« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » « Pile de disques » de janvier en 40 volumes.

« Pile de disques » de janvier en 40 volumes.

Les disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 6 janvier 2017     H 17:49     A Thierry Giard    


Présentation par ordre alphabétique des 38 disques et deux DVDs qui nous sont parvenus récemment. Certains sont parus (parfois depuis quelques temps...), d’autres vont paraître.
Certains disques ont déjà été chroniqués (suivez les liens !), d’autres le seront prochainement s’ils inspirent les rédacteurs de CultureJazz...

La pile des disques du mois de janvier 2017 :

Cliquez sur le titre pour un accès direct !

01- ACOUSTIC LOUSADZAK - Claude TCHAMITCHIAN Tentet : « Need Eden »
02- Serge ADAM – Tania PIVIDORI – Christelle SÉRY : « Robert Desnos – Journal d’une apparition »
03- AÏDA & BABAK : « Manushan »
04- Jacob ANDERSKOV : « Resonance »
05- Alexis AVAKIAN : « Hi Dream »
06- Marcel BATAILLARD – Henri ROGER : « I Burtuoini »
07- Pierre BERTRAND : « Joy »
08- Girma BÈYÈNÈ & AKALÉ WUBÉ : « Mistakes On Purpose »
09- BIM BAM ORCHESTRA : « Break Your Border »
10- Yacine BOULARÈS – Vincent SÉGAL – Nasheet WAITS : « Abu Sadiya »
11- Léa CASTRO 5tet : « Roads »
12- Sébastien CHARLIER : « Precious Time 2.0 »
13- Cédric CHAUVEAU Trio : « It’s Only a Paper Moon »
14- Adrien CHICOT : « Playing in the dark »
15- Jacob CHRISTOFFERSEN Trio : « We Want You »
16- Thomas de POURQUERY : « Supersonic. A tribute to Sun Ra – Chauve Power »
17- Jonathan EDO : « Ikorita »
18- Richard GALLIANO : « Les années Milan »
19- Jim HALL – Red MITCHELL : « Valse Hot – Sweet Basil 1978 »
20- Art HIRAHARA : « Central Line »
21- Antoine KARACOSTAS Trio : « Trails »
22- LE MIGOU : « California Love »
23- LED BIB : « Umbrella Weather »
24- Jean-Marie MACHADO – Didier ITHURSARRY : « Lua »
25- Lionel MARTIN – Georges GARZONE – Mario STANTCHEV – Benoît KELLER – Ramon LOPEZ : « Madness Tenors – Be Jazz for Jazz »
26- Faby MEDINA : « Following Love »
27- MINIMAL ORCHESTRA : « Laïka’s Take Off »
28- Vadim NESELOVSKYI : « Get Up And Go »
29- Aron OTTIGNON : « Nile »
30- pAn-G : « Futurlude »
31- PAPANOSH : « A Chicken in a Bottle »
32- Émile PARISIEN – Vincent PEIRANI : « Living Being – Belle Époque »
33- REFLECTIONS IN COSMO : « Reflections in Cosmo »
34- Maria SCHNEIDER Orchestra : « The Thompson Fields »
35- Rhoda SCOTT Lady Quartet : « We Free Queens »
36- Vinnie SPERRAZZA : « Juxtaposition »
37- THE DIME NOTES : « The Dime Notes London »
38- TOULTOUTIM : « À l’est »
39- WEI3 – SINGLA – GARBOWSKI – ORINS : « Kaliko »
40- Sandro ZERAFA : « More Light »


ACOUSTIC LOUSADZAK - Claude TCHAMITCHIAN Tentet : « Need Eden »

info document -  voir en grand cette image
« Need Eden » fait suite à « Traces » (sextet - 2016 - voir ici...) autour de la même articulation textes/musique à travers la voix superbe de Géraldine Keller. Traces renvoyait à l’idée de migration et de racines. Need Eden (titre explicite !) porte plus largement sur le sens de la vie (et après ?) à la recherche d’un paradis sur des textes de Christine Roillet. Claude Tchamitchian démontre une fois encore ses grandes qualités de compositeur-arrangeur pour un ensemble exceptionnel de cohésion où les cordes occupent une place de choix. Un disque magnifiquement enregistré aux studios La Buissonne. Beau début pour 2017 !

PS : Lire l’enthousiasme d’Alain Gauthier (partagé par Pierre Gros) à la suite du concert parisien le 11 janvier 2017 : Culturejazz.fr, ici...

> Émouvance - EMV1038 / Socadisc 13/01/2016

Géraldine Keller : voix / Roland Pinsard et Catherine Delaunay : clarinettes / Régis Huby et Guillaume Roy : violons / Stéphan Oliva : piano / Fabrice Martinez : trompette / Rémi Charmasson : guitare / Edward Perraud : batterie et percussions / Claude Tchamitchian : composition et contrebasse

01. EVEIL. Les Promesses de l’aube / 02. EVEIL. Peur / 03. EVEIL. Montagnes Intimes / 04. LUMIERE. Imaginer l’éternité / 05. LUMIERE. Laisser, se laisser / 06. LUMIERE. L’ivresse du chemin / 07. PASSAGE. Rire de mourir / 08. PASSAGE. Encore / 09. PASSAGE. De l’autre côté d’ou tu es né // Enregistré en juin 2016 aux Studios la Buissonne (Pernes-les-Fontaines, 84).


Serge ADAM – Tania PIVIDORI – Christelle SÉRY : « Robert Desnos – Journal d’une apparition »

info document -  voir en grand cette image
De la poésie encore ! Qui s’en plaindra ? Dans ce projet en trio, Serge Adam et ses deux complices féminines, Tania Pividori et Christelle Séry s’empare goulûment de textes de Robert Desnos. Une chouette escapade musicale assez débridée où la musique rebondit sur le mots du poète avec un esprit de liberté qui rend ce disque captivant.

> Quoi de neuf docteur - DOC 080 / Musea 15/12/2016

Serge Adam : trompette, ordinateur, boîte à rythmes, voix / Tania Pividori : voix / Christelle Séry : guitare, voix

01. Maitre Des pals / 02. De Marenne à Cancale / 03. Dormir - Les Espaces Du Sommeil / 04. L’Asile Ami / 05. P’Oasis / 06. Cœur En Bouche / 07. L’Ode à Coco / 08. Au Mocassin Le Verbe / 09. Idéal Maîtresse / 10. C’Était Un Bon Copain / 11. Chant Du Ciel / 12. A La Faveur De La Nuit / 13. Si Tu Savais / 14. Chanson De Chasse // Enregistré à Romainville (France) en avril 2016.


AÏDA & BABAK : « Manushan »

info document -  voir en grand cette image

Ce disque est sous-titré « Musique actuelle persane ». Aïda Nosrat et Babak Amir Mobasher, réunis dans la vie comme sur scène par une passion commune pour le flamenco et une attirance pour le jazz manouche, nous proposent ici une déclinaison de qualité de la musique de leurs origines iraniennes nourrie de ces influences diverses. On notera la présence de Denis Colin qui associe sa clarinette basse à certaines mélodies de ce disque.

> Accords Croisés - AC 168 / Pias 20/01/2017

Aïda Nosrat : voix / Babak Amir Mobasher : guitare / Habib Meftah Bousheri : percussion / Antonio Licusati : contrebasse /+/ Denis Colin : clarinette basse / Pablo Cuelho : zarb, tombak / Ali Alizadeh : direction artistique et texte.

01. Agar baran bebarad / 02. Kie, Kie dar mizane / 03. Arezou / 04. Miraghsam avazat ra. part 1 / 05. Miraghsam avazat ra. part 2 / 06. Shisho Bardar / 07. Rahgozar-e khak / 08. Lalai-e mahtab / 09. Parvaz-e parvane / 10. Raz / 11. Naro / 12. To niloufar shodi / 13. Raz (valse) bonus track // Enregistré récemment en France.


Jacob ANDERSKOV : « Resonance »

info document -  voir en grand cette image
Le pianiste danois Jacob Anderskov s’associe à son compatriote, le batteur Peter Bruun (entendu avec Django Bates, Marc Ducret ou Samuel Blaser...) pour faire entrer ses compositions en « résonance » avec un trio à cordes. L’écriture s’avère très intéressante et poétique, au carrefour du jazz et de la musique classique (version scandinave du Third Stream ?). Le disque s’ouvre sur un hommage à Ornette Coleman dont Anderskov apprit la mort alors qu’il travaillait sur ces compositions.

> Stunt - STUCD16062 / UVM 07/01/2017

Jacob Anderskov : piano, compositons sauf 1 / Karen Johanne Pedersen : violon / Mette Brandt : alto / Ida Nørholm : violoncelle / Peter Bruun : batterie et percussions

01. What Reason Could I Give (O. Coleman) / 02. Resonance / 03. 8th Avenue Tranquility / 04. Capone / 05. Alpha / 06. Impermanence II / 07. Portrait / 08. Open Society // Enregistré à Copenhague (Danemark) en avril 2016.


Alexis AVAKIAN : « Hi Dream »

info document -  voir en grand cette image
Toujours fidèle au label du collectif Paris Jazz Underground, le saxophoniste Alexis Avakian se souvient cette fois encore de ses origines arméniennes (cf. Digging Chami, son précédent album en 2014) sur quelques plages d’un disque qui rappelle son profond attachement à l’âme du jazz. Musicien talentueux, il reste fidèle à des complices de tout premier plan pour servir un répertoire original où émerge sa sensibilité.

> Paris Jazz Underground - PJU 017 / Socadisc 06/01/2017

Fabrice Moreau : batterie / Mauro Gargano : contrebasse / Ludovic Allainmat : piano, claviers / Alexis Avakian : saxophone, flûte sur 2, 10, 11 /+/ Artyom Minasyan : doudouk sur 1, 6, 10, 11

01. Adieu Mon Drôle / 02. Chalut Calvi / 03. Per Gonzi / 04. Hi Dream / 05. Interlude / 06. Boulevard des Grands Pins / 07. Glendale / 08. Agnès / 09. Minor Mood / 10. Noubar / 11. Lullaby // Enregistré au Studio de Meudon les 5 et 6 septembre 2016.


Marcel BATAILLARD – Henri ROGER : « I Burtuoini »

info document -  voir en grand cette image
L’avantage quand on est aux commandes de son propre label, c’est qu’on peut donner libre cours à ses envies de rencontres et les conserver pour la postérité... en espérant bien qu’ils trouveront une écoute dans le présent ! Fidèle à ce principe, Henri Roger, ici pianiste, rencontre un chanteur corse atypique, Marcel Bataillard pour « détricoter » des musiques traditionnelles et leur donner la forme de variations insolites autant qu’improvisées.

> Facing You – IMR - 011 / Musea 23/11/2016

Marcel Bataillard : voix, effets / Henri Roger : piano

01. A violetta / 02. Paghjella d’Ascu / 03. La t’avia sempri ditta / 04. In altru mare / 05. Quandu lu monte di Tagliu / 06. Lettera a mamma / 07. Se tu sapessi lu male / 08. Ti tengu cara / 09. A tribbiera (Chants traditionnels corses, improvisations) // Enregistré au Studio Sextan, Malakoff (France) le 22 juillet 2016.


Pierre BERTRAND : « Joy »

info document -  voir en grand cette image
Voilà un disque (paru en septembre 2016) qui ne devrait pas engendrer la tristesse ! Pourtant cette musique certes joyeuse, très enlevée et chaleureuse de toute évidence n’est pas de celles qui nous transportent. Ce disque réunit une sacrée équipe de musiciens sous la direction du saxophoniste Pierre Bertrand mais, de notre point de vue, il est trop « produit » dans le but de séduire, un peu clinquant... D’autres aimeront sans aucun doute !

> Cristal Records - CR 241 / Harmonia Mundi (parution le 23/09/2016)

Pierre Bertrand : saxophone soprano, alto et ténor / Minino Garay : batterie & percussions / Jérome Regard : contrebasse / Alfio Origlio : piano (1, 2, 3, 4, 6, 7, 9) / Xavier Sanchez : cajón (2, 3, ,4, 6, 7, 9) / Paloma Pradal : voix (1, 2, 4, 5, 6, 8, 10) / Sabrina Romero : voix (1, 2, 4, 5, 6, 8), cajón (1, 5, 10) / Melchior Campos : voix (1, 2, 4, 6, 8, 10) / Alberto Garcia : voix (1, 2, 4, 6, 8, 10) / Louis Winsberg : guitare (1, 8, 10) /+/ Sylvain Luc : guitare (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 9) / Jean-Yves Jung : piano (1, 5, 8, 10) / Edouard Coquard : cajón (1, 5, 10)

01. Emove / 02. Muse / 03. White Light Alone / 04. Heart / 05. Fly / 06. Mano A Mano / 07. Black Or White / 08. Acqua / 09. Love Song / 10. Joy // Enregistré récemment au studio Alhambra-Colbert (Rochefort – France).


Girma BÈYÈNÈ & AKALÉ WUBÉ : « Mistakes On Purpose »

info document -  voir en grand cette image
Le groupe français Akalé Wubé rassemble une belle équipe de copains très actifs dans le jazz « alternatif » et « indépendant » (comme disent les gens du rock !) qui sont passionnés d’éthio-jazz/éthio-groove et affirment leurs compétences dans ce domaine au fil de leur discographie qui grandit. Quand l’occasion s’est présentée d’enregistrer avec Girma Bèyènè, étoile un peu oubliée de la musique populaire éthiopienne, ils l’ont saisie. Un disque authentique et sincère où transparaît une fragilité assez touchante.

> Buda Musique - GBAK1 / Socadisc 13/01/2017

Girma Bèyènè : piano, voix / Etienne de la Sayette : saxophones ténor et baryton, flûte, clarinette basse, orgue / Paul Bouclier : trompette, bugle, krar, glockenspiel, percussions / Loïc Réchard : guitare, orgue, percussions / Oliver Degabriele : basse électrique, percussions / David Georgelet : batterie /+/ Florian Pellissier : orgue sur 7, 9, 13, piano Fender sur 3 / Erwan Loeffel : percussions sur 2, 3, 4, 5, 6, 12 / Cyrille Méchin : saxophone baryton sur 3, clarinette sur 13

01. Tewedign endehu (Ahun negerign) / 02. Ene negn bay manesh / 03. Muziqawi silt / 04. Enken yelelebesh / 05. Feqer ende krar (Yebeqagnal) / 06. Bemelkesh aydelem / 07. Meslogn neber / 08. Fetsum Festum (Tirulegn tolo) / 09. For Amha / 10. Set alamenem / 11. Wub nat / 12. Melewetesh menew / 13. Tsegereda / 14. (Malus track) Tewedign endehu (Ahun negerign) // Enregistré récemment à Paris (Studio Prado).


BIM BAM ORCHESTRA : « Break Your Border »

info document -  voir en grand cette image
De la musique éthiopienne (ci-dessus) à l’afro-beat revisité du Bim Bam Orchestra, nous ne quittions pas l’esprit des musiques africaines... made in France. Cette formation sonne impeccablement à la manière des ensembles de funk US. « Break Your Border » est leur second album que nous vous laissons découvrir, préférant pour notre part les musiques plus aventureuses et créatives...

> Autoproduction - MCBBOCD2 / Inouïe Distribution 27/01/2017

Bastien Ferrez : saxophone baryton / Samuel Hirsch : basse / Raphael Dupleix et Marine Stéphan : batterie, percussions / Julie Kpéré, Deal’M, Jérémie Nureni Banafunzi : voix / Tristan Brachet : guitare / Michael Havard : saxophones sopranino et soprano / Gregory Bruneaux : saxophone ténor / Germain Bréchot : congas, bongos / Nicolas Bongrand : trombone / François Lelouarn : percussions / Valentin Pellet : trompette / Olivier Morice : clavier

01. Rise / 02. Break Your Border / 03. Abayé / 04. Soul Train / 05. Toe Jam / 06. Abymes / 07. La foulée / 08. Playground // Enregistré récemment en France.


Yacine BOULARÈS – Vincent SÉGAL – Nasheet WAITS : « Abu Sadiya »

info document -  voir en grand cette image

Le saxophoniste-clarinettiste basse d’origine tunisienne Yacine Boularès imagine et raconte ici en compagnie de Vincent Ségal (France) et du batteur américain Nasheet Waits les aventures de Abu Sadiya, guide des esclaves à Tunis au XIè siècle. Un disque qu’on écoute comme on suivrait le récit d’un conteur avec la musique en guise de mots. Une œuvre fine, fraîche, poétique et d’une grande sensibilité.

NB : à propos de Nasheet Waits, ne pas manquer son très bel album « Between Nothingness & Infinity » (voir ici - décembre 2016).

> Accords Croisés - AC167 / Pias 20/01/2017

Yacine Boularès : saxophone soprano et clarinette basse / Vincent Ségal : violoncelle, percussions / Nasheet Waits : batterie

01. Dar Shems / 02-06 : Suite for Abu Sadiyia : 02. Disappearance / 03. Bahriyya / 04. Interlude 1 / 05. Takhmira / 06. Mirage / 07. Demian / 08-10 : Suite for Abu Sadiyia : 08. Qmar / 09. Nuba / 10. Resilience / 11. Interlude 2 / 12. Sadia // Enregistré en France récemment par Philippe Teissier du Cros.


Léa CASTRO 5tet : « Roads »

info document -  voir en grand cette image
Le disque commence par une interprétation très convaincante de « My Favorite Things ». Ce thème est un peu l’épreuve du feu pour une vocaliste et Léa Castro s’en sort haut la main avec le soutien sans failles de ses quatre complices. Ensuite, on constate qu’il ne se passe pas grand chose de bien nouveau. On retrouve cette belle voix que nous avions découverte en 2014 (EP « In My Dreams »). La musique est de belle facture, certes, mais l’émotion n’est pas vraiment au rendez-vous. Je reprends donc ma conclusion de 2014 : « il reste du chemin à parcourir sur la voie de l’originalité »...

> NeuKlang - NCD4146 / Harmonia Mundi 03/02/2017

Léa Castro : voix / Antoine Delprat : piano, violon, voix / Rémi Fox : saxophones, voix / Alexandre Perrot : contrebasse, voix / Ariel Tessier : batterie, cajon, voix /+/ Macha Gharibian : piano, voix (6) / Axel Rigaud : flûte (3, 8) / Boris Lamerand : violon (6, 10) / Julia Robert : alto (6, 10) / Louise Leverd : violoncelle (6, 10)

01. My Favorite Things / 02. Here Comes The Sun / 03. Between the bars / 04. The Road / 05. Detour Ahead / 06. On Children / 07. Ordinary World / 08. Danza Lirica / 09. Desert Song / 10. In My Dreams // Enregistré récemment en France.


Sébastien CHARLIER : « Precious Time 2.0 »

info document -  voir en grand cette image
On nous présente ce nouvel opus de l’harmoniciste Sébastien Charlier comme un « savant imbroglio décomplexé de bebop-électrique à la sauce fusion ». Décomplexé, sans doute mais un peu emmêlé dans les câbles et les effets. Cette musique nous transporte dans le passé un peu lourd du jazz-rock malgré son apparence « 2.0 »... On va plutôt réécouter un bon vieux Soft Machine, non ?

> Alien Beats Records - 16ABRSC091 / www.alienbeatsrecords.com 15/11/2016

Sébastien Charlier : harmonica / Nicolas Espinasse : guitares / Dominique Di Piazza : basse / Yoann Schmidt : batterie /+/ Rémi Toulon : Fender Rhodes / Philippe Sellam : saxophone / Marie Dubos, Pierre : « Freegh » Emberger : voix sur 4.

01. Restless / 02. New World Order / 03. Feel Earth Reversed / 04. Hang On Me / 05. Behind The Mirror / 06. Paradise Lost / 07. Hijacked / 08. 17 / 09. Ash Road / 10. Peril Premonition // Enregistré récemment en France.


Cédric CHAUVEAU Trio : « It’s Only a Paper Moon »

info document -  voir en grand cette image
Cédric Chauveau se positionne résolument dans l’univers du piano-jazz un peu à l’ancienne avec le swing en règle de conduite (de ce côté là, Mourad Benhammou assure !). Ne cherchez pas ici les dernières tendances « 2.0 », ces trois messieurs n’en ont pas besoin pour jouer de la musique et ils le font bien.

> Black & Blue - BB 817.2 / S.E.D 10/12/2016

Cédric Chauveau : piano / Nicola Sabato : contrebasse / Mourad Benhammou : batterie

01. Oyonnax (Chauveau) / 02. Bossa for Kenny (Chauveau) / 03. It’s only a Papermoon RArlen-Harburg-Rose) / 04. Syracuse (Salvador-Dimey) / 05. Gospel in my Tears (Chauveau) / 06. My Fingers’ Blues (Chauveau) / 07. Yesterdays (Kern-Harbach) / 08. Claudia (Chauveau) / 09. Nice Work if you Can’t Get It (Gershwin) / 10. Twenty Years Ago (Chauveau) / 11. Darn That Dream (Van Heusen-DeLange) // Enregistré en avril 2016 à La Rochelle.


Adrien CHICOT : « Playing in the dark »

info document -  voir en grand cette image
Le pianiste Adrien Chicot reste fidèle au trio du disque « All in » paru en octobre 2014 (voir ici...) et comme dans ce précédent album, il est également compositeur à l’exception du « Lush Life » de Billy Stayhorn emprunté, en solo, avec une autorité qui n’exclut pas la délicatesse. Adrien Chicot fait sonner le piano et en exploite la richesse harmonique et rythmique pour faire vivre ses mélodies et développer ses improvisations en totale connivence avec Sylvain Romano et Jean-Pierre Arnaud. Un pianiste qui ne sombre pas dans le jeu de(à) la mode et on s’en réjouit.
NB : la conclusion « Sunset with the birds » est vraiment délicieuse !

> Gaya Music Production - GAYA 034 / Socadisc 20/01/2017

Adrien Chicot : piano, compositions sauf 8 / Sylvain Romano : contrebasse / Jean-Pierre Arnaud : batterie

01. Late / 02. Fourth Floor / 03. Under the tree / 04. Blue wall / 05. Key for two / 06. Playing in the dark / 07. Backpack / 08. Lush life (B. Strayhorn) / 09. Sunset with the birds // Enregistré en juillet 2016 à Pompignan (30).


Jacob CHRISTOFFERSEN Trio : « We Want You »

info document -  voir en grand cette image
Il y a une certaine proximité esthétique entre le trio d’Adrien Chicot (voir ci-dessus) et celui du danois Jacob Christoffersen. Une musique qui a du corps et de la profondeur. Il faut dire que, de disque en disque (avec Sinne Eeg et d’autres...), le contrebassiste Thomas Fonnesbæk s’affirme comme un musicien sur qui on peut compter et qu’avec Zoltan Csörsz, ils constituent un solide duo rythmique. N’hésitez pas à écouter ce disque, il mérite qu’on s’y attarde un peu (voire plus) !

> Stunt - STUCD16052 / UVM 20/01/2017

Jacob Christoffersen : piano, Fender Rhodes / Thomas Fonnesbæk : contrebasse / Zoltan Csörsz : batterie

01. Home / 02. We Want You / 03. And Suddenly You Know / 04. Life Goes On / 05. Only Yesterday / 06. My Irish Soul / 07. The Night Wanderer / 08. Long Tall / 09. Farvel (For Hugo) // Enregistré au Danemark en novembre 2015 et mars 2016.


Thomas de POURQUERY : « Supersonic. A tribute to Sun Ra – Chauve Power »

info document -  voir en grand cette image
Ceci est un DVD !
Excellent musicien et showman débridé, Thomas de Pourquery ne peut qu’attirer les cinéastes et documentaristes. On le retrouve dans ce DVD autour du premier concert de son hommage à Sun Ra « Supersonic » en 2012 (Festival Banlieues Bleues). Images de scène, interviews... Les débuts d’un projet qui a bien mûri par la suite. Le second film est sans doute le plus intéressant, le plus intimiste aussi car il permet de mesurer la proximité humaine et musicale entre Andy Emler et Thomas de Pourquery dans leur duo épatant intitulé « Chauve Power » ! ( lire ou relire « Jazz potes #3 : Emler-de Pourquery en duo » - entretien en 2012 pour CultureJazz.fr).

> La Huit (DVD) - 3 760123 579797 / www.lahuit.com 24/01/2017

Deux films de Rémi Vinet – Supersonic, A tribute to Sun Ra : Thomas de Pourquery : saxophones alto et soprano, voix / Laurent Bardainne : saxophones / Frédéric Galiay : basse électrique, électronique / Arnaud Roulin : piano, claviers / Edward Perraud : batterie // Chauve Power : Thomas de Pourquery : saxophone, voix / Andy Emler : piano

Film 1 : Supersonic (52’) / Film 2 : Chauve Power (54’) // Filmé le 6 avril 2012 (Festival Banlieues Bleues – 93) et en 2014 (séance de travail et concert à Banlieues Bleues)


Jonathan EDO : « Ikorita »

info document -  voir en grand cette image
Après un premier album en 2013 avec cette formation, le percussionniste Jonathan Edo nous présente « Ikorita ». Une musique colorée, travaillée avec finesse qui s’inspire largement des rythmes et mélodies de l’Afrique (le balafon souvent présent) et du Brésil. Une formation à découvrir sur disque et sans doute aussi sur scène.

> Autoproduction / www.jonathanedo.com 28/10/2016

Rémy Lupu : piano, Fender Rhodes, composition 6 / Yann Lupu : trompette, tuba, composition 7 / Romain Perda : balafon, percussions, composition 8 / Ricardo Fevao : basse / Jonathan Edo : direction, compositions, percussions /+/ Alexandre belair : percussions sur 2, 3, 11 / Amina Meezache : flûte sur 10 / Emilian Villemonteix-Petit : percussions sur 2 et 11

01. Avaninha / 02. Ikorita / 03. Bara / 04. Iludof / 05. Puzzle n.1 / 06. Grillot / 07. Fica Vontade / 08. Wood & Skin / 09. Puzzle n.2 / 10. Kif Kif / 11. Arco Iris / 12. Bravum // Enregistré en décembre 2015 au studio Midilive (Villetaneuse, France).


Richard GALLIANO : « Les années Milan »

info document -  voir en grand cette image
Nous ne vous ferons pas la biographie de l’accordéoniste Richard Galliano : ce double album s’en charge partiellement en compilant des plages parues sur le label Milan Music au fil des années de leur collaboration. Une grande diversité de formations et un éclectisme musical qui permettent de se remémorer l’esprit voyageur de ce musicien.

> Milan Music - 399 538-2 / Universal

Richard Galliano : accordéon avec, selon les plages : Ensemble Pari’s Tango / Tangaria Quartet / Hamilton de Hollanda / Frédéric Guerouet / Maria Lago / Françoise Espinoza / Gonzalo Rubalcaba / Charlie Haden / Mino Cinelu / Brussels Jazz Orchestra / Chico César / Dominguinho / Sylvain Luc

CD1 : 01. Ouverture / 02. Milonga / 03. Ouverture / 04. Tango Final / 05. Ballet tango / 06. Sunny’s Game / 07. Adios Nonino / 08. Pedro y Pedro / 09. Chiquilin de bachin / 10. Tangaria / 11. Chat Pitre / 12. Barbara / 13. Indifférence / 14. Libertango / 15. Oblivion / 16. Opale Concerto : part 3

CD2 : 01. Tango pour Claude / 02. Fou rire / 03. Sertao / 04. Escualo / 05. Love Day / 06. Aurore / 07. Micheangelo 70 / 08. Ten Years Ago / 09. Take Eleven / 10. Nego Forro / 11. Baiao - Asa Branca / 12. Sem Ganza nao e coco / 13. Douce joie / 14. L’accordéoniste / 15. La foule / 16. L’Hymne A L’Amour / 17. Swing Valse


Jim HALL – Red MITCHELL : « Valse Hot – Sweet Basil 1978 »

info document -  voir en grand cette image
Grâce à ArtistShare, précurseur des labels « participatifs » aux États-Unis, nous pouvons aujourd’hui réécouter le duo Jim Hall - Red Mitchell ici enregistré au Sweet Basil, célèbre club newyorkais, en janvier 1978. Cet album permet de retrouver cet exceptionnel duo à travers un enregistrement retrouvé récemment. Une manière pour ArtistShare de célébrer la mémoire de Jim Hall (1930-2013) en tant qu’être humain et maître de la guitare jazz. Un disque à ne pas manquer !

> ArtistShare / www.artistshare.com - (P) 16/10/2016

Jim Hall : guitare / Red Mitchell : contrebasse

01. Now’s the Time / 02. Valse Hot / 03. Alone Together / 04. There is no Greater Love / 05. God Bless the Child / 06. Stella By Starlight // Enregistré au Sweet Basil, New York, les 18 et 19 janvier 1978.


Art HIRAHARA : « Central Line »

info document -  voir en grand cette image
Après « Libations & Meditations » (janvier 2015), nous retrouvons le pianiste américain Art Hirahara, toujours en compagnie de l’excellente contrebassiste Linda Oh et, cette fois, du batteur Rudy Royston. Comme dans le métro, les musiciens montent et descendent au fil des plages-stations. On entend ainsi ce pianiste à l’exquise sensibilité s’exprimer en trio, en solo ( Kuroda Bushi, Introspect, Tracing The Line, Yuyake Koyake) mais également en quartet quand embarque l’exceptionnel saxophoniste qu’est Donny McCaslin. Une diversité de formules qui fait la richesse d’un album qui contribue à illuminer ce début d’année 2017.

> Posi-Tone - PR8161 / www.posi-tone.com 20/01/2017

Art Hirahara : piano / Linda Oh : contrebasse / Donny McCaslin : saxophone ténor / Rudy Royston : batterie

01. Central Line (Hirahara) / 02. Kuroda Bushi / 03. Astray / 04. Drawing With Light (Hirahara) / 05. Introspect (Hirahara) / 06. Little Giant (Hirahara) / 07. The Giant Catfish (Hirahara) / 08. Sensitive Animal (Hirahara) / 09. Tracing The Line (Hirahara) / 10. Entanglement (Hirahara) / 11. As Minhas Meninas (Buarque) / 12. Redwood Thaw (Hirahara) / 13. Kin-Ka : Gold Coin (Hirahara) / 14. Yuyake Koyake (Shimofusa) // Enregistré à New York le 8 octobre 2015.


Antoine KARACOSTAS Trio : « Trails »

info document -  voir en grand cette image
Pianiste-compositeur, Antoine Karacostas (né à Paris en 1984) est aussi technicien du son, ce qui explique sans doute le soin apporté à la mise en forme de cet enregistrement. Par ses racines grecques, il puise le caractère particulier de sa musique sur laquelle viennent se poser à deux reprises la voix de Cybèle Costariadis et le saxophone de Pierre Bernier. Un beau premier disque qui invite au cheminement sur les sentiers d’une musique dont l’auteur doit beaucoup aux pianistes Emil Spanyi et Benjamin Moussay : bonnes références !

> Parallel Records - PR005 / Socadisc 16/12/2016

Antoine Karacostas : piano / Anders Ulrich : contrebasse / Simon Bernier : batterie /+/ Cybèle Costariadis : voix sur 1 et 6 / Pierre Bernier : saxophone ténor sur 2 et 6

01. Zehra / 02. Zitianos Tis Agapis / 03. 22 Minutes Dernier Carat / 04. Brussels Light / 05. Feather / 06. Armenaki / 07. Peribanou / 08. Sea In Grey / 09. Ti Se Melei // Enregistré à Paris en février 2016.


LE MIGOU : « California Love »

info document -  voir en grand cette image
À la manière d’un orchestre de chambre, Le Migou invente un répertoire qui s’inspire des musiques de terroirs américains rêvés. Une sorte de folklore imaginaire comme on dit à l’ARFI, collectif aussi lyonnais que le Grolektif auquel ils appartiennent. Leur musique tranquille s’écoute avec beaucoup de plaisir et leur rencontre et collaboration avec Steve Waring par ailleurs n’a sans doute rien de surprenant quand on connaît la curiosité et le goût de la fantaisie du célèbre guitariste-chanteur (proche de l’ARFI d’ailleurs !). À découvrir !

> Grolektif Productions - GRO17MIG2 / www.grolektif.com/migou 13/01/2017

Thibaut Fontana : saxophone ténor / Emmanuelle Legros : trompette/ Quentin Andréoulis : violon / Aëla Gouvernnec : violoncelle / Nicolas Frache : guitare / Pierre Gibbe : basse

01. Califormia Love / 02. Pistolero / 03. Pour Faire La Sieste / 04. Tom Pouce / 05. Ou Le Migou / 06. Nola / 07. Big O / 08. Ennio Morricone / 09. Scotland // Enregistré récemment à Salaise-sur-Sanne (Isère).


LED BIB : « Umbrella Weather »

info document -  voir en grand cette image
J’avais fait connaissance avec le groupe britannique Led Bib à l’occasion de la parution de « The People In Your Neighbourhood » en juin 2014 sur le label Cuneiform Records. « Une formation qui joue pleinement et sans concessions une musique où les deux saxophones alto dessinent des lignes mélodiques escarpées sur un maillage électrique aux rythmiques solidement charpentées » écrivais-je alors. Je n’ai pas trouvé mieux alors, deux ans et demi plus tard avec ce nouvel album je réitère mon conseil en conclusion : « À découvrir si ce n’est pas déjà fait ! » car ce groupe développe des idées intéressantes (et ça fait presque 14 ans que ça dure).

> Rare Noise Records - RNR071 (CD, LP, digit.) / Differ-Ant 01/02/2017

Mark Holub : batterie / Pete Grogan : saxophone alto / Chris Williams : saxophone alto / Liran Donin : basse / Toby McLaren : claviers

01. Lobster Terror / 02. Ceasefire / 03. On The Roundabout / 04. Fields Of Forgetfulness / 05. Too Many Cooks / 06. Women’s Power / 07. Insect Invasion / 08. At The Shopping Centre / 09. Skeleton Key To The City / 10. The Boot / 11. Marching Orders / 12. Goodbye // Enregistré récemment en Grande-Bretagne.


Jean-Marie MACHADO – Didier ITHURSARRY : « Lua »

info document -  voir en grand cette image
Nous laisserons Jean-Paul Ricard, grand expert du jazz en Provence et ailleurs, présenter ce duo de haut-vol :« Esquissée au sein du grand ensemble Danzas, la complicité entre Jean-Marie Machado et Didier Itursarry trouve ici son plus bel aboutissement, celui de l’expression duelle et du partage le plus exigeant. Sous le regard attendri... de la lune ». Vous aurez déduit qu’on ne peut que vous conseiller l’écoute de ce très beau disque (une fois encore remarquablement enregistré par Gérard de Haro).

> Cantabile - 06 / L’Autre Distribution 03/02/2017

Jean-Marie Machado : piano, compositions / Didier Ithursarry : accordéon

01. Sentier évanoui / 02. Aspirer la lumière / 03. JSB / 04. Perseguiçao (de Souza - Maïa) / 05. Vuelta / 06. Lezanafar / 07. Broussailles / 08. Nocturne n°1 / 09. No church but songs / 10. Lua // Enregistré en juin 2016 aux Studios La Buissonne (84 - Pernes-les-Fontaines) par Gérard de Haro.


Lionel MARTIN – Georges GARZONE – Mario STANTCHEV – Benoît KELLER – Ramon LOPEZ : « Madness Tenors – Be Jazz for Jazz »

info document -  voir en grand cette image
À propos de cette formation née sur la scène du festival A Vaulx Jazz le 17 mars 2015, on pourra (re)lire le compte-rendu un peu mitigé de Marceau Bayard (...ici...). Dans la foulée du concert inaugural, les musiciens se retrouvaient en studio pour enregistrer ce disque assez explosif qui détourne l’intitulé du célèbre album où Sonny Rollins conviait John Coltrane (1956). Lionel Martin et Georges Garzone ne cherchent pas ici à « copier » les maîtres mais l’esprit est là. Ils jouent sans se ménager. Il faut dire qu’en conviant Ramon Lopez, ils disposent d’un batteur qui les pousse dans leurs retranchements. Un album fougueux disponible en vinyle (Ouch ! Records) et en numérique.

> Cristal Records (digital) & Ouch ! Records (vinyle) / Cristal Records (digital) & www.ouchrecords-vinyls.com/madness - parution le 27/01/2017

Lionel Martin : saxophones ténor, soprano et alto / Georges Garzone : saxophone ténor / Mario Stantchev : piano / Benoit Keller : contrebasse / Ramon Lopez : batterie

01. Awo (Martin) / 02. Plus Plus (Martin) / 03. Nobody’s perfect (Stantchev) / 04. Sadness (Martin) / 05. Fox in the wood (Garzone) / 06. Open Up (Garzone) / 07. A Bacchus (Stantchev-Martin) / 08. On the phone (Stantchev-Martin) // Enregistré en France en mars 2015.


Faby MEDINA : « Following Love »

info document -  voir en grand cette image
Connue depuis longtemps comme la voix du big-band de Claude Bolling, Faby Medina fait entendre ici « sa » différence dans un disque qui ne se veut pas révolutionnaire mais où l’on perçoit nettement les grandes qualités d’une vocaliste fort bien entourée. Un disque qui mérite votre écoute.

> Dreamophone / Socadisc 03/02/2017

Faby Medina : voix / Laurent Ganzini : piano sauf 2, 3, 5, 7 / Leonardo Montana : piano sur 2, 3, 5, 7 / Yoann Fernandez : guitare / Alexis Bourguignon : trompette / Irving Acao : saxophone / Stéphane Montigny : trombone / Zacharie abraham : contrebasse / Adriano tenerio : percussions / Lukmil Perez : batterie

01. Was it a dream (Medina-Mollard) / 02. Créole St Lucie (Medina) / 03. Someone to watch over me / 04. What I’m supposed to do (Medina) / 05. Nyame (Medina-Gregoire) / 06. Early autumn (Mercer-Burns-Herman) / 07. Following love (Medina) / 08. Oh what a trill (Medina) / 09. Everything changes (Medina) / 10. Vous rencontrer (Medina-Montigny) / 11. Blackbird (Lennon-McCartney) // Enregistré récemment au Studio des Egreffins, Videlles (France).


MINIMAL ORCHESTRA : « Laïka’s Take Off »

info document -  voir en grand cette image
Enregistré de main de maître Dominique « Dume » Poutet alias Ostito 23, ce disque porte d’une certaine manière l’esprit du jazz mais dans une enveloppe esthétique qui s’apparente beaucoup plus aux musiques électroniques actuelles. La thématique spatiale de l’album transparaît aussi au fil de plages un peu « planantes » pour évoquer le vol de la chienne russe Laïka, premier être vivant envoyé dans l’espace en 1957. Ce duo parvient à trouver un bel équilibre entre sonorités acoustiques (la contrebasse) et les multiples effets électroniques. Une démarche qui mérite une écoute curieuse.

> I.O.T. records - IOT58 / http://www.iot-records.org/ 18/11/2016

Tom Terrien : claviers, électronique / Pierre-Jean Trouette : contrebasse

01. Baikonour / 02. Laika’S Takeoff / 03. Pool Party / 04. Agathe / 05. Badliver / 06. Poires / 07. Qu’est-ce qu’il y a / 08. Chickens And Seashells / 09. Bonestrip / 10. Baikonour Radio Edit / 11. Pool Party Radio Edit / 12. Bonestrip Radio Edit // Enregistré récemment en France par Dominique « Dume » Poutet.


Vadim NESELOVSKYI : « Get Up And Go »

info document -  voir en grand cette image
Ce disque a été enregistré à Boston car c’est là-bas que travaille le pianiste-compositeur d’origine ukrainienne Vadim Neselovskyi. Il enseigne au Berklee College of Music après y avoir approfondi sa formation (en collaborant avec Gary Burton, entre autres). Sa musique en trio préserve remarquablement l’équilibre entre les instrumentistes. Extrêmement travaillée et raffinée, elle s’enrichit des couleurs de la voix (sans paroles) de la chanteuse portugaise Sara Serpa (à deux reprises) ainsi que de quelques touches de mélodica ou de percussions mélodiques... Brillant au risque d’être un peu froid peut-être.

> Jazz Family - JF014-815951 / Socadisc 20/01/2017

Vadim Neselovskyi : piano, melodica, compositions / Ronen Itzik : batterie, percussion / Dan Loomis : contrebasse /+/ Sara Serpa : voix sur 4 et 11.

01. on a bicycle / 02. Winter / 03. San Felio / 04. Station Taiga / 05. Who is it ? / 06. Krai / 07. Interlude I / 08. Prelude for vibes / 09. Get Up and Go / 10. Interlude II / 11. Almost December // Enregistré à Boston (USA) les 25 et 26 mai 2015.


Aron OTTIGNON : « Nile »

info document -  voir en grand cette image

Un EP quatre titres dont deux remix, sans précisions sur les éventuels collaborateurs de ce pianiste... On se dit une fois de plus que l’esprit Blue Note a muté en une galerie de musiques plus ou moins dans l’air du temps, entre musique acoustique et électro... Ce n’est pas du tout notre truc !

> Blue Note (EP) / Universal 20/01/2017

Aron Ottignon : piano etc. (Formation non précisée !?)

01. Waterfalls / 02. The Nile / 03. Starfish -Clap ! Clap ! Remix- / 04. The Nile -Prieur de la Marne Remix - // Enregistré récemment en France (?)


pAn-G : « Futurlude »

info document -  voir en grand cette image
Résumé de pAn-G sur CultureJazz.fr :
Fin 2013, nous recevions le premier « EP » de ce tentet que mène Aloïs Benoit : bonne impression ! (lire ici...)
En juillet 2015, Alain Gauthier les écoutait au Triton et écrivait : « À écouter les variations rythmiques invraisemblables auxquelles ils se livrent, inutile de les imaginer défiler au pas. Ou alors, avec la BAC ( la Brigade des Clowns Activistes) dans le dos du défilé de la Fêt’Nat’ ? “On devine qu’ils sont équipés de beaucoup plus qu’une moëlle épinière” aurait déclaré Einstein. Ils savent tout faire et se sont dépêchés d’oublier le vieux blues originel en sautant le pas jusqu’à l’école minimaliste américaine. Il y a du Steve Reich revisité avec talent par Alexis Benoit qui écrit serré, tendu, dense, hypnotique... » (c’est écrit là...)
Janvier 2017, le disque est là, enregistré en concert au Petit Faucheux de Tours alors écoutez pAn-G ! « Hypnotique, féroce, tendre, joyeuse, retenue, explosive, instable, leur musique secoue les tripes. » (A. Gauthier)

> Collectif LOO - L0000122 / L’Autre Distribution 03/02/2017

Aloïs Benoit : euphonium, trombone, composition / Jean Dousteyssier : clarinette, clarinette basse / Thibault Florent : guitare électrique / Rémi Fox : saxophone alto / Romain Lay : vibraphone / Yannick Lestra : fender rhodes / Thomas Letellier : saxophone ténor / Gabriel Levasseur : trompette / Alexandre Perrot : contrebasse / Ariel Tessier : batterie

01. M’Baracudja / 02. Gondwana / 03. Futurlude / 04. Echo du silence / 05. Hugues / 06. Trans-pAn-G-Xpress // Enregistré en concert le 24 mars 2016 au Petit Faucheux, Tours.


PAPANOSH : « A Chicken in a Bottle »

info document -  voir en grand cette image
Que de chemin parcouru pour Papanosh, quintet issu du collectif rouennais « Vibrants Défricheurs » depuis leur premier album en 2012 (« Tourne-disques » CultureJazz, ici...) ! Après une tournée Jazz Migration il y a quelques années et un disque avec Roy Nathanson autour de la musique de Mingus (« ¡ Oh Yeah Ho ! » - 2015), ils nous reviennent dans leur formule de base avec un disque reposant sur les fondamentaux : du jazz nourri de be-bop, enrichi de l’impertinence savante de Mingus, en quête de swing tonique. C’est vivifiant et ça joue serré !

> Enja Yellowbird – Label Vibrant - YEB7772 2 / L’Autre Distribution (parution le 03/02/2017)

Jérémie Piazza : batterie / Sébastien Palis : orgue Hammond B3, wurlitzer, piano, voix / Quentin Ghomari : trompette / Raphaël Quenehen : saxophones alto, ténor, sopranino, chant / Thibault Cellier : contrebasse

01. A chicken in a bottle / 02. Monsieur Shadows / 03. Bierbeek / 04. Hermanos / 05. Moquette / 06. Plain gold ring / 07. El toro / 08. 160 bpm / 09. Pour André // Enregistré en France en octobre 2015.


Émile PARISIEN – Vincent PEIRANI : « Living Being – Belle Époque »

info document -  voir en grand cette image
Ceci est un DVD !
En vedette dans ces deux films (sur un seul DVD), les duettistes les plus en vue du moment dans le jazz français : Vincent Peirani et Émile Parisien, le soufflet et le souffle, le charmeur et serpent [1]... Entre répétitions, extraits de concerts, interviews, en quintet (film 1) ou en duo (2), Gilles le Mao et Geoffrey Lachassagne nous permettent de mieux appréhender le complicité musicale et humaine de ces deux musiciens fort doués (et bien entourés dans Living Being).

> La Huit (DVD) - 3 760123 579612 / www.lahuit.com 24/01/2017

Deux films de Gilles le Mao et Geoffrey Lachassagne – Living Being : Vincent Peirani : accordéon / Émile Parisien : saxophones / Yoann Serra : batterie / Julien Herné : basse // Belle époque : Vincent Peirani : accordéon / Émile Parisien : saxophone soprano.

Film 1 : Living Being (59’) / Film 2 : Belle Époque (59’)


REFLECTIONS IN COSMO : « Reflections in Cosmo »

info document -  voir en grand cette image
Nous avons eu l’occasion de vous présenter le saxophoniste scandinave Kjetil Møster avec son groupe Møster ! (avril 2016 - Pile de disques). Ce musicien assez radical dans sa démarche se revendique du « rock-jazz »... on pourra même y ajouter free. Metallica est un groupe pour midinettes comparé à ce qu’envoie Reflections in Cosmo ! Attachez vos ceintures : décollage vertical !

> Rare Noise Records - RNR073 / Differ-Ant 01/02/2017

Kjetil Møster : saxophones / Hans Magnus Ryan : guitares / Stale Storløkken : claviers / Thomas Strønen : batterie

01. Cosmosis / 02. Ironhorse / 03. Cosmic Hymn / 04. Balklava / 05. Perpetuum / Immobile / 06. Fuzzstew / 07. Reflections In Cosmo // Enregistré récemment à Trondheim (Norvège).


Maria SCHNEIDER Orchestra : « The Thompson Fields »

info document -  voir en grand cette image

Ah là ! nous sommes carrément en retard car ce disque est paru il y a un an et demi... mais il nous avait toujours échappé. Cette fois, le contact a été réétabli avec ArtistShare et voilà donc le fameux « The Thompson Fields », dernière œuvre en date de Mme Maria Schneider à la tête de son orchestre. Une fort belle musique, assez mélancolique (comme le notait notre ami-collaborateur Philippe Paschel qui possède déjà ce disque, lui) et un orchestre irréprochable pour servir les arrangements finement ciselés de la célèbre compositrice. Là encore, Donny McCaslin (saxophone) s’illustre remarquablement.

> ArtistShare / www.artistshare.com P. 17/06/2015

Maria Schneider : direction, composition, arrangements / Steve Wilson, Dave Pietro, Rich Perry, Donny McCaslin, Scott Robinson : anches, flûtes / Tony Kadleck, Greg Gisbert, Augie Haas, Mike Rodriguez : trompettes, bugles / Keith O’Quinn, Ryan Keberle, Marshall Gilkes, George Flynn : trombones / Gary Versace : accordéon / Lage Lund : guitare / Frank Kimbrough : piano / Jay Anderson : contrebasse / Clarence Penn : batterie / Rogerio Boccato : percussion

01. Walking by Flashlight / 02. The Monarch and the Milkweed / 03. Arbiters of Evolution / 04. The Thompson Fields / 05. Home / 06. Nimbus / 07. A Potter’s Song / 08. Lembranca // Enregistré aux USA en août 2014.


Rhoda SCOTT Lady Quartet : « We Free Queens »

info document -  voir en grand cette image
Rhoda Scott retrouvait le Sunset (Rue des Lombards, Paris 1er) pour cet enregistrement qui paraît sur le label du club. On retrouve son Lady Quartet toujours aussi tonique avec quelques invité(e)s dont un homme (Oh ! un homme !), Julien Alour... venu pour accompagner sa sœur (on ne sait jamais !). C’est très funky, swinguant et enjoué et le plaisir de retrouver l’orgue Hammond sous les doigts (mains et pieds !) de Rhoda Scott. Du jazz qui a la pêche aussi : solidité du noyau et velours de la peau pour une musique tutti-frutti !

> Sunset Records / L’Autre Distribution 03/02/2017

Rhoda Scott : orgue Hammond / Sophie Alour : saxophone ténor / Lisa Cat-Berro : saxophone alto / Julie Saury : batterie /+/ Géraldine Laurent : saxophone alto / Anne Paceo : batterie / Julien Alour : trompette

01. We Free Queens (L. Cat-Berro) / 02. I Wanna Move (S. Alour) / 03. Que Reste-t-il De Nos Amours ? (Trenet) / 04. One By One (W. Shorter) / 05. Rhoda’s Delight (L. Cat-Berro) / 06. Valse à Charlotte (R. Scott) / 07. Joke (S. Alour) / 08. What I’d say (R. Charles) // Enregistré au Sunset en 2016.


Vinnie SPERRAZZA : « Juxtaposition »

info document -  voir en grand cette image
Le label californien Posi-Tone nous propose de bien beaux disques en ce début d’année 2017. Après Art Hirahara (voir plus haut !), voici le quartet du batteur Vinnie Sperrazza. Une formation où l’on retrouve le contrebassiste Peter Brendler (cf. « Message in motion » - juillet 2016) et Chris Speed au saxophone ténor avec sa sonorité un peu caverneuse assez singulière. Un disque de haut niveau fidèle aux formes et à l’esprit du jazz qu’on doit à des musiciens qui savent exprimer leur(s) différences(s) tranquillement.

> Posi-Tone - PR8162 / www.posi-tone.com 03/02/2017

Vinnie Sperrazza : batterie / Chris Speed : saxophone ténor / Bruce Barth : piano / Peter Brendler : contrebasse

01. Chimes (V. Sperrazza) / 02. St. Jerome (V. Sperrazza) / 03. House On Hoxie Road (V. Sperrazza) / 04. Juxtaposition (V. Sperrazza) / 05. Alter Ego (J. Williams) / 06. This Night This Song (T. Williams) / 07. One Hour (V. Sperrazza) / 08. Somewhere (L. Bernstein) / 09. Warm Winter (V. Sperrazza) / 10. Hellenized (V. Sperrazza) / 11. Solitary Consumer (V. Sperrazza) / 12. Say The Secret Word (V. Sperrazza) // Enregistré à Brooklyn (New York) le 19 janvier 2016.


THE DIME NOTES : « The Dime Notes London »

info document -  voir en grand cette image
Du jazz « vintage » qui ne manque pas d’intérêt. Les références du quartet londonien The Dime Notes vont de Jelly Roll Morton à King Oliver et Sidney Bechet. On est loin de l’avant-garde exploratrice, plutôt dans un club d’antiquaires passionnés et généreux qui savent redonner une patine attirante à des musiques d’autrefois. « Hot, swing, stomp and blues » : tout cela est servi avec style et finesse !

> Lejazzetal Records - LJCD16 / www.lejazzetal.com 10/12/2016

Andrew Oliver : piano / David Horniblow : clarinette / Dave Kelbie : guitare / Tom Wheatley : contrebasse

01. Original Jelly Roll Blues / 02. Alabama Bound / 03. Aunt Hagar’s Children’s Blues / 04. Black Stick Blues / 05. The Pearls / 06. Tain’t Clean / 07. Otis Stomp / 08. Si Tu Vois Ma Mère / 09. The Camel Walk / 10. The Crave / 11. I Believe In Miracles // Enregistré à Londres en juin 2016.


TOULTOUTIM : « À l’est »

info document -  voir en grand cette image
Toultoutim nous vient du Lot-et-Garonne. Ce quartet aurait tout pour ressembler à bien d’autres sauf que le tuba assure ici la partie de basse et, tout de suite, cette formation sonne différemment en rappelant de vieux souvenirs de formations des années 80 Outre-Atlantique avec des gens comme Bob Stewart (tuba) ou Arthur Blythe (sax alto). Comprenez cela comme un compliment d’autant plus qu’une des compositions s’intitule Dollar Brand (hommage à celui qu’on appelle désormais Abdullah Ibrahim), ce qui ne peut que nous captiver un peu plus. Du jazz bien vivant, vibrant, dansant, naturel, sans artifices inutiles : à découvrir donc !

> Autoproduction - ANG 2016-1 / alainangeli@free.fr 01/12/2016

Xavier Faro : piano / Alain Angeli : saxophone alto, compositions / Alain Laspeyres : batterie / Laurent Guitton : tuba

01. Au Nord / 02. A L’Est / 03. Rêve Eveillé / 04. Soweto / 05. Touareg / 06. Sitting Bull / 07. Loukoum à La Rose / 08. A L’Ouest / 09. Dollar Brand / 10. Big In // Enregistré à Toulouse en octobre 2016.


WEI3 – SINGLA – GARBOWSKI – ORINS : « Kaliko »

info document -  voir en grand cette image
Pour conclure cette « pile » du mois de janvier, voici le trio piano-contrebasse-batterie le plus original du mois, sans aucun doute. Ces trois musiciens qui ont leurs origines respectivement en Inde, en Pologne et en Suède se retrouvent à Cologne pour enregistrer « Kaliko ». En parfaite connivence, Jarry Singla, Maciej Garbowski et Peter Orins (du Collectif Mizzix - Lille) donnent vie à une musique très équilibrée entre liberté et structures où chaque instrument contribue à développer une large palette de couleurs et de formes sonores. Une belle référence du label lillois Circum-Disc.
NB : Nous ne connaissions pas Jarry Singla, remarquable pianiste d’origine indienne vivant en Allemagne... jusqu’au mois dernier où nous vous présentions son double album « The Mumbai Project » (sur Double-Moon)

> Circum-Disc - microcidi009 / Musea et Les Allumés du jazz 05/12/2016

Jarry Singla : piano, harmonium / Maciej Garbowski : contrebasse, électronique / Peter Orins : batterie, électronique

01. Le Mariage d’Orphelins (Singla) / 02. Constellation (Garbowski) / 03. Samosa (Singla) / 04. Journey’s Point (Garbowski) / 05. Das ist doch kein Zustand (Singla) / 06. Okonana (Singla) / 07. Series (Garbowski) / 08. Salutaris (musique sacrée) / 09. Calcunitketan (Singla) / 10. Whatever (Garbowski) // Enregistré à Cologne (Allemagne) les 8 et 9 juin 2016.


Sandro ZERAFA : « More Light »

info document -  voir en grand cette image
Le quatrième album du guitariste Sandro Zerafa ne devrait pas décevoir ceux qui suivent son parcours. Pour notre part, n’ayant pas eu connaissance de son premier album, après « Urban Poetics » ( chronique d’Yves Dorison, 2011) puis « The Bigger Picture » (2014 - Pile de disques), nous avons beaucoup de plaisir à écouter « More Light » par ce quartet à la composition renouvelée et multiculturelle (seul reste Yoni Zelnik). Outre son indéniable talent de guitariste, Sandro Zerafa confirme qu’il est aussi un compositeur très inspiré. Un beau disque pour conclure cette revue.

> Jazz & People - JPCD817001 / Harmonia Mundi 27/01/2017

Sandro Zerafa : guitare, compositions / Yonathan Avishaï : piano / Yoni Zelnik : contrebasse / Lukmil Perez Herera : batterie /+/ David Prez : saxophone sur 2, 5, 8.

01. More Light / 02. Blurred Vision IV / 03. Sicula / 04. Dolphy / 05. Nowness / 06. Blurred Vision II / 07. Elis / 08. Event Horizon / 09. Jump Start // Enregistré au Studio de Meudon (France) les 7 et 8 juin 2016


Retrouvez les piles de disques des mois précédents... ici !


[1« Le Snake » surnom gentiment donné par Peirani à son complice assez ondulant sur scène !