomed to His Face (Loewe-Lerner) / 12. June / 13. For All We Know (Coots-Lewis) // Enregistré au Studio de Meudon (France) en mai 2016.


DEEP TONE PROJECT : « Onward »

info document -  voir en grand cette imageDans un pays tourmenté par des affrontements qui n’en finissent pas, l’Ukraine, on continue à jouer et créer dans le domaine du jazz. Un beau signe de vitalité et une forme de résistance à l’adversité qu’il faut soutenir et révéler. C’est bien pour cela que nous vous invitons à écouter le Deep Tone Project, un quartet dans lequel on retrouve le contrebassiste Konstantin Ionenko et le batteur Pavel Galitsky (voir « Noema » - quartet, mars 2016). Outre la qualité de la paire rythmique, on appréciera le jeu fluide et nuancé du guitariste Aleksandr Pavlov et la belle sonorité du ténor Viktor Pavelko. Une musique à l’énergie maîtrisée entre ternaire et binaire. À découvrir.

> Fresh Sound New Talent - FSNT-519 / Socadisc

Viktor Pavelko : saxophone ténor / Aleksandr Pavlov : guitare / Konstantin Ionenko : contrebasse, basse électrique sur 2 & 8 / Pavel Galitsky : batterie.

01. Contemplation (Aleksandr Pavlov) / 02. Dubious Pleasure (Aleksandr Pavlov) / 03. Pacific Ocean (Viktor Pavelko) / 04. Slightly Abashed (Konstantin Ionenko) / 05. Megalomania (Aleksandr Pavlov) / 06. Heritage (Viktor Pavelko) / 07. Torero Hallucinogene (Konstantin Ionenko) / 08. Black Depth (Konstantin Ionenko) / 09. Hope (Viktor Pavelko) // Enregistré au Mask Studio de Kiev (Ukraine) en avril 2016.


Lorenzo DI MAIO : « Black Rainbow »

info document -  voir en grand cette imageLa Belgique est un grand pays pour le jazz on le sait de longue date. S’y révèlent régulièrement de nouveaux talents comme le guitariste Lorenzo Di Maio à la tête d’un quintet aussi soudé que talentueux. Inspiré par le groupe Fellowships de Brian Blade, Ambrose Akinmusire ou Aaron Parks, Lorenzo Di Maio développe un univers personnel fidèle à l’esprit du jazz mais sensible aux couleurs et aux formes des musiques de son temps.

> Igloo Records - New Talents - IGL273 / Socadisc (P. 09/2016)

Lorenzo Di Maio : guitare, compositions / Nicola Andrioli : piano, Fender Rhodes / Jean-Paul Estiévenart : trompette / Antoine Pierre : batterie / Cédric Raymond : contrebasse

01. Back Home / 02. Détachement / 03. No Other Way / 04. Black Rainbow / 05. Lonesome Traveler / 06. September Song / 07. Inner Peace / 08. Open D / 09. Santo Spirito // Enregistré en Belgique en novembre 2015.


DR. MINT : « Voices in The Void »

info document -  voir en grand cette imageAvec « Voices in the Void », le groupe Dr. Mint signe son cinquième album. Ces cinq musiciens de Los Angeles et New York y développent un peu plus leur concept « d’archistration » soit la construction « en temps réel » des structures de leurs compositions. Rien de bien nouveau dans le principe direz-vous ? Certes non mais la musique de ce groupe combine habilement de fougueuses improvisations dans une contexte électro-rock plutôt bien maîtrisé après dix ans de jeu en commun. Au delà du « gros son », le contenu est assez intéressant musicalement.

> Orenda records - 0037 / www.orendarecords.com

Daniel Rosenboom : trompette / Gavin Templeton : saxophones / Alexander Noice : guitare électrique, effets / Sam Minaie : basse électrique, effets / Caleb Dolister : batterie

01. Kingdom In The Middle / 02. Spacerobot[dance] / 03. Down To One / 04. The (Two)(Three) Sun Erupts / 05. Fanfare Mécanique / 06. A Bird, An Assassin / 07. Nymbists / 08. Empyrean / 09. n-Drift / 10. Anathema // Enregistré les 8 et 9 juin 2016 à Los Angeles (USA).


ENSEMBLE ART SONIC : « Le Bal Perdu »

info document -  voir en grand cette imageUn disque fort attachant dont vous trouverez la chronique toute récente dans nos pages ! « Vous ferez peut-être valser vos idées préconçues sur le jazz et la java pour vous laisser entraîner sur le parquet ciré que fait scintiller Art Sonic... » (à lire dans la Vitrine de disques de janvier 2017#2)

> Drugstore Malone - DM006 / L’Autre Distribution (Parution le 03/03/2017)

Joce Mienniel : flûtes / Cédric Chatelain : hautbois, cor anglais / Sylvain Rifflet : clarinette / Sophie Bernado : basson / Baptiste Germser : cor /+/ Didier Ithursarry : accordéon

01. Ouverture / 02. La Javanaise (Gainsbourg) / 03. C’était bien (Le P’tit Bal Perdu) (Verlor) / 04. Java des bombes atomiques (Goraguer) / 05. De dame et d’homme (M. Perrone) / 06. Montagne Sainte Geneviève (D. Reinhardt) / 07. Papillons noirs (J. Privat) / 08. Quatre cent coups (J. Constantin) / 09. Allez, glissez, Allez ! Roulez (J. Privat) / 10. Ballade irlandaise (E.Stern) / 11. Les Bluets (Viseur-Ferrari) / 12. Avalanche (Privat-Sudre) / 13. Flambée montalbanaise (Viseur) / 14. Coup de fil (Baselli-Viseur) / 15. Reine de musette (J. Peyronnin) / 16. Il Camino (A. Romano) / 17. Valsajo (J. Privat) / 18. Volubilis (E. Carrara) // Enregistré au Carreau du Temple (Paris) du 12 au 14 avril 2016.

ESCAPE LANE : « The Bridge Sessions 05 »

info document -  voir en grand cette imageEscape Lane est le cinquième disque de la série initiée dans le cadre du dispositif « The Bridge » (échanges entre musiciens de France et de Chicago). Vous pourrez lire la chronique de ce disque dans la Vitrine de janvier 2017#1, ...ici...

> The Bridge - 05 / thebridgesessions.bandcamp.com

Marquis Hill : trompette / Jeff Parker : guitare électrique / Joachim Florent : contrebasse / Denis Fournier : batterie

01. Lane Open / 02. Le sel de la situation / 03. Lever de soleil au loin sur le lac agité où s’est refugiée, usée, la tempête / 04. 4800 S Lake Park (l’encrier) / 05. Franchissements / 06. Rough Grooved Surface / 07. Une petite fille danse assise // Enregistré à Chicago (USA) le 7 novembre 2014.


Toufic FARROUKH : « Villes invisibles »

info document -  voir en grand cette imageNous avions découvert le saxophoniste libanais Toufic Farrouck il y a cinq ans avec le disque « Cinéma Beyrouth » (lire ici...). Il passe ici de sa ville natale aux « Villes Invisibles » en référence à un roman d’Italo Calvino. Un disque agréable aux ambiances variées invitant au voyage à travers des compositions aux arrangements finement ciselés. On retrouve là, une fois encore l’accordéon de Didier Ithursarry, décidément très présent dans les publications récentes ! (Cf. Ensemble Art Sonic, plus haut).

> Hot8 Music- FRP4U0817 / L’Autre distribution (parution le 03/03/2017)

Toufic Farroukh : saxophones soprano, alto, ténor / Leandro Aconcha : piano et Fender Rhodes / Didier Ithursarry : accordéon / Didier Ithursarry : accordéon / Ahmad Al Khatib : oud / Frédéric Favarel : guitare / Marc Buronfosse : contrebasse / Luc Isenmann : batterie / Bachar Khalifé : percussions /+/ Naïma Yazbek : chant sur 3.

01. Villes Invisibles (Intro) / 02. Villes Invisibles / 03. Rio De Cairo / 04. VSA (Villes Sur Auzon) / 05. Serotina / 06. Mr Tib / 07. Angela / 08. Miss Understood / 09. Le Cerisier d’Automne / 10. Lady Moon / 11. Yellow Bird / 12. Kantari Dreams / 13. Freeze Out // Enregistré récemment au Studio de Meudon (France).


Ken FOWSER : « Now Hear This ! »

info document -  voir en grand cette imageAprès « Standing Tall » que nous vous présentions en janvier 2016 (..ici...), le saxophoniste américain Ken Fowser nous annonce « Maintenant, écoutez-ça ! » (Now Hear This !)... Ce que nous avons fait sans voir vraiment de différence esthétique entre le précédent disque et celui-ci toujours autant référé à l’esthétique hard-bop. C’est fort bien joué, avec professionnalisme et conviction mais ça n’apporte (toujours) rien de bien neuf.

> Posi-Tone - PR8163 / www.posi-tone.com (Parution le 17/02/2017)

Ken Fowser : saxophone ténor / Josh Bruneau : trompette, bugle / Rick Germanson : piano / Paul Gill : contrebasse / Jason Tiemann : batterie

01. Blast Off / 02. Here And Now / 03. Blues For Mabes / 04. Still Standing / 05. The View From Below / 06. One And Done / 07. Now Hear This ! / 08. Fair To Middlin’ / 09. Transitions / 10. A Few Blocks Down / 11. Ready The Mops // Enregistré récemment aux USA.


Richard GALLIANO : « New Jazz Musette »

info document -  voir en grand cette imageRichard Galliano occupe le terrain discographique ces derniers temps. Après une compilation réalisée par le label Milan Music (Les années Milan - janvier 2017) et avant un duo avec Ron Carter (que nous vous présenterons le mois prochain !), l’accordéoniste revient au jazz-jazz avec un quartet de costauds totalement irréprochable. Un double album s’imposait-il pour cet hommage au jazz-musette ? On aurait bien imaginé moins de titres pour plus d’audace et d’inventivité même si cet album est agréable et impeccablement interprété au demeurant.

> Ponderosa - CD 133 / Pias (parution le 17/02/2017)

Richard Galliano : accordéon / Sylvain Luc : guitare / Philippe Aerts : contrebasse / André Ceccarelli : batterie

CD 1 : 01. A French Touch / 02. Billie / 03. Coloriage / 04. Nice Blues / 05. Ballade Pour Marion / 06. Fou Rire / 07. Giselle / 08. Laurita / 09. Love Day
CD 2 : 01. Waltz For Nicky / 01. Ten Years Ago / 03. Tango Pour Claude / 04. Viaggio / 05. Lili / 06. Beritwaltz / 07. Spleen / 08. Azul Tango / 09. Aurore // Enregistré en 2016. Lieu non précisé.


Renaud GARCIA-FONS : « La vie devant soi »

info document -  voir en grand cette imageAprès nous avoir fait voyager en assemblant des musiques du bassin méditerranéen, de l’Espagne au Moyen-Orient, à travers ses différents disques, Renaud Garcia-Fons raconte en musique sa « redécouverte » de Paris dans ce nouvel album. Ce virtuose de la contrebasse, grand spécialiste du jeu à l’archet a constitué un trio singulier avec deux musiciens remarquables et inventifs : David Venitucci et Stephan Caracci. Un disque plus proche du jazz que les précédents : on s’en réjouit !

> e-motive records - EMO171 / L’Autre distribution

Renaud Garcia-Fons : contrebasse, compositions / David Venitucci : accordéon / Stephan Caracci : vibraphone, percussions

01. Les rues vagabondes / 02. Revoir Paris / 03. Je prendrai le métro / 04. Montmartre en courant / 05. Le long de la Seine / 06. La vie devant soi / 07. Après la pluie / 08. Monsieur Taxi / 09. Si ça te dit / 10. Les écoliers / 11. Élégie de Novembre // Enregistré en 2016 au Studio Arcoluz (Paris) en 2016.


GRAND ORCHESTRE DU TRICOT : « Atomic Spoutnik »

info document -  voir en grand cette imageLe potentiel créatif du Tricollectif (collectif de jeunes musiciens français) est assez sidérant et devient même carrément intersidéral avec cet « Atomic Spoutnik » dans lequel nous embarque le Grand Orchestre du Tricot. Neuf musiciens sans trompette ni trombone mais avec le trombine et la présence insolite d’André Robillard, figurant récitant d’un récit dadaïste totalement indescriptible. Regardez les vidéos de Jean-Pascal Retel (...ici...), écoutez ce disque et courez voir cela « en vrai-live » si l’occasion se présente.
> Pour en savoir plus sur André Robillard devenu artiste « pour tuer la misère » (et créateur de « Spoutniks »), lire sur Wikipedia...ici..

> Tricollectif - TRICO 09 / L’Autre Distribution

André Robillard : récitant / Robin Mercier : récitant / Théo Ceccaldi : violon, alto, clavier / Gabriel Lemaire : saxophones, clarinettes / Quentin Biardeau : saxophones, objets / Jean-Brice Godet : clarinettes, dictaphones / Roberto Negro : claviers / Guillaume Aknine : guitares, banjo / Valentin Ceccaldi : violoncelle, basse / Florian Satche : percussions, objets / Adrien Chennebault : percussions, objets

01. A.S. I / 02. A.S. II / 03. A.S. III / 04. A.S. IV / 05. A.S. V / 06. A.S. VI / 07. A.S. VII / 08. A.S. VIII / 09. A.S. IX // Enregistré à la Scène Nationale d’Orléans les 16 et 17 juin 2015.


Dani & Debora GURGEL Quarteto : « DDG4 »

info document -  voir en grand cette imagePianiste, compositrice et arrangeuse, Debora Gurgel est une musicienne active sur la scène jazz du Brésil. En compagnie de la vocaliste Dani Gurgel (nous ignorons le lien de parenté...), elle nous présente ce quartet où la parité est respectée avec le batteur Thiago Rabello et le bassiste Sidiel Vieira. Un quartet dans la pure veine du jazz brésilien, sage, dansant et chantant, assez loin de l’exubérance d’un Hermeto Pascoal !

> Dapavirada - DG009 / www.dapavirada.com

Dani Gurgel : voix / Debora Gurgel : piano / Thiago Rabello : batterie / Sidiel Vieira : basse

01. Samba pra Rita / 02. La de cima / 03. Um conto torto / 04. Pro Romero / 05. Sem fronteiras / 06. Vatapa / 07. Entrelaco / 08. Recado / 09. Livre / 10. Aquele Um / 11. Nao tem troco // Enregistré à Sao Paulo (Brésil) en janvier 2016.


Benedikt JAHNEL : « The Invariant »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste allemand Benedikt Jahnel se fait tranquillement sa place dans le catalogue ECM en trio mais aussi au sein du groupe Cyminology (voir « Phoenix » - 2015->article2639#cyminology). En 2012, l’album de ce même trio s’intitulait « Equilibrium », un équilibre conservé aujourd’hui à l’écoute d’un disque d’une grande sérénité qui propose une musique sérieuse et rigoureuse.

> ECM - 5712837 / Universal 13/01/2017

Benedikt Jahnel : piano, compositions / Antonio Miguel : contrebasse / Owen Howard : batterie

01. Further Consequences / 02. The Circuit / 03. Mirrors / 04. Mono Lake / 05. Part Of The Game / 06. For The Encore / 07. Interpolation One / 08. En Passant // Enregistrement récent (Europe).


Lee KONITZ : « Frescalalto »

info document -  voir en grand cette imageÉcouter Maître Konitz (88 ans en 2015) à la tête d’un trio de prestige, c’est toujours un grand bonheur. Teinté de nostalgie et d’un peu de mélancolie. Les années ont passé et ça s’entend. Même si on retrouve la sonorité d’alto de Lee Konitz, la patine du temps l’a rendue fragile et de ce fait, assez émouvante. Une curiosité avec Lee Konitz chanteur dans « Darn That Dream » mais on se demande s’il fallait vraiment la publier par respect pour l’artiste.

> Impulse ! - 0602557123159 / Universal

Lee Konitz : saxophone alto, voix / Kenny Barron : piano / Peter Washington : contrebasse / Kenny Washington : batterie

01. Stella by Starlight (N. Washington-V.Young) / 02. Thingin (Konitz) / 03. Darn That Dream (DeLange-VanHeusen) / 04. Kary’s Trance (Konitz) / 05. Out of Nowhere (Green-Hayman-Sour) / 06. Gundula (Konitz) / 07. Invitation (Bronislaw-Webster) / 08. Cherokee (Noble) // Enregistré à New York les 30 novembre et 1er décembre 2015.


Michel LAMBERT : « Alom molA »

info document -  voir en grand cette imageMichel Lambert, batteur, compositeur, plasticien canadien a le grand mérite de proposer dans chacun de ses disques un projet insolite. Il nous avait interpellé avec son « Journal des Épisodes » (2013 - Jazz From Rant) et ses 92 « jingles » sur un CD. Il revient avec un projet également singulier inspiré par la peinture du Caravage et une volonté d’ouverture sur un monde irréel ou ancestral. Un disque au carrefour des genres (jazz, musique classique-contemporaine, écriture-improvisation) qui reflète l’imagination fertile de son auteur. À découvrir pour les curieux à l’esprit ouvert !

> Jazz From Rant - 190394924713 / www.jazzfromrant.com

Michel Lambert : batterie, percussions etc., compositions /+ selon les plages / Pierre Côté : contrebasse / Michel Côté : saxophones, clarinettes, contrebasse etc. / Geneviève Liboiron, Alexander Lozowsky : violon / Jennifer Thiessen : alto / Elinor Frey, Jean-Christophe Lizotte : violoncelle / Pierre-Yves Martel, Nicolas Lessard : contrebasse / Alexandre Grogg : piano / Jeannette Lambert : voix

01. Caravaggio ténèbres et lumières / 02. Mille huit fenêtres / 03. Cahiers de Barcelone / 04. Musique du temps du rêve / 05. Alom molA // Enregistré à Montréal (Québec) en février et avril 2016.


Sarah LANCMAN : « Inspiring Love »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouvera le pianiste Giovanni Mirabassi en solo et en concert un peu plus loin dans cette revue de disques. Cette fois, il est accompagnateur et directeur artistique pour ce disque de la chanteuse française Sarah Lancman. Ne lésinant pas sur les moyens, ils sont partis enregistrer à New York cet ensemble de compositions originales. Au final, on obtient un bon disque de jazz vocal porté par la voix chaleureuse et sensible de Sarah Lancman... Un disque qui ne bouleverse rien dans la maison jazz rien mais dont l’écoute s’avère agréable.

> Star Prod - STJ001 / www.sarahlancman.com

Sarah Lancman : voix, compositions, piano sur 7 / Giovanni Mirabassi : piano, compositions, direction artistique / Gianluca Renzi : contrebasse / Gene Jackson : batterie / Alex Sipiagin : trompette et bugle

01. Inspiring Love (Lancman) / 02. Behind the Clouds (Lancman-Mirabassi) / 03. On The Other Side of The World (Lancman-Mirabassi) / 04. J’ai Voulu Partir (Lancman-Mirabassi) / 05. Never Say That You Love Me (Lancman) / 06. The Gift (Lancman) / 07. Reste là (Lancman) / 08. Qui ? (Lancman) / 09. Mysterious Lane (Lancman) / 10. Talk To Me (Lancman) / 11. Our Secret (Lancman) // Enregistré au studio Systems Two, New York les 6 et 7 décembre 2015.


Josh LAWRENCE : « Color Theory »

info document -  voir en grand cette imagePour énoncer sa théorie de la couleur, le trompettiste américain Josh Lawrence a composé une joyeuse palette d’instrumentistes au milieu de laquelle on trouve sur cinq plages l’excellent pianiste Orrin Evans. Restant fidèle à l’esthétique post-bop défendue par le label Posi-Tone, Lawrence parvient à raviver les teintes du genre (le Fender Rhodes d’Adam Faulk, suppléant d’Orrin Evans en alternance...). Un disque chaleureux brillamment interprété.

> Posi-Tone - PR8164 / www.posi-tone.com (parution le 03/03/2017)

Josh Lawrence : trompette et bugle / Caleb Curtis : saxophone alto & flûte / Brent White : trombone (11) / Orrin Evans : piano (2, 4, 5, 7, & 9) / Adam Faulk : Fender Rhodes (1, 3, 6, 8, 9, 10, & 11) / Madison Rast : contrebasse / Anwar Marshall : batterie

01. Yellow / 02. Presence / 03. The Ripoff / 04. RED ! / 05. The Conceptualizer / 06. Green / 07. Black / 08. An Uptown Romance / 09. Purple (4 Prince) / 10. Blue / 11. On The Yangtze // Enregistré à East Norriton, PA (USA) le 7 juin 2016.


Olivier LE GOAS : « Reciprocity »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur Olivier Le Goas a toujours su s’entourer de musiciens réputés au fil des disques que nous connaissons de lui. On se souviendra par exemple de « Sur le corps des klaxons » (2010 - voir ici...) où il réunissait le trompettiste Kenny Wheeler et le guitariste David Chevallier. Cette fois, c’est sur l’excellent label allemand NeuKlang qu’il nous présente une formation « transatlantique » avec les très réputés Nir Felder et Kevin Hays (USA) s’associent au britannique Phil Donkin. La musique est vive et subtile soutenue par un batteur qu’on imagine radieux à la tête de cet équipage ! Du jazz d’aujourd’hui, mélodique et porté par une solide structure rythmique.

> NeuKlang - NCD4139 / Harmonia Mundi

Nir Felder : guitare / Kevin Hays : piano / Phil Donkin : contrebasse /Olivier Le Goas : batterie

01. Corners / 02. Main Street / 03. Since I know / 04. Curves and Colors / 05. Days Home / 06. Call / 07. Cécile / 08. Evision // Enregistré aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) en octobre 2015.


Sarah LENKA : « I don’t dress fine »

info document -  voir en grand cette imageCe mois-ci, les vocalistes que nous vous présentons se prénomment Sarah ! Sarah Lenka nous a adressé son dernier album paru à l’automne dernier. On dit qu’elle n’a jamais rien voulu faire comme les autres, c’est pourquoi cette jeune vocaliste a consacré ce disque au répertoire de Bessie Smith, « L’Impératrice du blues » (18894-1937). Et ça, c’est une excellente idée surtout en optant pour une formation acoustique aux couleurs folk-blues qui rend cet hommage sobrement authentique et cependant bien attaché à son époque (la présence Ben l’Oncle Soul). Un disque qui sort un peu des entiers battus en revenant vers le blues originel.

> Jazz & People / Harmonia Mundi (P. 10/2016)

Sarah Lenka : chant / Fabien Mornet : guitare folk, banjo, dobro / Taofik Farah : guitare nylon / Manuel Marchès : contrebasse / Malo Mazurié : trompette /+/ Ben l’Oncle Soul : chant sur 4

01. Do Your Duty / 02. Outside Of That / 03. Sing Sing Prison Blues / 04. Far Away Blues / 05. JC Holmes Blues / 06. You’ve Got To Give Me Some / 07. It Won’t Be You / 08. Nobody’s Blues But Mine / 09. After You’re Gone / 10. Cake Walking Babies / 11. Take It Right Back / 12. Yes Indeed He Do / 13. Sobbin’Hearted Blues / 14. On Revival Day // Enregistré du 8 au 11 septembre 2015 au Studio Ferber (Paris – France).


LIVEHUMAN : « scratchBop »

info document -  voir en grand cette imageLe trio californien LiveHuman est assez original dans la mesure où il évite la sophistication souvent soporifique des musiques électroniques pour intégrer les platines de DJ Quest dans le jeu instrumental garanti « live » (sans répétions, sans ajouts ni retouches). Le DJ-scratcheur devient donc un instrumentiste à part entière. C’est souvent drôle et en tout cas plutôt bien maîtrisé pour préserver un équilibre entre technique et musique. Une forme d’art brut assez loin des musiques d’ambiance !

> Cosmic Records / livehuman.bandcamp.com/scratchbop

DJ Quest : platines / Albert Mathias : batterie / Andrew Ross Kushin : basse, contrebasse

01. A is 4 Ambient - Intro / 02. Miles from Miles / 03. Rotten Rainbow / 04. Magic 4 Beginners / 05. Sheep Leap in Repeat / 06. The Rub / 07. Pretzel Talk / 08. Sleepwaker / 09. A is 4 Ambient - Reprise / 10. Death of a Satellite / 11. Birdfood / 12. A is 4 Ambient // Enregistré récemment en live à San Francisco (Californie – USA)


Hans LÜDEMANN’s ROOM : « Blaue Kreise »

info document -  voir en grand cette image« Le trio Rooms, c’est la rencontre de trois individualités qui cherchent des sensations neuves dans le jeu collectif. Rooms, ce n’est pas l’enfermement dans une esthétique conventionnelle du trio piano-basse-batterie, c’est l’envie d’ouvrir des portes pour explorer de nouveaux espaces (...) où l’on découvre sans cesse des idées, des détails, des courants qui nous changent d’air ! » écrivais-je à la suite d’un concert à Caen en 2012 (...ici...). Et c’est avec le même plaisir que nous retrouvons ce trio franco-allemand, un des trios du pianiste de Cologne, Hans Lüdemann, avec la complicité du célèbre nantais Sébastien Boisseau (contrebasse) et du batteur d’origine serbe Dejan Terzic. Une musique très inventive qui trouve aussi sa singularité dans l’utilisation du piano « virtuel » qui bouscule les échelles harmoniques conventionnelles ! Un disque recommandé !

> BMC Records - BMC CD 243 / UVM Distribution

Hans Lüdemann : piano, piano virtuel / Sébastien Boisseau : contrebasse / Dejan Terzic : batterie

01. Dark Lights / 02. Blaue Kreise - Blue Circles / 03. Run / 04. Arabesque / 05. Crum / 06. Humpty Dumpty (O. Coleman) / 07. Enge Bewegung - Narrow Movement / 08. Spring Rites / 09. One Note Shuffle (D. Terzic) / 10. Punkte - Points / 11. Tanz der Mikroben - Dance of the Microbes / 12. Blaue Kreise (Reprise) // Enregistré au BMC Concert Hall à Budapest (Hongrie) les 11 et 12 juin 2015.


MASQUALERO : « Masqualero »

info document -  voir en grand cette imageLe label norvégien Odin réédite cet album du groupe Masqualero (1983) qui est un peu l’œuf à partir duquel a éclos le talent des ceux qui sont devenus des personnages incontournables du jazz scandinave aujourd’hui. Autour de la célèbre paire rythmique Andersen / Christensen, Nils Petter Molvær, Tore Brunborg et Jon Balke s’inspirent largement de la musique de la « sphère Miles Davis » des années 60-70 en empruntant d’ailleurs leur intitulé à une composition de Wayne Shorter. Une musique qui ne manque pas de punch. À (re)découvrir !

> ODIN - ODINCD9553 (réédition) / OutHere 24/02/2017

Arild Andersen : contrebasse / Jon Christensen : batterie / Nils Petter Molvær : trompette / Tore Brunborg : saxophones ténor et soprano / Jon Balke : piano et piano électrique

01. Masqualero (W.Shorter) / 02. Fortere N (Balke-Brunborg) / 03. Delete (Balke) / 04. Til Radka (Andersen) / 05. Wallen, Wallen ! - Helsinki Song (Balke-Molvær) / 06. Rememberance (Molvær) / 07. Aural Exciter (Molvær) / 08. Ved Fossen (Brunborg) / 09. Den Hemmelige (Andersen) / 10. Nyl (Balke) / 11. Sinki Song (Balke) / 12. Not Yet (Balke) / 13. Off Balance (Balke) / 14. Drifter (Balke) // Enregistré à Oslo (Norvège) les 4 et 5 juillet 1983.


Hugues MAYOT : « What If ? »

info document -  voir en grand cette imageMembre attitré de l’Orchestre National de Jazz que dirige Olivier Benoît, le saxophoniste Hugues Mayot réunit un quartet « électrique » pour présenter sa musique qui semble être un prolongement du « progressive-rock » des années 70 transposé dans les années 2000. Son ténor se fait conteur pour entraîner l’auditeur dans une atmosphère onirique. Des histoires en phrases courtes et contrastées sur un maillage sonore complexe tissé par ses trois complices. Si la démarche ne nous paraît pas totalement nouvelle, force est de constater que cette musique naît de choix esthétiques très déterminés.

> ONJ Records - JF004 / L’Autre distribution

Hugues Mayot : saxophone ténor, compositions / Josef Dumoulin : claviers / Joachim Florent : basse électrique / Franck Vaillant : batterie

01. Apollo / 02. Abyssal Borders / 03. We’re Fighting / 04. On The Road To Uqbar / 05. A Dream Was Riding The Wave / 06. Half Starved Chords / 07. Attila / 08. Waiting For The Storm // Enregistré aux Studios Midilive (93 - Villetaneuse) en octobre 2015.


Sarah McKENZIE : « Paris In The Rain »

info document -  voir en grand cette imageDans le 53è épisode de ses pérambulations, notre ami Yves Dorison, le Pérégrin, concluait en disant qu’il ne chroniquerait pas ce nouvel album de Sarah McKenzie : « Et que je te minaude du français à l’accent british trop sexy. Pléiade d’invités pour un son bien lisse et consensuel et une playlist propre à ravir les festivals que l’on déteste cordialement. Pochette à deux balles fadasse, genre la blonde années 50 dans le halo du parapluie. On se demande ce qu’elle regarde là en-dessous, la pauvre Sarah. Elle a dû perdre un truc, filé un bas. On ne s’arrêtera pas plus longtemps sur le sujet. ». Ça a le mérite d’être clair ! Pour ma part, je nuancerai en disant que cette troisième Sarah de la « Pile de février » a le mérite de « jouer » le jazz qu’elle aime telle qu’elle est. Accordons-lui cette qualité. Force est de constater encore une fois que le label Impulse ! n’a vraiment plus rien de l’image d’avant-garde de ses débuts : dommage !

> Impulse ! - 00602557261127 / Universal

Sarah McKenzie : piano sur 1-7 et 10-13, voix / Jamie Baum : flûte (1, 5, 7,11) / Dominick Farinacci : trompette (1, 5,11, 13) / Scott Robinson : saxophone alto (1, 5, 13) / Ralph Moore : saxophone ténor (1, 3, 5, 12-13) / Warren Wolf : vibraphone (1-2, 5-6, 10-11) / Mark Whitfield : guitare (1-2,4-6, 8, 10-11,13) / Romero Lubambo : guitare acoustique (7, 9) / Reuben Rogers : contrebasse (1-7, 9-13) / Gregory Hutchinson : batterie (1-7, 9-13)

01. Tea For Two (Vincent Youmans-Irving Caesar) / 02. Paris In The Rain (Sarah Mckenzie) / 03. One Jealous Moon (Sarah Mckenzie) / 04. Little Girl Blue (Richard Rodgers-Lorenz Hart) / 05. I’M Old Fashioned (Jerome Kern / Johnny Mercer) / 06. When In Rome (Cy Coleman-Carolyn Leigh) / 07. Triste (Antonio Carlos Jobim) / 08. Embraceable You (George Gershwin-Ira Gershwin) / 09. In The Name Of Love (Kenny Rankin-Levitt Estelle) / 10. Don’T Be A Fool (Sarah Mckenzie) / 11. Onwards And Upwards (Sarah Mckenzie) / 12. Day In Day Out (Rube Bloom-Johnny Mercer) / 13. Road Chops (Sarah Mckenzie) // Enregistré aux studios Avatar (New York) du 7 au 9 juin 2016.


MELANOÏA & QUATUOR IXI : « Red – Music by Luzia Von Wyl »

info document -  voir en grand cette imageRencontre franco-allemande à Budapest pour afficher une entente des plus cordiales orchestrée par la jeune compositrice Luzia Von Wyl, suisse mais pas neutre dans l’affaire car sa musique est bigrement riche. Donc, d’un côté le quartet Melanoïa du batteur Dejan Terzic (Allemagne) et de l’autre le justement réputé Quatuor IXI (France). L’union fait la force (de la musique) et les détracteurs du Quatuor IXI (« C’est pas du DjÂzz ! » feraient bien d’écouter ce disque d’une grande « puissance » (comme quoi, l’Europe a de bons côtés, sur le plan artistique pour le moins !).
PS : ce disque est paru en septembre 2016 mais il vient tout juste de nous parvenir avant le bouclage de cette « pile » !

> BMC Records - BMC CD 238 / UVM

MELANOIA : Hayden Chisholm : saxophone / Ronny Graupe : guitare / Achim Kaufmann : piano / Dejan Terzic : batterie, percussion / QUATUOR IXI : Régis Huby : violon / Théo Ceccaldi : violon / Guillaume Roy : alto / Atsushi Sakaï : violoncelle // Luzia von Wyl : compositions et arrangements sauf 3 et 5 / Dejan Terzic : compositions 3 et 5, arrangées par Luzia von Wyl

01. Oliam / 02. Red / 03. Traum im Traum / 04. Spechtony / 05. Melaton / 06. Dawn / 07. Smoke // Enregistré aux Bauer Studios, Ludwigsburg (Allemagne) les 1er et 2 mars 2015.


Giovanni MIRABASSI : « Live in Germany »

info document -  voir en grand cette imageNous évoquions Giovanni Mirabassi auprès de la vocaliste Sarah Lancman (plus haut). Le voici enregistré en concert et en solo dans la salle de concert des célèbres studios Bauer de Ludwigsburg (Allemagne). Il a choisi de rendre hommage à trois chanteuses, trois univers marquants : Ella Fitzgerald, Mercedes Sosa et Edith Piaf. Voilà donc un disque qui devrait toucher un large public : interprété/improvisé avec talent, sensibilité et virtuosité par le pianiste natif de Pérouse qui a choisi de résider en France...

> CamJazz - CAMJ 7910-2 / Harmonia Mundi (parution le 17/02/2017)

Giovanni Mirabassi : piano

01. Sous Le Ciel De Paris / 02. Cancion Con Todos / 03. The Man I Love / 04. Hymne A L’Amour / 05. Solo Le Pido A Dios / 06. Mercedes / 07. My Old Flame / 08. J’m’en fous pas mal / 09. Ella / 10. Duerme Mi Tripon / 11. Bewitched / 12. Edith / 13. I’Ve Grown Accustomed To Her Face // Enregistré en concert aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) le 16 septembre 2014.


Andrea MOTIS : « Emotional Dance »

info document -  voir en grand cette imageNous ne nous étendrons pas sur le disque de cette nouvelle recrue d’un label Impulse ! qui ratisse décidément très large en ce moment. Non pas que cette trompettiste et chanteuse catalane soit dénuée de talent mais pourquoi mettre tant de moyens pour enregistrer un disque aussi « moyen », sans âme ni singularité, un festival de clichés. Du jazz a visée commerciale ! Dommage...

> Impulse ! / Universal (parution le 17/02/2017)

Andrea Motis : trompette, voix /+ selon les plages/ Ignasi Terraza : piano / Josep Traver : guitares, voix / Scott Robinson : saxophone baryton / Joel Frahm : saxophone ténor / Perico Sambeat : saxophone alto / Esteve Pi : batterie / Warren Wolf : marimba / Cafe Da Silva : percussion / Gil Goldstein : accordéon / Joan Chamorro : contrebasse, voix

01. He’s Funny That way / 02. I Didn’t Tell Them Why / 03. Matilda / 04. Chega de saudade / 05. If You Give Them more than You Can / 06. Never Will I Marry / 07. Emotional Dance / 08. You’d Be So Nice To Come Home To / 09. La Gavina / 10. Baby Girl / 11. Save The Orangutan / 12. I Remember you / 13. Senor Blues / 14. Louisiana O Els Camps De Coto // Enregistré récemment à New York.


Roberto NEGRO : « Garibaldi Plop »

info document -  voir en grand cette imageUn disque remarquable que nous avons remarqué. Nous vous invitons donc à lire la chronique publiée le 30 janvier sur CultureJazz.fr (Vitrine de janvier#2 ...ici...). Bel hommage à la résistance italienne de la Seconde Guerre Mondiale !

> Tricollectif - TRICO 08 / L’Autre Distribution

Roberto Negro : piano / Valentin Ceccaldi : violoncelle / Sylvain Darrifourcq : batterie

01. La storia reale / 02. Suole di gomma Vibram / 03. Il vino / 04. Camouflage / 05. Farina, crusca e voto alla madonna / 06. Camouflage - parte 2 / 07. 1944 / 08. Grilletto baionetta / 09. Rosina cavatappi // Enregistré au Studio Sextan (Malakoff, France) en mars 2016.


NGUYÊN LÊ & NGÔ HÔNG QUANG : « Hà Nôi Duo »

info document -  voir en grand cette imageRencontre entre deux musiciens vietnamiens évoluant dans des univers bien différents mais poursuivant un but commun : exprimer et partager l’âme du Vietnam avec le Monde (citation !). Totalement immergé dans notre culture occidentale, passionné des technologies musicales actuelles, Nguyên Lê est le maître d’œuvre de cette musique au carrefour des cultures où la voix et les instruments traditionnels de Ngô Hồng Quang servent de fil conducteur. De la world-music à la mise en forme sophistiquée !

> ACT - 9828-2 / PIAS

Nguyên Lê : guitares & programmations / Ngô Hồng Quang : voix, violon vietnamien, monocorde, luth & harpe / Paolo Fresu : trompette et bugle / Mieko Miyazaki : koto / Prabhu Edouard : tablas, kanjira & percussion

01. Cloud Chamber (Nguyên Lê) / 02. Five Senses (Nguyên Lê) / 03. Like Mountain Birds (Ngô Hong Quang) / 04. A Night With You, Gone (Trad.) / 05. The Graceful Seal (Ngô Hong Quang) / 06. Heaven`s Gourd (Ngô Hong Quang) / 07. Chiếc Khăn Piêu (Trad.) / 08. Monkey Queen (Nguyên Lê) / 09. Beggar´s Love Song (Trad.) / 10. Silently Grows The Rice (Trad.) // Enregistré au studio Louxor, Paris (Barbès) d’avril à août 2016.


O.R.K. : « Soul of an Octopus »

info document -  voir en grand cette imageUn petit détour dans l’univers du progressive-rock avec le groupe O.R.K. dans lequel Lorenzo Esposito Fornasari met toute son énergie ! Une formation dans laquelle on retouve l’actuel batteur du légendaire King Crimson : Pat Mastellotto. Nous n’irons pas plus loin car nous sommes clairement dans l’univers du rock et ce n’est pas vraiment notre propos... N’empêche que c’est pas mal quand même !

> Rare Noise Records - RNR075 (CD, LP) / Differ-Ant (parution le 24/02/2017)

Lorenzo Esposito Fornasari : voix, claviers, guitares / Carmelo Pipitone : guitares électriques et acoustiques / Colin Edwin : basses électriques / Pat Mastelotto : batterie et percussions

01. Too Numb / 02. Collapsing Hopes / 03. Searching for the Code / 04. Dirty Rain / 05. Scarlet Water / 06. Heaven Proof House / 07. Just Another Bad Day / 08. Capture or Reveal / 09. Till the Sunrise Comes // Enregistrement récent, lieu non précisé.


Didier PETIT – Claudia SOLAL – Philippe FOCH : « Les Voyageurs de l’Espace »

info document -  voir en grand cette imageL’album « Les Voyageurs de l’Espace » est coproduit par l’Observatoire de l’Espace du Centre National d’Études Spatiales pour lequel Dider Petit travaille en tant que directeur musical. Le projet est né de la rencontre entre les trois musiciens et sept auteurs contemporains qui ont écrit des textes inspirés par l’Espace. Un disque qui nous éloigne des turpitudes de notre vie terrestre en nous invitant à prendre de la hauteur grâce à la légèreté de cette musique où s’épanouit la belle voix expressive et souvent aventureuse de Claudia Solal. C’est Jean Rochard qui a supervisé cet enregistrement qui aurait pu tout à fait trouver sa place sur le label nato qu’il pilote par ailleurs !

> Buda Musique - 860294 / Socadisc

Didier Petit : violoncelle et voix / Claudia Solal : voix / Philippe Foch : percussions, électronique, voix

01. Contact (Gainsbourg) / 02. Moteur / 03. Son de la lune / 04. Dérive / 05. Passager clandestin / 06. Sursaut de l’ange / 07. Dessin dans le ciel (Robert-Roy) / 08. Nu / 09. XoXo / 10. Sans amarres / 11. Dandy / 12. Philae / 13. Vrillé / 14. Syndrome du zéro / 15. Vide sensible / 16. Martine / 17. Ferrailleurs du ciel / 18. Discrètement je m’éclipse / 19. What a wonderful world (Thiele - Weiss) // Enregistré au GMEM à Marseille du 4 au 7 avril 2016.


SELMER #607 : « Vol.III – Anniversary Songs »

info document -  voir en grand cette imageDjango Reinhardt jouait sur une guitare Selmer#503 mais la Selmer#607 en est la copie conforme. Alors, comme certains forment des clubs de 2CV Citroën (en y acceptant des 3CV...), les guitaristes Adrien Moignard, Sébastien Giniaux, Rocky Gresset, Noé Reinhardt ont créé le groupe... Selmer#607. Et devinez quoi ? Ces virtuoses de la six cordes jouent dans la plus pure tradition du jazz-manouche en y ajoutant quelques thèmes de yéyés comme Michel Fugain, Boris Vian ou Francis Lai... Étonnant non ? Les amateurs du genre devraient apprécier, plus que nous sans doute...

> LDC Music – Cristal Records - LDC08 / Harmonia Mundi

Adrien Moignard (1, 5, 6, 9), Sébastien Giniaux (3, 6, 12), Rocky Gresset (2, 6, 8, 10), Noé Reinhardt (4, 6, 11), Antoine Boyer (5, 6, 7, 13) : guitare Selmer 607 solo / Ghali Hadefi : guitare rythmique, contrebasse / David Gastine : guitare rythmique / William Brunard ou Jérémie Arranger : contrebasse

01. Diminushing -Adrien Moignard- / 02. Someday my Prince will come -Rocky Gresset- / 03. Airegin -Sebastien Giniaux- /04. All the things you are -Noé Reinhardt- / 05. La Bicyclette -Adrien Moignard & Antoine Boyer- / 06. Anniversary Song / 07. Vamp -Antoine Boyer- / 08. Mademoiselle -Rocky Gresset- / 09. Forbach -Adrien Moignard- / 10. Improvisation -Rocky Gresset- / 11. Chante -Noé Reinhardt- / 12. Le Déserteur -Sebastien Giniaux- / 13. Exploration n.3 -Antoine Boyer- // Enregistré au studio LDC (Montreuil, Franc) en octobre 2016.


Omar SOSA & Seckou KEITA : « Transparent Water »

info document -  voir en grand cette imageCe disque relève réellement de la World-music dans la mesure où il a été enregistré en Allemagne, en Chine et en France ! Le tout a été mixé et produit par le batteur britannique Steve Argüelles qui poursuit ainsi une collaboration avec Omar Sosa amorcée plusieurs années auparavant (cf. « Afreecanos » - 2008). Une musique est plutôt sobre et poétique sur la base d’un trio où conversent le piano d’Omar S. et la kora et la voix de Seckou Keita. Force est de constater (de notre point de vue) que les disques d’Omar Sosa sont souvent plus intéressants que ses concerts !

> World Village - WVF057 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2017)

Omar Sosa : piano, marimba, Fender Rhodes, sampler, microKorg, voix / Seckou Keita : kora, djembe, talking drum, sabar, voix / Gustavo Ovalles : tambours bata, culo’e puya, clave, maracas, guataca, calabaza /+/ Mieko Miyazaki : koto / Wu Tong : sheng, bawu / Mosin Khan Kawa : nagadi / E’Joung-Ju : geomungo / Dominique Huchet : effets (oiseaux) // Steve Argüelles : production, enregistrement.

01. Dary / 02. In The Forest / 03. Black Dream / 04. Mining-Nah / 05. Tama-Tama / 06. Another Prayer / 07. Fatiliku / 08. Oni Yalorde / 09. Peace Keeping / 10. Moro Yeye / 11. Recaredo 1993 / 12. Zululand / 13. Thiossane // Enregistré pour l’essentiel à Osnabrück, Allemagne en juin 2013 puis en Chine et en France de septembre 2013 à juin 2014.


SUPERDOG : « In The Court Of The Crimson King »

info document -  voir en grand cette imageIl semblerait bien que la musique du groupe King Krimson intéresse particulièrement les musiciens de la sphère du jazz ces derniers temps. On se souvient du projet de Médéric Collignon, À la recherche du roi frippé (2012). En voici un autre avec une approche tout aussi originale puisqu’elle repose sur un trio de vents complété par un batteur, le groupe SuperDog, qui sonne plutôt comme un brass-band. Voilà des lyonnais qui démontrent une belle énergie et ont su faire preuve d’imagination pour transposer la musique du groupe légendaire de Robert Fripp. On n’est pas très loin de la démarche du groupe Journal Intime pour trouver une référence très honorable !

> Label L’Oreille en friche - SPD01 / Inouïe Distribution – Soulspazm (numérique)

Florent Briqué : trompette, bugle / Guillaume Nuss : trombone / Fred Gardette : saxophone baryton / Christophe Telbian : batterie

01. 21st Century Schizoid Man / 02. VROOOM VROOOM / 03. I Talk to the Wind / 04. Dangerous Curves / 05. Elephant Talk / 06. Sex Sleep Eat Drink Dream / 07. The Power to Believe / 08. Indoor Games / 09. Moonchild // Compositions de Robert Fripp et les membres de King Crimson // Enregistré à Lyon en décembre 2015.


THE URGE TRIO : « Live at The Hungry Brain »

info document -  voir en grand cette imageRetrouvailles d’un trio d’improvisateurs, à Chicago, réuni à l’initiative du saxophoniste suisse Christoph Erb. Vous pourrez lire la chronique de ce disque dans la « vitrine » de janvier 2017, ...ici....

> Veto-Records – Veto-exchange - 014 / www.veto-records.ch

Tomeka Reid : violoncelle / Keefe Jackson : saxophones sopranino et ténor, clarinette basse / Christoph Erb : saxophones soprano et ténor

01. Hecha toda de agua // Enregistré le 4 octobre 2015 à The Hungry Brain, Chicago (USA).


TOHPATI ETHNOMISSION : « Mata Hati »

info document -  voir en grand cette imageLe guitariste indonésien Tohpati est un des « protégés » du producteur Leonardo Pavkovic sur son label new-yorkais MoonJune. Adepte de la guitare électrique flamboyante et volubile dans la plus pure veine jazz-rock, Tohpati est ici à la tête d’Ethnomission, son groupe qui réunit instruments traditionnels indonésiens et un trio éléctrique, avec la complicité de l’Orchestre Symphonique Tchèque sur une plage, excusez du peu. Pour les amateurs de « fusion » exotique !

> MoonJune Records - MJR082 / www.moonjune.com

Tohpati : guitare / Indro Hardjodikoro : basse / Diki Suwarjiki : flûte bambou suling, tarompet / Endang Ramdan : percussion kendang / Demas Narawangsa : batterie /+/ Czech Symphony Orchestra, dirigé par Michaela Ruzickova sur 1.

01. Janger / 02. Tanah Emas / 03. Pelog Rock / 04. Mata Hati / 05. Berburu / 06. Rancak / 07. Reog / 08. Pangkur / 09. Amarah // Enregistré à Jakarta (Indonésie) en 2015.


Viktoria TOLSTOY : « Meet Me At The Movies »

info document -  voir en grand cette imageLa chanteuse russo-suédoise Viktoria Tolstoy est passionnée de cinéma... Avec ce disque, elle nous invite à la retrouver dans les salles obscures (par l’imagination seulement !) en l’écoutant chanter quelques thèmes célèbres extraits de bandes-originales de films. On pourra se laisser séduire par cette voix qui ne manque pas d’atouts (?!) mais penser aussi, comme nous, qu’on peut écouter des chanteuses bien plus passionnantes et un peu plus inventives... Du jazz bon teint, qui s’écoute facilement au risque de lasser.

> ACT - 9827-2 / PIAS

Viktoria Tolstoy : voix / Krister Jonsson : guitares / Mattias Svensson : contrebasse et basse électrique / Rasmus Kihlberg : batterie /+/ Iiro Rantala : piano / Nils Landgren : trombone, voix

01. Calling You (Bob Telson) / 02. As Time Goes By (Herman Hupfeld) / 03. En Man [Marlowe´s Theme] (David Shire-Rolf Börjlind) / 04. Out Here On My Own (Michael & Lesley Gore) / 05. Why Should I Care (Eastwood, Bayer Sager & Thompson-Jenner) / 06. The Book Of Love (Stephin Raymond Merritt) / 07. Love Song For A Vampire (Annie Lennox) / 08. Kiss From A Rose (Seal) / 09. Angel (Sarah McLachlan) / 10. New World (Björk, Sigurjón Birgir Sigurðsson & Lars von Trier) / 11. Smile (Charlie Chaplin-John Turner & Geoffrey Parsons) // Enregistré à Malmö (Suède) du 27 au 29 septembre 2016.


Colin VALLON : « Danse »

info document -  voir en grand cette imageNous avions, comme beaucoup, apprécié le jeu subtil et les qualités d’accompagnateur du pianiste suisse Colin Vallon aux côtés de la chanteuse Elina Duni. Avec ses disques en trio, on constate qu’il est également talentueux dans le rôle de compositeur-leader. Danse est sans doute les plus abouti des trois albums de ce trio pour ECM dans la mesure où il réalise un véritable équilibre des voix (on appréciera la contrebasse de Philippe Moret). Dans la multitude des trios piano-basse-batterie qui peuplent le monde du jazz actuel, celui-ci est à repérer !

> ECM - 5709323 / Universal 13/01/2017

Colin Vallon : piano, compositions sauf 6 et 9 / Patrice Moret : contrebasse / Julian Partorius : batterie

01. Sisyphe / 02. Tsunami / 03. Smile / 04. Danse / 05. L’Onde / 06. Oort (Vallon-Moret-Sartorius) / 07. Kid / 08. Reste / 09. Tinguely (Moret) / 10. Morn / 11. Reste (var.) // Enregistrement récent (lieu non précisé sur notre CD promo !…).


WINGFIELD - REUTER - STAVI – SIRKIS : « The Stone House »

info document -  voir en grand cette imageDans ce groupe, il y a des cordes et beaucoup d’électricité pour faire fonctionner de multiples effets et les Touchguitars® Au8 (?). Voilà un groupe international dans la plus pure veine du rock-progressif customisé XXIè siècle. Nous, ça ne nous emballe pas vraiment mais nous ne doutons pas que cette musique ait ses fans !

> MoonJune Records - MJR083 / markwingfield-moonjune.bandcamp.com/the-stone-house

Mark Wingfield : guitare / Markus Reuter : Touchguitars® Au8 / Yaron Stavi : basse Fretless / Asaf Sirkis : batterie

01. Rush / 02. Four Moons / 03. Silver / 04. Fjords de Catalunya / 05. Tarasque / 06. Bona Nit Señor Rovira // Enregistré à Banyere del Panedes (Espagne) le 19 février 2016.


Retrouvez les piles de disques des mois précédents... ici !

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

16 décembre – Six disques en vitrine - décembre 2017 #2.

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.