« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile des 46 disques de mars 2015.

Pile des 46 disques de mars 2015.

Les nouveautés du mois et quelques retardataires...

D 3 mars 2015     H 06:30     A Thierry Giard    


Revue mensuelle de disques parus ou à paraître.

> Au menu et par ordre alphabétique,
Liens vers les disques présentés dans cette page :

AGATHE Jazz Quartet|| Harry ALLEN – Jan LUNDGREN Quartet || Raphaële ATLAN || Yonathan AVISHAI || Raf D. BACKER || Ian BALZAN DORIZAS || Jakob BRO || Dewa BUDJANA || Michele CAMPANELLA – Javier GIROTTO || CYMINOLOGY – Cymin SAMAWATIE || EASEL : Christoph ERB, Fred LONBERG-HOLM, Michael ZERANG || Duke ELLINGTON || Thomas ENHCO || FAB SWING and Friends || Richard GALLIANO & Sylvain LUC || Julia HÜLSMANN Quartet w/Theo BLECKMANN || Anders JORMIN – Lena WILLEMARK – Karin NAKAGAWA || Henry KAISER & Ray RUSSELL || The KANDINSKY EFFECT || Omer KLEIN || Sinikka LANGELAND || Eliel LAZO || LEMAIRE – ARQUES || Sébastien LOVATO || Jean-Marie MACHADO || Tesla MANAF || Marcus MILLER || Leszek MOŻDŻER & Friends || Mike OSBORNE || Laura PERRUDIN || David REINHARDT || Michel REIS Quartet || Axel SCHLOSSER & HR Bigband || Olivier SENS + Juanjo MOSALINI || simakDIALOG : « Live at Orion » || SOFT MACHINE || Håkon STENE || John SURMAN – BERGEN BIG BAND || Fabrice TAREL Trio || TROYKA || Didier VERNA Quartet || Eberhard WEBER || Mark WINGFIELD || WORLD KORA TRIO || YAGULL || Savina YANNATOU – Primavera en Salonico


AGATHE Jazz Quartet : « Feeling Alive »

AGATHE Jazz Quartet : « Feeling Alive » -  voir en grand cette image
AGATHE Jazz Quartet : « Feeling Alive »
Neuklang / Harmonia Mundi

La photo de pochette pourrait être un clin d’œil à Billie Holiday tout comme les inflexions de la ballade finale « Don’t Go To Strangers ». Ailleurs, on entendra un phrasé à la manière de Betty Carter ou d’Elis Regina... Mais Agathe Iracema, chanteuse franco-brésilienne un peu caméléon, a un aplomb, un tempérament et une voix fluide et chaleureuse qui font de « Feeling alive » un disque vivant et sincère très séduisant. On se laisse facilement entraîner dans son tour du jazz.

> NeuKlang NCD4106 / Harmonia Mundi (parution le 24/03/2015)

Agathe Iracema : voix / Laurent Coulondre : piano, Fender Rhodes & Wurlitzer / Jérémy Bruyère : basse / Pierre-Alain Tocanier : batterie /+/ Fred Wesley : trombone sur 3, 5, 10 / Nicolas Folmer : trompette sur 4, 5 et 8

01. I’Ve Got A Crush On You (Gershwin) / 02. Favela (Moraes-Jobim) / 03. Blues (Featuring Fred Wesley)(Cavalcanti) / 04. My One And Only Love (Mellin-Wood) / 05. Feeling Alive (A. Iracema) / 06. Absurdo Natural (A. Iracema) / 07. Droppin’ Things (Betty Carter) / 08. Got Lost (A. Iracema) / 09. Blues Alternate (Cavalcanti) / 10. Softly As In A Morning Sunrise (Hammerstein-Romberg) / 11. Don’t Go To Strangers (Evans-kent-Mann) // Enregistré aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) en mai et juin 2014.


Harry ALLEN – Jan LUNDGREN Quartet : « Quietly There »

Harry ALLEN – Jan LUNDGREN Quartet : « Quietly There » -  voir en grand cette image
Harry ALLEN – Jan LUNDGREN Quartet : « Quietly There »
Stunt

Le saxophoniste américain Harry Allen (né en 1966, son père était un proche de Paul Gonsalves) et resté attaché à un jazz rond, swinguant, chantant qui semble déjà appartenir au passé. Fort bien secondé par Jan Lundgren, il se balade sur les mélodies de Johnny Mendel avec une sonorité de ténor profonde et chaleureuse.

> Stunt STUCD 14142 / UnaVoltaMusic – UVM distribution

Harry Hallen : saxophone ténor / Jan Lundgren : piano / Hans Backenroth : contrebasse / Kristian Leth : batterie

01. Sure As You Are Born / 02. Emily / 03. The Shining Sea / 04. Quietly There / 05. A Time For Love / 06. Cinnamon And Clove / 07. The Shadow Of Your Smile / 08. Just A Child / 09. Suicide Is Painless (Compositions de Johnny Mendel) // Enregistré à Copenhague (Danemark) les 11 et 12 juillet 2014.


Raphaële ATLAN : « Give it Time »

Raphaële ATLAN : « Give it Time » -  voir en grand cette image
Raphaële ATLAN : « Give it Time »
Gemini

Raphaëlle Atlan a été marquée par le passage dans la troisième décennie de son existance (Trente ans) ! Maturité, maîtrise de soi, expérience de la vie prennent-elles le pas sur l’insouciance de la jeunesse ? La chanteuse-pianiste présente un second album peaufiné dans le studio d’André Charlier, échos de ses voyages à New-York et à Rio. Un disque agréable et varié peut-être un peu trop « fabriqué » (la prod’) aux confins de la pop’ parfois pour qui aime les musiques plus audacieuses et moins « calibrées ».

> Gemini Records GR 1514 – CS 0513 / La Baleine

Raphaële Atlan : voix, piano / Lucas Saint-Cricq : saxophones / Romain Pilon : guitare / Zacharie Abraham : contrebasse / Natascha Rogers : percussions / Nicolas Charlier : batterie /+/ Ken Norris : voix / Direction artistique : Benoît Sourisse et André Charlier

01. The pursuit / 02. Trente ans / 03. Summer Song / 04. Give it Time / 05. Night Passengers / 06. Tous ces mois de juillet / 07. Rise / 08. Rio / 09. Eu năo existo sem você / 10. real / 11. What remains // Enregistré par André Charlier au Studio des Egrefins à Videlles (France).


Yonathan AVISHAI : « Modern Times »

Yonathan AVISHAI : « Modern Times » -  voir en grand cette image
Yonathan AVISHAI : « Modern Times »
Jazz & People

Dans ses « temps modernes », Jonathan Avishai invente une forme décroissance musicale : on adhère !
Ailleurs, souvent, la machine s’emballe : trop de notes, de virtuosité, des rythmes effrénés. Lui, il prend le contre-pied pour revenir aux fondamentaux : swing, blues, improvisation. Et si c’était cela la virtuosité ? Ne jouer que le minimum pour laisser s’épanouir chaque touche de couleurs d’une musique d’une grande sensibilité. On respire et l’air est pur !

> Jazz & people JPCD815001 / Harmonia Mundi (parution le 10/03/2015)

Yonathan Avishai : piano, compositions sauf 4 et 14 / Yoni Zelnik : contrebasse / Donald Kontomanou : batterie

01. Woodblock / 02. Water (prologue) / 03. Time (4/4 meditation) / 04. I Got It Bad (and that ain’t good) / 05. Dancing Child / 06. Etude I (bass) / 07. Night in Zvulun / 08. Sketch of Barcelona / 09. Time (in B Flat) / 10. Modern Times Blues / 11. Etude I (trio) / 12. The letter / 13. Later That Day / 14. Cornet Chop Suey / 15. Woodblock II / 16. Water (epilogue) // Enregistré en France en 2014.


Raf D. BACKER : « Rising Joy »

Raf D. BACKER : « Rising Joy » -  voir en grand cette image
Raf D. BACKER : « Rising Joy »
Prova Records

Ce disque n’est pas une nouveauté puisqu’il est paru en Belgique l’an passé. Le label Prova records nous permet de faire la connaissance de Raphaël Debacker (alias Raf D Backer), disciple de son compatriote belge Éric Legnini qui produit d’ailleurs ce disque. La proximité esthétique et artistique entre les deux pianistes est évidente puisque Raf D Backer est très inspiré par le blues, la soul-music et le gospel : l’esprit boogaloo mais sans impertinence...

> Prova records PR 1402-CD24 / www.provarecords.com

Raf D Backer : piano, B3 hammond, fender rhodes, clavinet, claviers / Lionel Beuvens : batterie / Cédric Raymond : contrebasse et basse électrique /+/ Lorenzo Dimaio : guitare / David Donatien : percussions

01. Joe, the farmer / 02. Shaky shaky blues / 03. Beauty and the beast (W. Shorter) / 04. Descamisado / 05. Oh, the joy ! (trad) / 06. Shout it right / 07. Nearness of you (Washington-Carmichael) / 08. Rising joy / 09. Full house (W. Montgomery) / 10. Losing the faith / 11. May I know (what I’ve lost) / 12. Travel / 13. Moony mood / 14. C.C. Rider (trad) // Enregistré en Belgique en 2013 (?)


Ian BALZAN DORIZAS : « Acropolis Bye Bye – Greek Revival Music »

Ian BALZAN DORIZAS : « Acropolis Bye Bye – Greek Revival Music » -  voir en grand cette image
Ian BALZAN DORIZAS : « Acropolis Bye Bye – Greek Revival Music »
Autoproduction

Soutenons la Grèce et sa démarche audacieuse ! D’où cet écho du disque que nous a fait parvenir Ian Balzan Dorizas qui invente une musique grecque à sa mode... Mais il le fait en France. La crise, c’est plus facile à vivre vu de loin ? Une curiosité plutôt pop : ce n’est pas mal fait mais pas vraiment dans nos centres d’intérêt.

> Autoproduction / www.acropolisbyebye.com

Ian Balzan Dorizas : voix, guitares, claviers, bouzouki, banjo, lyre crétoise, percussions, programmations... / Kevin Balzan Dorizas : basse, orgue, voix / Pierre Pollet : batterie / Florent « Pepino » Tisseyre : percussions /+/ Morgane Colas : voix / Laurent Clouet : saxophone, clarinette / Julien Oury : tuba / Eric Willoth : contrebasse

01. Minore desperado / 02. Kaiksis / 03. Sala / 04. Sigana / 05. Méditerranée / 06. Mangkas Spirit / 07. Baglamades (Athina-Pirea) / 08. S’agapo – Je t’aime // Enregistré en 2014, en France.


Jakob BRO : « Gefion »

Jakob BRO : « Gefion » -  voir en grand cette image
Jakob BRO : « Gefion »
ECM

Le guitariste danois Jakob Bro a travaillé avec Paul Motian et Tomasz Stanko ce qui explique que sa musique fuit l’effet gratuit et la vituosité : c’est l’essence de son art que nous avions remarqué dans le très beau disque de Florent Nisse (« Aux Mages » - octobre 2014). La poésie de ses compositions prend ici toute sa force grâce à la contrebasse subtile de Thomas Morgan et au soutien rythmique et coloriste de l’infatigable Jon Christensen.

> ECM 470 9139 – ECM 2381 / Universal Music France

Jakob Bro : guitare / Thomas Morgan : contrebasse / Jon Christensen : batterie

01. Gefion / 02. Copenhagen / 03. And they all came marching out of the woods / 04. White / 05. Lyskaster / 06. Airport Poem / 07. Oktober / 08. Ending // Enregistré à Oslo (Rainbow Studio) les 1er et 2 novembre 2013.


Dewa BUDJANA « Hasta Karma »

Dewa BUDJANA « Hasta Karma » -  voir en grand cette image
Dewa BUDJANA « Hasta Karma »
Moonjune

Pour son quatrième album pour le label Moonjune, le guitariste indonésien Dewa Budjana voulait « s’offrir » la rythmique de Pat Metheny : Ben Williams à la contrebasse et Antonio Sanchez à la batterie. Vijay Iyer, pressenti au piano n’était pas libre mais lui a conseillé le vibraphoniste Joe Locke. Une journée de studio et c’est dans la boîte ! À 51 ans, ce musicien aux allures d’éternel adolescent, adulé dans son pays avec le groupe pop Gigi, n’a pas fini de surprendre au fil de ses rencontres avec des « dream bands » éphémères qu’il étourdit avec des envolées de guitare de pop-star . Ça pulse avec un son incroyable qui rappelle par instants Steps Ahead !

> MoonJune Records MJR070 / www.moonjune.com

Dewa Budjana : guitares électriques et acoustiques, électronique, effets, compositions / Joe Locke : vibraphone / Ben Williams : contrebasse / Antonio Sanchez : batterie /+/ Indra Lesmana : piano, melodica (4, 5 & 6) / Jro Ktut : voix (4)

01. Saniscara / 02. Desember / 03. Jayaprana / 04. Ruang Dialisis / 05. Just Kidung / 06. Payogan Rain // Enregistré dans le New Jersey le 22 janvier 2014.


Michele CAMPANELLA – Javier GIROTTO : « Musique Sans Frontières »

Michele CAMPANELLA – Javier GIROTTO : « Musique Sans Frontières » -  voir en grand cette image
Michele CAMPANELLA – Javier GIROTTO : « Musique Sans Frontières »
CamJazz

Ce disque est une sorte de défi lancé au pianiste classique Michele Campanella et au saxophoniste Javier Girotto par le producteur Ermanno Basso (Camjazz). Pour terrain de jeu, les compositions de Maurice Ravel et Claude Debussy ; pas besoin d’arbitre : les deux hommes se font plaisir à modeler ces compositions à leur façon avec une courtoise malicieuse dans le respect de la lettre cependant.

> CamJazz CAMJ 7880-2 / Harmonia Mundi

Michele Campanella : piano / Javier Girotto : saxophones soprano et baryton

01. Pavane Pour Une Infante Défunte (Ravel) / 02. Suite Bergamesque (Debussy) - Prélude / 03. Suite Bergamesque (Debussy) - Menuet / 04. Suite Bergamesque (Debussy) - Clair De Lune / 05. Suite Bergamesque (Debussy) - Passepied / 06. Suite Bergamesque (Debussy) - Rêverie / 07. Children’s Corner (Debussy) - Doctor Gradus Ad Parnassum / 08. Children’s Corner (Debussy) - Jimbo’s Lullaby / 09. Children’s Corner (Debussy) - Serenade Of The Doll / 10. Children’s Corner (Debussy) - The Snow Is Dancing / 11. Children’s Corner (Debussy) - The Little Sheperd / 12. Children’s Corner (Debussy) - Golliwogg’s Cake Walk / 13. Miroirs (Ravel) - La Vallée Des Cloches / 14. Miroirs (Ravel) - Oiseaux Tristes / 15. Miroirs (Ravel) - Alborada Del Gracioso // Enregistréaux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) du 4 au 6 mars 2014.


CYMINOLOGY – Cymin SAMAWATIE : « Phoenix »

CYMINOLOGY – Cymin SAMAWATIE : « Phoenix » -  voir en grand cette image
CYMINOLOGY – Cymin SAMAWATIE : « Phoenix »
ECM

En 2009, nous avions découvert ce groupe et sa chanteuse-leader Cymin Samawatie avec l’album « As Ney » qui nous avait semblé quelque peu soporifique. Pour ce troisième disque sur le label ECM, l’impression est différente. La musique a pris de la consistance et de nouvelles couleurs avec la participation de l’altiste du Berlin Philhamonic, Martin Stegner, dont l’instrument « joue » avec la voix chaleureuse de Cymin Samawatie. Soulignons l’hommage rendu à la poésie de Forough Farrokhzad (1935-1967), une femme qui aura marqué la culture contemporaine iranienne.

> ECM 470 9147 – ECM 2397 / Universal Music Franc

Cymin Samawatie : voix / Benedikt Jahnel : piano / Ralf Schwarz : contrebasse / Ketan Bhatti : batterie, percussion / Martin Stegner : alto

01. Aaftaab / 02. Che Gune Ast / 03. Baraaye Ranj / 04. Gozaraan / 05. Harire Buse / 06. Talaash Makon / 07. Dishab / 08. Phoenix Part 1 / 09. Phoenix Part 2 / 10. Baraaye To // Enregistré à Oslo en mars 2014.


EASEL : Christoph ERB, Fred LONBERG-HOLM, Michael ZERANG : « Bloom »

EASEL : Christoph ERB, Fred LONBERG-HOLM, Michael ZERANG : « Bloom » -  voir en grand cette image
EASEL : Christoph ERB, Fred LONBERG-HOLM, Michael ZERANG : « Bloom »
Veto-records

Nous avons eu l’occasion de dire grand bien du (petit) label suisse Veto-Records (décembre 2014) et de son maître d’œuvre, le saxophoniste Christoph Erb. Une nouvelle trace de la complicité de ce musicien avec ceux de la scène de Chicago avec cet Easel trio : trois plages d’un CD dans son emballage à déplier relatant une rencontre improvisée (sans filet... mais pas sans inspiration) en compagnie de Fred Lonberg-Holm et Michael Zerang. Aventureux...

> Veto-records – Exchange 011 / www.veto-records.ch

Christoph Erb : saxophone ténor, clarinette basse / Fred Lonberg-Holm : violoncelle, guitare, electronique / Michael Zerang : batterie, percussion

01. Corolla / 02. Calyx / 03. Perigon // Enregistré en studio à Chicago (USA) le 29 avril 2014.


Duke ELLINGTON : « La Chanson de Duke – The Duke Ellington Songbook »

Duke ELLINGTON : « La Chanson de Duke – The Duke Ellington Songbook » -  voir en grand cette image
Duke ELLINGTON : « La Chanson de Duke – The Duke Ellington Songbook »
Cristal Records

Quand il s’agit de plonger dans l’abondante discographie de Duke Ellington pour en extraire les pépites de manière critériée, on se saurait trouver meilleur expert que Claude Carrière. Le président d’honneur de la Maison du Duke a réuni dans ce coffret de cinq CDs « le meilleur » de l’œuvre ellingtonienne pour des voix... et quelles voix ! Un coffret organisé autour de cinq thématiques qui est aussi une leçon d’histoire du jazz à sa façon.

> Cristal Records – 10h10 (coffret de 5 Cds) / Sony

Duke Ellington : piano, composition /+, entre autres/ Bubber Miley : trompette / Barney Bigard : clarinette / Johnny Hodges : saxophone / Rex Stewart : cornet / Lawrence Brown, Juan Tizol : trombones / Billy Strayhorn : piano, compositions / etc...
et les voix de : Ivie Anderson, Betty Roché, Joya Sherrill, Dolores Parker, Kay Davis, Billie Holiday, Rosemary Clooney, Peggy Lee, Sarah Vaughan, Nancy Wilson, Mahalia Jackson, Ella Fitzgerald, Nicolle Rochelle, Rebecca Cavanaugh, Billy Eckstine, Herb Jeffries, Al Hibbler, Ozzie Bailey, Ray Nance…

CD1 : « It Don’t Mean A Thing » (I’ve Got To Be A Rug Cutter, Solitude, Something To Live For, Mood Indigo, It Don’t Mean A Thing,...) / CD2 : « Jump for Joy » (I Got It Bad, Rocks In My Bed, Take the “A” train, Do Nothin’ Till You Hear From Me, I’m Beginning To See The Light, ...) / CD3 : « Just Squeeze me » (I Let A Song Go Out Of My Heart, I’m A Lucky So-And-So, Just Squeeze Me, Don’t Get Around Much Anymore, On A Turquoise Cloud,...) / CD4 : « Sophisticated lady » (Love You Madly, Just A-Sittin’ And A-Rockin’, Sophisticated Lady, Caravan, Perdido,...) / CD5 : « Satin Doll » (Come Sunday, In A Sentimental Mood, Prelude To A Kiss, Lush Life, Satin Doll,...) // Compilation et réalisation : Claude Carrière et la Maison du Duke.


Thomas ENHCO : « Feathers »

Thomas ENHCO : « Feathers » -  voir en grand cette image
Thomas ENHCO : « Feathers »
Verve

Voilà un jeune pianiste qui monte... et gravit les échelons de la renommée quatre à quatre. Abandonnant ses deux amis contrebassiste et batteur, Thomas Enhco se produit ici en solo au Châtelet à Paris et ça nous donne ce disque qui colore de ses plumes fines et romantiques le catalogue prestigieux du label Verve. Brillant, indiscutablement. Pour le reste, et l’émotion en particulier, c’est selon la sensibilité de chacun.

> Verve / Universal Music France

Thomas Enhco : piano solo

01. Watching You Sleep / 02. Looking for the moose / 03. Je voulais te dire / 04. Mischievous / 05. The las night of February / 06. Letting you go / 07. Sand Creek song / 08. I’m fine, thank you // Enregistré au Théâtre du Châtelet (Paris) le 7 mai 2015.


FAB SWING and Friends : « Swingin’ The Beatles »

FAB SWING and Friends : « Swingin' The Beatles » -  voir en grand cette image
FAB SWING and Friends : « Swingin’ The Beatles »
VLF Prod

Une réunion de copains de swing avec des potes de passage (et de renom). Charly Ménassé a découvert que la musique des Beatles recelait plein de tubes jazzifiables ! Étonnant, non ? À la fin des années 80, le pianiste britannique Mike Westbrook et son équipe de gentlemen (et woman) iconoclastes proposèrent une relecture autrement plus réjouissante de cette œuvre mythique. Cela provoqua même une espèce de Bataille d’Hernani dans le théâtre de Coutances... Ce disque assez « pépère » n’aura sans doute pas le même effet.

> VLF Prod FS1401-1 / L’Autre Distribution (parution le 30/03/2015)

Charly Ménassé : batterie, vocal, percussions / Tony Bonfils : contrebasse, voix / Olivier Hutman : piano, Fender Rhodes, orgue /+ invités / André Ceccarelli : batterie / Éric le Lann : trompette / Didier Lockwood : violon / Sylvain Luc : guitare

01. When I saw her standing there / 02. A Hard day’s night / 03. The Fool on the Hill / 04. Black Bird / 05. Norwegian Wood / 06. And I love her / 07. Get Back / 08. Penny Lane / 09. Can’t buy me Love / 10. I’ve Just seen a Face / 11. All my Loving / 12. Things we said today // Enregistré en France en mai 2014.


Richard GALLIANO & Sylvain LUC : « La Vie en Rose – rencontres avec Edith Piaf et Gus Viseur »

Richard GALLIANO & Sylvain LUC : « La Vie en Rose – rencontres avec Edith Piaf et Gus Viseur » -  voir en grand cette image
Richard GALLIANO & Sylvain LUC : « La Vie en Rose – rencontres avec Edith Piaf et Gus Viseur »
Milan Music

« Le » Richard Galliano du trimestre est paru ! Nous exagérons sans doute un peu mais l’accordéoniste possède une abondante discographie trans-genres. Dans « la Vie en Rose », il dialogue en toute amitié avec le guitariste Sylvain Luc en croisant deux parcours de légendes : Edith Piaf et l’accordéoniste Gus Viseur. La chanson française et le swing musette réunis sous les doigts de deux musiciens brillants, sous le regard attentif et l’écoute avisée de Gérard de Haro qui a enregistré cette séance au studio la Buissonne.

> Milan Music 399 604-2 / Universal Music France

Richard Galliano : accordéon / Sylvain Luc : guitare

01. Douce Joie / 02. L’accordéoniste / 03. Les Amants d’un Jour / 04. La chanson des forains / 05. Flambée Montalbanaise / 06. La Foule / 07. La Goualante du pauvre Jean / 08. L’Hymne à l’amour / 09. Je m’en fous pas mal / 10. La vie en rose / 11. Je ne regrette rien-Passage / 12. Jeannette / 13. Mon Dieu-Aria / 14. Paris / 15. Sous le ciel de Paris-Je n’en connais pas la fin / 16. Swing Valse // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-Les-Fontaines - 84) en août 2014.


Julia HÜLSMANN Quartet w/Theo BLECKMANN : « A Clear Midnight – Kurt Weill and America »

Julia HÜLSMANN Quartet w/Theo BLECKMANN : « A Clear Midnight – Kurt Weill and America » -  voir en grand cette image
Julia HÜLSMANN Quartet w/Theo BLECKMANN : « A Clear Midnight – Kurt Weill and America »
ECM

Le parti-pris est assez insolite pour retenir l’attention. La pianiste allemande Julia Hülsmann se saisit de quelques pièces « américaines » du répertoire de Kurt Weill avec une infinie douceur. Un exemple ? À l’opposé des interprétations souvent fanfaronnantes de « Mack The Knife », elle oppose une forme de ballade flottante dont s’empare remarquablement le vocaliste Theo Bleckmann. Un disque qui témoigne de la personnalité affirmée d’une pianiste au jeu inspiré, musicienne qui sait exprimer son point de vue. On retrouve là Tom Arthurs à la trompette (et au bugle), musicien inventif qu’on a pu entendre en France avec Denis Badault (H3B).

> ECM 470 9276 / Universal Music France (parution le 16/03/2015)

Julia Hülsmann : piano / Tom Arthurs : trompette, bugle / Marc Muellbauer : contrebasse / Heinrich Köbberling : batterie / Theo Bleckmann : voix

01. Mack The Knife / 02. Alabama Song / 03. Your Technique / 04. September Song / 05. This is New / 06. River Chanty / 07. A Clear Midnight(Hulsmann) / 08. A Noisless Patient Spider (Hulsmann) / 09. Beat.Beat.Drums (Hulsmann) / 10. Little Tin God / 11. Speak Low / 12. Great Big Sky // Compositions : Kurt Weill sauf 7-9 // Enregistré à Oslo (Rainbow Studio) du 14 au 16 juin 2014.


Anders JORMIN – Lena WILLEMARK – Karin NAKAGAWA : « Trees of Light »

Anders JORMIN – Lena WILLEMARK – Karin NAKAGAWA : « Trees of Light » -  voir en grand cette image
Anders JORMIN – Lena WILLEMARK – Karin NAKAGAWA : « Trees of Light »
ECM

En 2012, le contrebassiste Anders Jormin avait choisi de se tourner vers des textes en latin pour le disque « Ad Lucem ». Cette fois, en trio, il regarde vers Extrême-Orient avec le koto de Karin Nakagawa associé à la voix, à l’alto et au « fiddle » de Lena Willemark. Preuve qu’Anders Jormin, contrebassiste à la sonorité profonde, a conservé le goût des brassages culturels acquis autrefois aux côtés de Don Cherry. Un bouquet de sons et d’atmosphères assez original.

> ECM 470 8232 / Universal Music France (parution le 16/03/2015)

Anders Jormin : contrebasse / Lena Willemark : chant, violon (fiddle) et alto / Karin Nakagawa : koto à 25 cordes

01. Kripainggler (Nakagawa-Willemark) / 02. Drom (Jormin-Willemark) / 03. Jag Starkvar (Jormin-Willemark) / 04. Urbanus (Willemark) / 05. Hirajoshi (jormin) / 06. Minni (Willemark) / 07. Ogadh Dett (Jormin-Willemark) / 08. Lyostraini (Willemark) / 09. Slingerpolska (Willemark) / 10. Uoruo (Willemark) / 11. Lyosfridhn (Nakagawa-Willemark) / 12. Vilda Vindar (Willemark) // Enregistré en Suède en mai 2013.


Henry KAISER & Ray RUSSELL : « The Celestial Squid »

Henry KAISER & Ray RUSSELL : « The Celestial Squid » -  voir en grand cette image
Henry KAISER & Ray RUSSELL : « The Celestial Squid »
Cuneiform Records

Un « guitar-summit » apparemment sidéral et sidérant entre le britannique Ray Russell (auquel on doit les musiques de quelques vieux James Bond !) et le californien fantasque Henry Kaiser. Avec deux batteurs, deux bassistes et quatre saxophonistes, ils s’envolent dans une folle escapade vers les planètes du free jazz, du rock écorché et des musiques psychédéliques. Leur soucoupe volante motorisée par Harley-Davidson et carrossée par Rolls-Royce n’hésite pas à sortir de trajectoires improbables mais s’octroie aussi quelques moments de douceur. Même pas peur !

> Cuneiform Records Rune 403 / Orkhêstra

Henry Kaiser, Ray Russell : guitares / Steve Adams, Joshua Allen, Phillip Greenlief, Aram Shelton : saxophones / Michael Manring : basse électrique / Damon Smith : basse acoustique / Weasel Walter, William Winant : batterie

01. guKTen LIMPo / 02. In Another Life / 03. That Darn Squid / 04. The Enumeration / 05. Victims / 06. Disinterested Bystander / 07. Construction #14 // Enregistré « live » aux Fantasy Studios, Berkeley, CA - le 12 avril 2014.


The KANDINSKY EFFECT : « Somnambulist »

The KANDINSKY EFFECT : « Somnambulist » -  voir en grand cette image
The KANDINSKY EFFECT : « Somnambulist »
Cuneiform records

Ce disque publié sur le label Cuneiform nous arrive de Washington mais il a été enregistré dans le studio d’André Charlier à Videlles (France - comme celui de Raphaëlle Atlan, voir plus haut). C’est que le trio Kandisnsky Effect s’est constitué en France en 2007 (avec le batteur Gautier Garrigue). Résolument « technophile », attiré par les musiques électroniques et les paysages sonores que permettent les outils numériques, le saxophoniste Warren Walker et ses deux complices veulent dessiner une musique possible pour le 21è siècle.

> Cuneiform Records Rune 408 / Orkhêstra

Warren Walker : saxophone, effets / Gaël Petrina : basse, effets / Caleb Dolister : batterie, percussion

01. Copalchi Distress Signal / 02. Somnambulist / 03. Petit Loup / 04. Flips / 05. Annabelle Chases A Bug / 06. Trits / 07. Koala / 08. Chomsky / 09. Taghzout / 10. Sad Fly / 11. Sunbathing Manatee / 12. Muji // Enregistré par Nicolas Charlier en mai 2014 au Studio Des Egreffins, Videlles, France.


Omer KLEIN : « Fearless Friday »

Omer KLEIN : « Fearless Friday » -  voir en grand cette image
Omer KLEIN : « Fearless Friday »
Neuklang

En mai 2013, avec le précédent album d’Omer Klein, nous pointions les qualités de ce pianiste amateur de littérature. L’écoute de « To the Unknown » (Plus Loin Music) nous incitait à écrire que ce pianiste « aime jouer la musique comme on raconte des histoires ». Installé en Allemagne, il a enregistré ce nouveau disque dans les très réputés « Studios Bauer » de Ludwigsburg et a changé de batteur puisqu’Amir Bresler a succédé à Ziv Ravitz. On constate que la greffe a pris puisque ce trio fait fleurir la musique enjouée et inspirée d’un leader toujours aussi fin mélodiste qui sait aussi célébrer Ellington avec une superbe relecture de Azure. Un disque chaleureux et sensible qui parvient à marquer sa différence dans la multitude de trios de pianistes qui peuplent le monde du jazz aujourd’hui.

> NeuKlang NCD4113 / Harmonia Mundi

Omer Klein : piano / Haggai Cohen-Milo : contrebasse / Amir Bresler : batterie

01. Fearless Friday / 02. Yemen / 03. I Guess That’s Why They Call It Falling / 04. Niggun / 05. Azure (Ellington - Mills) / 06. Shwaye Shwaye / 07. Calla Lily / 08. Turquoise Memories / 09. Dimensions / 10. Tears On A Bionic Cheek // Enregistré les 27 et 28 octobre 2014 aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne).


Sinikka LANGELAND : « The half-finished heaven »

Sinikka LANGELAND : « The half-finished heaven » -  voir en grand cette image
Sinikka LANGELAND : « The half-finished heaven »
ECM

Dans son précédent disque pour ECM, « The Land That Is Not » [1], nous avions particulièrement savouré la musique et le chant de Sinikka Langeland dans un quintet ou Anders Jormin (voir plus haut) jouait un rôle essentiel. Cette fois, la musicienne a voulu ce disque essentiellement instrumental pour explorer les combinaisons sonores possibles entre l’alto, le saxophone ténor, les percussions et les différents kantele, ces cithares finlandaises qui passionnent Sinikka Langeland. Un univers sonore surprenant et poétique... mais il nous manque quand même cette voix qui nous avait captivé et qui est peu présente ici.

> ECM 377 7155 – ECM 2377 / Universal Music France (parution le 23/03/2015)

Sinikka Langeland : voix,kantele / Lars Anders Tomter : alto / Trygve Seim : saxophone ténor / Markku Ounaskari : batterie, percussion

01. Hare Rune / 02. The Light Streams In / 03. The White Burden / 04. The Half-Finished Heaven / 05. The Woodcock’s Flight / 06. Caw Of The Crane / 07. The Tree And The Sky / 08. The Magical Bird / 09. Hymn To The Fly / 10. Animal Miniatures / 11. The Blue Tit’s Spring Song / 12. Animal Moment // Enregistré les 29 et 30 janvier 2013 à Oslo.


Eliel LAZO : « ...And The Cuban Funk Machine »

Eliel LAZO : « ...And The Cuban Funk Machine » -  voir en grand cette image
Eliel LAZO : « ...And The Cuban Funk Machine »
Stunt

De la musique cubaine fabriquée en Scandinavie... mais avec des cubains « de souche »... comme on dit (qu’on me pardonne !). Virtuose des congas aujourd’hui installé au Danemark, Eliel Lazo a joué à la Havane dans des formations renommées et il a intégré l’esprit de formations mythiques comme Los Van Van ou Irakere . C’est ce qu’on retrouve dans ce disque étiqueté « funk » mais qui garde comme inspiration fondamentale la musique cubaine traditionnelle. On remarquera bien sûr la présence de Bob Mintzer au saxophone, preuve que cette formation reste attachée aussi à l’esprit du jazz.

> Stunt STUCD 14132 / UnaVoltaMusic – UVM distribution

Eliel Lazo : percussion, voix, compositions sauf 3 / Bob Mintzer : saxophone ténor / Carlos Perez : trombone et chœur / Andreas Pålsson : orgue Hammond B3 / Mikkel Nordsø : guitare / Per Gade : guitare / Yasser Pino : basse / Raciel Jimenez : batterie /+/ Magela Herrera : flûte / Yuliesky Gonzalez : trompette / Yohan Ramon : timbales et chœur / Michael Heise : fender rhodes

01. Deja Vu / 02. Tabueno / 03. A Ver Que Sale (J. Formell) / 04. Sunny Beach Rumba / 05. Late Night Zombie / 06. El Verdadero Amor / 07. New Songo / 08. Rhapsody In Abakua / 09. Piña Colada // Enregistré en novembre 2013 au Danemark et à Los Angeles (USA).


LEMAIRE – ARQUES : « De l’eau la nuit »

LEMAIRE – ARQUES : « De l'eau la nuit » -  voir en grand cette image
LEMAIRE – ARQUES : « De l’eau la nuit »
Tricollectif

L’objet retient l’attention et cette courte chronique pourrait prolonger l’article « CD’esthetic" (décembre 2014) : une boîte aux nuances anthracite contenant le disque et ses fiches d’une sobriété raffinée. En adéquation avec cette »petite musique de nuit« quand les sons vivent par eux-mêmes et s’étirent dans l’obscurité en évitant presque rythmes et mélodies qui n’émergent que par instants. Ce duo »minimaliste" est issu du Tricollectif (Théo Ceccaldi Trio, Toons, Roberto Negro...). Sensible et précieux.

> Tricollectif TRICO 05 / www.tricollectif.fr

Gabriel Lemaire : saxophones / Yves Arques : piano

01. Les yeux ouverts / 02. Nocturne / 03. Clartés / 04. Clous et roseaux / 05. Ballade / 06. Eau obscure / 07. Le chat et l’amoureuse / 08. Berceuse // Enregistré à Paris les 30 et 31 octobre 2014.


Sébastien LOVATO : « Music Boox 2 »

Sébastien LOVATO : « Music Boox 2 »  -  voir en grand cette image
Sébastien LOVATO : « Music Boox 2 »
ACEL-Quart de Lune

Nous évoquions plus haut l’intérêt d’un autre pianiste, Omer Avital, pour la littérature. Sébastien Lovato puise dans ses lectures favorites toute l’inspiration pour composer ce qu’il appelle ses « Music Boox ». Les écrits de Yourcenar, Kafka, Rolin, Baldwin, Michon et d’autres sont à la racine de ses compositions offertes à un quartet d’experts qui connaissent parfaitement les « belles lettres » du jazz d’aujourdhui. La musique souvent colorée et chantante emprunte même au monde de la rock-music deux tubes d’Hendrix et Pink Floyd. Nous ne connaissions pas le volume 1 (avec Alexandra Grimal), nous découvrons le 2 avec Sébastien Texier totalement à l’aise dans ce cadre.

> ACEL – Quart de Lune ACEL 001 QDL 171600 / UVM distribution (parution le 30/03/2015)

Sébastien Lovato : piano, Fender Rhodes, orgue Hammond B3, compositions sauf 6 et 9 / Sébastien Texier : saxophone alto, clarinette / Marc Buronfosse : contrebasse / Karl Jannuska : batterie

01. Montedidio / 02. Ragondins / 03. Le château / 04. Harlem Quartet / 05. Hadrian’s Dream / 06. Another Brick In The Wall (R.Waters) / 07. Focus on Tanity / 08. Ritournelle / 09. Little Wing (to Carolina) (J.Hendrix) // Enregistré au Studio de Meudon (France) en juin, septembre et octobre 2014.


Jean-Marie MACHADO : « Lagrima Latina »

Jean-Marie MACHADO : « Lagrima Latina » -  voir en grand cette image
Jean-Marie MACHADO : « Lagrima Latina »
Cantabile

Le pianiste et compositeur Jean-Marie Machado célèbre cette année ses 30 ans de carrière. À cette occasion, il publie sur son propre label, Cantabile, la version studio (enregistré à La Buissonne) de son projet Lagrima Latina. Armel Bloch avait écouté cette musique au Perreux sur Marne en mars 2012 au moment de sa création sur scène. On (re)lira donc son article qui rend parfaitement compte du projet (CultureJazz.fr, ici !). « Le pianiste est un poète passeur de sons et d’intuitions musicales latines, qui éveille notre curiosité et surtout notre plaisir », écrivait-il. C’est bien ce que nous ressentons à l’écoute de cette musique qui offre un écrin sensible et scintillant à un magnifique bouquet de voix féminines.

> Cantabile / L’Autre Distribution

Jean-Marie Machado : piano et compositions / Simonetta Soro, Claudia Solal, Sofia Ribeiro : voix / Didier Ithursarry : accordéon / Jean-Charles Richard : saxophones / Joce Mienniel : flûtes / Claus Stötter : trompette et bugle / Cécile Grenier : alto / Stracho Temelkovski : percussions orientales, mandoline / Antonio Placer : livret de poèmes

01. Ese instante sin fin / 02. Non son unha fotocopia / 03. L’étoffe de sa taille / 04. No desafina la mar / 05. Morena de carinos / 06. Te escribo el mar / 07. Lacrima latina / 08. El mar / 09. Kurgaï //Enregistré aux Studios la Buissonne (Pernes-Les-Fontaines - 84) en septembre 2014.


Tesla MANAF : « Tesla Manaf »

Tesla MANAF : « Tesla Manaf » -  voir en grand cette image
Tesla MANAF : « Tesla Manaf »
Moonjune

Grâce à Leonardo Pavkovic (label Moonjune), nous mesurons la diversité des musiques indonésiennes aux lisières du jazz et du rock. Tesla Manaf est une découverte. Sa musique fraîche, sensible, souvent inventive retient l’attention car elle évite toute tentation trop « démonstrative » (à la différence de Dewa Budjana ! Lire plus haut). Ce disque assemble deux enregistrements ; la musique remarquable de la première partie (2014), plus ludique et « aérée », accorde une belle place à la clarinette de Hulhul. Le second (trois ans avant) montre que Tesla Manaf a dû beaucoup écouter le Pat Metheny Group (et ses voix) dans les années 90 mais c’est fort bien fait !

> MoonJune Records MJR069 / www.moonjune.com

Tesla Manaf Effendi : guitare, compositions, arrangements / Rudy Zulkarnaen : contrebasse (1-8) / Hulhul : clarinette, trompet pencak, flûte indonésienne (1-8) / Desal Sembada : batterie (1-8) / Gega Mesywara : contrebasse (9-14) / Yd Nafis : claviers, syntétiseurs (9-14) / Dani Irjayana : batterie (9-14) / Mumu : saxophone soprano et flûte (9-14) / Zaky : voix / Adrian Firdaus, Dewa Made Premana : gangsa (9-14) / William Teh Putra, Wisnu Pramadi : kantil (9-14) / Gede Darma Raharja : jublag, gong, kempluk (9-14)

A) Man’s Relationship With His Fragile Area (2014) : 01. Man’s Relationship With His Fragile Area / 02. Necrophilia / 03. Counting Miles & Smiles / 04. Movin Side / 05. Early Years / 06. Multiply By Zero / 07. Chin Up / 08. The Sweetest Horn // B) It’s All Yours (2011) : 09. It’s All Yours : Part 1 / 10. It’s All Yours : Part 2 / 11. It’s All Yours : Part 3 / 12. It’s All Yours : Part 4 / 13. It’s All Yours : Part 5 / 14. It’s All Yours : Part 6 // Enregistré en Indonésie en 2011 et 2014.


Marcus MILLER : « Afrodeezia »

Marcus MILLER : « Afrodeezia » -  voir en grand cette image
Marcus MILLER : « Afrodeezia »
Blue Note

Avec ce nouvel album, Marcus Miller se tourne vers l’Afrique, à la source des musiques « noires » qui ont ensuite irrigué le continent américain et les Caraïbes. Une nouvelle « superproduction » en forme de patchwork enregistrée au Mali, à La Nouvelle-Orléans ou à Sao Paulo en passant par Paris et ailleurs encore. Même si nous préférons ses prestations scéniques à l’écoute de ses disques, le bassiste reste toujours un musicien fort sympathique à la musique généreuse.

> Blue Note / Universal Music France

Marcus Miller : basse électrique, voix, piano, clarinette basse etc. /+ selon les plages / Louis Cato : batterie, voix / Lee Hogans : trompette / Brett Williams : piano / Alex Han : saxophone alto / Adam Agati : guitare /
Alune Wade : voix / Etienne Charles, Ambrose Akinmusire : trompette / Adama Bilorou Dembele : percussion, voix / Guimba Kouyaté : guitare acoustique, voix / Cherif Soumano : voix, kora / Cory Henry : orgue / Julia Sarr, Alvin Chea, Alune Wade, Lalah Hathaway : voix / Robert Glasper : fender rhodes

01. Hylife / 02. B’s River / 03. Preacher’s Kid (Song for William H) / 04. We Were There / 05. Papa Was A Rolling Stone / 06. I Still Believe I Hear (Je Crois Entendre Encore)(feat. Ben Hong) / 07. Son of Macbeth / 08. Prism (Interlude) / 09. Xtraordinary / 10. Water Dancer / 11. I Can’t Breathe (feat. Chuck D. and Mocean Worker) // Enregistré aux USA, au Brésil, en France, au Maroc etc. (année non précisée).


Leszek MOZDZER & Friends : « Jazz at Berlin Philharmonic III »

Leszek MOŻDŻER & Friends : « Jazz at Berlin Philharmonic III » -  voir en grand cette image
Leszek MOŻDŻER & Friends : « Jazz at Berlin Philharmonic III »
ACT

Le pianiste polonais Leszek Możdżer soigne son image à la manière d’une pop-star et sa manière de mêler musique classique, jazz et musiques populaires lui assure une belle réputation dans son pays et au-delà. Cet enregistrement en concert dans une salle prestigieuse avec un quatuor à cordes pour élargir la palette de son trio (avec l’excellent Lars Danielsson) illustre bien les choix esthétiques de ce musicien... Tomberez-vous sous le charme de cette musique assez « précieuse » ?

> ACT 9578-2 / Harmonia Mundi (parution le 24/03/2015)

Leszek Możdżer : piano / Lars Danielsson : contrebasse et violoncelle / Zohar Fresco : percussion / Atom String Quartet : Dawid Lubowicz : violon / Mateusz Smoczyński : violon / Michał Zaborski : alto / Krzysztof Lenczowski : violoncelle

01. Etude No 2 ( Lutoslawski) / 02. Praying ( Danielsson) / 03. Follow My Backlights ( Mozdzer ) / 04. Love Pastas ( Mozdzer) / 05. Na 7 ( Lubowicz ) / 06. Africa ( Danielsson ) / 07. Gsharim ( Fresco ) / 08. Eden ( Danielsson ) / 09. Hunchback Porn Angel ( Mozdzer ) / 10. Winter Song ( Lenczowski ) // Enregistré en concert à la Philharmonie de Berlin le 7 mai 2014.


Mike OSBORNE : « Dawn »

Mike OSBORNE : « Dawn » -  voir en grand cette image
Mike OSBORNE : « Dawn »
Cuneiform

« Avec « Dawn », le label Cuneiform records (à Washington, USA) nous offre une belle occasion d’écouter le saxophoniste britannique Michael Evans Osborne (alias Mike Osborne) dans deux enregistrements inédits... » Lire la suite de la chronique détaillée de ce disque ici.... Un disque digne du plus haut intérêt pour redécouvrir un musicien sans doute trop méconnu.

> Cuneiform Records Rune 392 / Orkhêstra

Mike Osborne : saxophone alto / Harry Miller : contrebasse / Louis Moholo : batterie [1-6] / Alan Jackson : batterie [7-10] / John Surman : saxophones baryton et soprano sax [7-10]

01. Scotch Pearl (Mike Osborne) / 02. Dawn (Mike Osborne) / 03. Jack Rabbit (Herbie Hancock) / 04. TBC (Mike Osborne) / 05. 1st (Mike Osborne) / 06. TBD (Mike Osborne) / 07. Seven By Seven (Pharaoh Sanders) / 08. And Now The Queen (Carla Bley) / 09. An Idea (Mike Osborne) / 10. Aggression (Booker Little) // Enregistré à Londres en août 1970 (1-3), décembre 1970 (4-6) et le 9 juin 1966 (7-10).


Laura PERRUDIN : « Impressions »

Laura PERRUDIN : « Impressions » -  voir en grand cette image
Laura PERRUDIN : « Impressions »
Autoprod.-L’Autre Distribution

Et de trois ! Le mois dernier, nous vous présentions les disques des harpistes Isabelle Olivier (« Don’t Worry, Be HaRpy ») et du groupe Orioxy dans lequel joue Julie Campiche (« Lost Children »). Nous y ajoutons la musique de Laura Perrudin qui choisit ici de tout faire elle-même et elle s’en sort fort bien en mettant en valeur les possibilités offertes par la harpe chromatique (instrument récent) qui se marie agréablement avec sa voix. Imprégnée de culture bretonne, cette musicienne crée des paysages musicaux comme des aquarelles avec une belle maîtrise des assemblages colorés.

> Autoproduction / L’Autre Distribution

Laura Perrudin : harpe chromatique, voix, percussions, électronique, programmations

01. Impressions (O.Wilde-Perrudin) / 02. The Song Of Wandering Aengus (W.B. Yeats-Perrudin) / 03. The Trees (P. Larkin-Perrudin) / 04. Sonnet VII (W.Shakespeare-Perrudin) / 05. The Twilight Turns (J. Joyce-Perrudin) / 06. The Meditation Of The Old Fisherman (W.B. Yeats-Perrudin) / 07. Symphony In Yellow (O.Wilde-Perrudin) / 08. De Ce Tardif Avril (J. Moréas-Perrudin) / 09. Nocturne (A. McLeish-Perrudin) / 10. A Dream Within A Dream (E.A. Poe-Perrudin) / 11. A Timeless Place-The peacocks (N. Winstone-J. Rowles) / 12. Profane Cookery (Perrudin) / 13. Flood (J. Joyce-Perrudin) // Enregistré à Rostrenen (France) en octobre-novembre 2013.


David REINHARDT : « Spiritual Project »

David REINHARDT : « Spiritual Project » -  voir en grand cette image
David REINHARDT : « Spiritual Project »
Cristal

Pas facile de s’appeler Reinhardt ! David, fils de Babik et petit-fils de Django recherche aujourd’hui la sérénité dans une quête spirituelle intense. Après des enregistrements personnels en trio et la participation à des projets divers, avec James Carter par exemple, il réunit un quartet à cordes et percussions qui conserve certaines couleurs du jazz manouche avec la touche spécifique apportée par la basse électrique de Dominique di Piazza. Les invités savent trouver leur place dans cet ensemble pour proposer une musique qui ne manque pas d’âme (un bémol cependant pour le Oh happy day final qui dénote un peu !).

> Cristal Records CR231 / Harmonia Mundi (parution le 10/03/2015)

David Reinhardt : guitare électrique / Antonio El Titi : guitare acoustique / Dominique Di Piazza : guitare basse / Xavier Sanchez : percussions /+/ Emy Dragoï : accordéon (1, 2, 3, 4, 7, 9, 10) / Costel Nitescu : violon (2, 3, 5, 6, 8, 9, 11) / Chorale Union Ile de France avec Cossane (12)

01. Deux anges / 02. There is a quiet place (Carmichael) / 03. Paix sur Terre / 04. Conversion / 05. Gloire et Honneur / 06. Nouvelle naissance / 07. Jean (Di Piazza) / 08. Tu Palabra (Abardonado) / 09. Je veux être prêt / 10. Geneza (Dragoi) / 11. Who Would a imagine a King (Hilton Hill, Warren) / 12. Oh happy day (Hawkins) // Enregistré au Studio Alhambra-Colbert, Rochefort, France en mars 2014.


Michel REIS Quartet : « Capturing This Moment »

Michel REIS Quartet : « Capturing This Moment » -  voir en grand cette image
Michel REIS Quartet : « Capturing This Moment »
Double Moon

En mars 2013, deux disques qui paraissaient presque simultanément, Reis - Demuth - Wiltgen et Hidden Meaning, nous permettaient de découvrir le pianiste luxembourgeois Michel Reis en trio et en quartet. Depuis, le pianiste a bâti sa réputation en France surtout grâce au trio. Nous retrouvons ici le quartet qui nous avait particulièrement impressionné par sa cohésion de groupe. Cela se confirme avec ce disque travaillé avec l’expertise et le sérieux d’un quatuor classique pour jouer une musique bien ancrée dans le jazz de son temps en laissant chacun s’exprimer dans les espaces ouverts. Belle ouvrage !

> Double Moon Records DMCHR 71142 / Socadisc

Michel Reis : piano, compositions / Stefan Karl Schmid : saxophones ténor et soprano, clarinette / Robert Landfermann : contrebasse / Jonas Burgwinkel : batterie

01. Image #4 / 02. Half Asleep Beneath The Stars / 03. Capturing This Moment / 04. Pastoral / 05. Galapagos / 06. Image #1 / 07. Forest Scene / 08. Fleeting Reality / 09. Twin Lakes / 10. Image #3 / 11. Distant Constellations / 12. Corner Of The Sky / 13. Image #7 / 14. Dry Winds And Dead Sands // Enregistré à Osnabrueck (Allemagne) les 30 et 31 juillet 2014.


Axel SCHLOSSER & HR Bigband : « Into The Mackerel Sky »

Axel SCHLOSSER & HR Bigband : « Into The Mackerel Sky » -  voir en grand cette image
Axel SCHLOSSER & HR Bigband : « Into The Mackerel Sky »
Double Moon

Admirateur de Louis Armstrong (« Tales from South » - 2013), Axel Schlosser, trompettiste du groupe L14,16 (« Elder » - 2012) semblerait se souvenir dans ce disque du big-band de Thad Jones et Mel Lewis. Il prend les commandes du HR Bigband (de la Radio de Francfort), solide escadrille de musiciens aguerris er rompus à de multiples expériences. Le leader se montre très inspiré, porté par un superbe ensemble orchestral et des solistes à la hauteur de l’enjeu pour donner fière allure à cette musique vigoureuse aux climats variés, fidèle à l’esprit du jazz en big-band.

> Double Moon Records DMCHR 71148 / Socadisc

Axel Schlosser : trompette, bugle, direction /HR Bigband = Frank Wellert, Martijn de Laat, Martin Auer, Ralf Hesse : trompettes / Günter Bollmann, Peter Feil, Christian Jaksjo, Manfred Honetschläger : trombones, euphonium / Heinz-Dieter Sauerborn, Oliver Leicht, Tony Lakatos, Steffen Weber, Rainer Heute : saxophones, anches / Martin Scales : guitare / Thomas Heidepriem : contrebasse / Jean Paul Hochstädter : batterie /+ invité = Rainer Böhm : piano, fender rhodes

01. Jeannine / 02. Into The Mackerel Sky / 03. Schwarzes Wasser / 04. Seher und Gesehene / 05. The Dark Hours / 06. On The Vee Bee / 07. Schwäbische Eisenbahn / 08. Skydriver / 09. Dewayne´s Brain / 10. Nocturnal Potter // Enregistré en Allemagne en février 2013.


Olivier SENS + Juanjo MOSALINI : « Discrete Time »

Olivier SENS + Juanjo MOSALINI : « Discrete Time » -  voir en grand cette image
Olivier SENS + Juanjo MOSALINI : « Discrete Time »
ZAM

Prenez un contrebassiste qui aime son instrument tout autant que la musique que peut générer son ordinateur, un joueur de bandonéon qui s’est baigné tout petit dans la musique de son papa (Juan Jose) et aimerait bien ne pas lui ressembler totalement. Vous avez les éléments pour parvenir à l’alliance réussie de ce disque joliment intitulé « Discrete Time ». Tango-electro mais pas trop. La musique qu’inventent Olivier Sens et Juanjo Mosalini est bien dans son époque mais respectueuse de ses origines sud-américaine et européenne. Inclassable sans doute mais à découvrir sans hésiter.

> ZAM ZAM01 / Socadisc

Olivier Sens : contrebasse, électronique / Juanjo Mosalini : bandonéon, électronique

01. Reich - Introduction / 02. Alaalva / 03. Pause #1 / 04. Discrete time / 05. Pause #2 / 06. A milonga / 07. Pause #3 / 08. Sens des mots / 09. Pause #4 / 10. Milonga del angel / 11. Pause #5 / 12. Rayado / 13. Pause #6 / 14. Tempo souple / 15. Pause #7 / 16. Como loco / 17. Pause #8 / 18. Toma toca / 19. Reich / 20. Live improvisation // Enregistré en studio sauf 20 : live à La Fonderie, studio Sextan (Malakoff – France)


simakDIALOG : « Live at Orion »

simakDIALOG : « Live at Orion » -  voir en grand cette image
simakDIALOG : « Live at Orion »
Moonjune

Dans le catalogue du label Moonjune, la musique actuelle indonésienne occupe une place importante depuis quelques années. Le groupe SimakDialog réussit une fusion originale entre « rock-progressif » et la musique traditionnelle locale à base de percussions métalliques. Ce disque succède à « The 6th Story » que nous vous présentions en novembre 2013 (lire ici !), un double album « live » (aux USA) pour percevoir la densité de cette musique assez envoûtante sans les artifices du studio.

> MoonJune Records MJR068 / www.moonjune.com

Riza Arshad : Fender Rhodes / Tohpati : guitare électrique / Rudy Zulkarnaen : guitare basse / Endang Ramdan, Erlan Suwardana : sundanese kendang percussion / Cucu Kurnia : percussion métalliques

CD1 : 01. Throwing Words / 02. Stepping In / 03. For Once And Never / 04. One Has To Be / 05. Lain Parantina // CD2 : 01. This Spirit / 02. Kemarau / 03. Disapih / 04. 5,6 // Enregistré en concert à « The Orion », Baltimore (USA)


SOFT MACHINE : « Switzerland 1974 »

SOFT MACHINE : « Switzerland 1974 » -  voir en grand cette image
SOFT MACHINE : « Switzerland 1974 »
Cuneiform records

Cet album intéressera à coup sûr les fans de la « Machine Molle » d’abord parce qu’il présente en version « live » l’essentiel de l’album studio « Bundles » qui marquait l’arrivée du guitariste Allan Holdsworth dans le groupe, ensuite parce qu’il est complété par un DVD qui présente le concert filmé (une tradition au festival de Montreux !). Passé le choc des images (les brushings impeccables, les moustaches et les tenues d’époque !), on se laissera porter par la musique inimitable de Soft Machine, groupe phare de « l’École de Canterburry ». Historique et donc recommandé !

> Cuneiform Records (CD + DVD) Rune 395/396 / Orkhêstra

Allan Holdsworth : guitare, voix / Karl Jenkins : Fender Rhodes piano, Hohner Pianet, saxophone soprano, hautbois / Mike Ratledge : Fender Rhodes, orgue Lowrey, synthetiseur AKS / Roy Babbington : basse électrique 6 cordes / John Marshall : batterie, percussion

02. Hazard Profile / 02. The Floating World / 03. Ealing Comedy / 04. Bundles / 05. Land Of the Bag Snake / 06. Joint / 07. The Man Who Waved At Trains / 08. Peff / 09. The Man Who Waved At Trains (reprise) / 10. LBO / 11. Riff II / 12. Lefty / 13. Penny Hitch (coda) // Enregistré en concert au festival de Montreux le 4 juillet 1974.


Håkon STENE : « Lus Lament For Lazy Mammal »

Håkon STENE : « Lus Lament For Lazy Mammal » -  voir en grand cette image
Håkon STENE : « Lus Lament For Lazy Mammal »
Hubro

Ce disque paru l’an passé en Scandinavie ne sera disponible en France que ce mois-ci. Nous pourrons donc découvrir avec un peu de retard cette musique très méditative qui a reçu un grammy award « musique contemporaine » en Norvège. Détendez-vous, relaxez-vous, écoutez. Pourquoi résister à l’invitation de la chaise-longue pour se laisser porter par ces compositions signées Britons Laurence Crane, Gavin Bryars et Christian Wallumrød. J’en entends déjà dire : « C’est pas du d’jazz ! »... Et alors ?

> Hubro HUBROCD2544 / Outhere distribution

Håkon Mørch Stene : vibraphone, vibraphone à quart de tons, marimba, guitare électrique, guitare acoustique, claviers, piano sur 9 / Christian Wallumrød : piano sur 1 et 8 / Heloisa Amaral : piano sur 2 / Tanja Orning : violoncelle sur 1, 4, 6, 8 / Hans Kristian Kjos Sørensen : cymbalum sur 2

01. Prelude for HS / 02. Hi Tremolo / 03. Bobby J / 04. See Our Lake I / 05. Riis / 06. Holt / 07. Sit / 08. Low Genths / 09. Blue Blue Blue // Enregistré en Norvège (avant 2014).


John SURMAN – BERGEN BIG BAND : « Another Sky »

John SURMAN – BERGEN BIG BAND : « Another Sky » -  voir en grand cette image
John SURMAN – BERGEN BIG BAND : « Another Sky »
Grappa

Un grand bond dans le temps ! Ce mois-ci paraissent le second enregistrement de John Surman, avec Mike Osborne en 1966 ( « Dawn », lire ici !) et « Another Sky » publié en 2014 qui nous arrive maintenant. John Surman (né en 1944) connaît bien le Bergen Big Band et sait en tirer le meilleur pour jouer ses compositions (et un magnifique salut à Thelonious Monk). Il a sollicité à nouveau son ami canadien John Warren, arrangeur avec il avait concocté, entre autres, un « Brass Project » mémorable au tout début des années 90 (ECM). Une musique poétique, lumineuse, tonique, propice aux envolées solistes de haute tenue sur laquelle planent les anches de Monsieur Surman. Envolons-nous... sur son tapis volant (Carpet Ride) !

> Grappa GRCD4459 / Outhere distribution (parution le 24/03/2015)

John Surman : saxophones soprano et baryton, compositions sauf 6, direction / Bergen Big Band : Jan Kåre Hystad, Olav Dale, Zoltan Vinzce, Ole Jakob Hystad, Nils Jansen, Vidar Johansen : anches, flûtes / Martin Winter, Are Ovesen, Svein Henrik Giske, Tancred Heyerdal Husø : trompettes / Øyvind Hage, Sindre Dalhaug, Pål Roseth, Kjell Erik Husom : trombones / Dag Arnesen : piano / Ole Thomsen : guitare / Magne Thormodsæter : contrebasse / Frank Jacobsen : batterie / Ivar Kolve : vibraphone / Stein Inge Brækhus : percussion

01. Another Sky / 02. South-Western Approaches / 03. Spending My Time / 04. Carpet Ride / 05. Green Wood / 06. Ruby My Dear (T. Monk) / 07 Scare ’em Up // Enregistré à Bergen (Norvège) du 21 au 23 octobre 2013.


Fabrice TAREL Trio : « Whirl »

Fabrice TAREL Trio : « Whirl » -  voir en grand cette image
Fabrice TAREL Trio : « Whirl »
Swim Again Concept

« Whirl » fait suite à « Praise of quietness » chroniqué dans nos pages par Yves Dorison qui soulignait en décembre 2010 que Fabrice Tarel, jeune pianiste, « a déjà compris une chose essentielle aux musiciens qui veulent durer : point trop n’en faut. ». Il soulignait aussi la qualité des compositions « qui ne manquent pas d’attrait et relèvent d’une esthétique néo-classique parfaitement maîtrisée, élégamment mélodique. ». Même trio, mêmes qualités avec un peu de maturité en plus mais toujours cette volonté de ne pas laisser la musique s’emballer. À écouter et à suivre sur scène sans doute.

> Autoproduction – Swim Again Concept SWAG203 / www.fabricetarel.com

Fabrice Tarel : piano / Gil Lachenal : contrebasse / Sébastien Mourant : batterie

01. Alentours / 02. Tears After Tears / 03. Whirl / 04. No Way Out / 05. Teach Me / 06. Diluted / 07. Réflexions à Deux / 08. No One Turned Up // Enregistré dans l’Isère (France) en octobre 2013.


TROYKA : « Ornitophobia »

TROYKA : « Ornitophobia » -  voir en grand cette image
TROYKA : « Ornitophobia »
Naim Jazz

Quelque part entre le Human Chain de Django Bates (version trio) et le duo-techno Mehliana de Brad Mehldau, Tryoka invente une musique de collage aux ambiances combinées, emboîtées, déglinguées qui exploite de manière intelligente et non sans humour les possibilités des technologies contemporaines. C’est le bassiste Petter Eldl qui a mixé le tout pour créer un ensemble en perpétuelle mutation comme un assemblage de clips liés par des fils ténus. Un peu dingo !

> Naim Jazz Naim2010 / Bertus

Kit Downes : orgue Hammond, synthétiseurs / Chris Montague : guitare / Josh Blackmore : batterie

01. Arcades / 02. Life Was Transient / 03. Ornitophobia / 04. Magpies / 05. Thopter / 06. Bamburgh / 07. The General / 08. Troyka Smash / 09. Seahouses // Enregistré en Grande Bretagne (prob. 2014 ?)


Didier VERNA @-quartet : « Roots & Leaves »

Didier VERNA @-Quartet : « Roots & Leaves » -  voir en grand cette image
Didier VERNA @-Quartet : « Roots & Leaves »
Autoproduction

Didier Verna (né en 1970) est ici guitariste mais il sait faire aussi bien d’autres choses. Il chante, avec les Voice Messengers de Thierry Lalo en particulier (2001-2006). Il est aussi enseignant-chercheur en informatique, ce qui l’amène à se qualifier « d’informarticien » d’où, sans doute l’arobase accolée à l’intitulé du quartet ! Dans ce disque, il est fort bien entouré pour jouer des compositions souvent chantantes (normal !) et swinguantes, attachées aux « normes » du jazz même si le son de guitare se pare parfois d’effets « technologiques » (le contraire suprendrait !).

> DVL Records DVL0914JZ / http://didierverna.com/records/root...

Didier Verna : guitare, compositions / Laurent Epstein : piano / Yoni Zelnik : contrebasse / David Georgelet : batterie

01. Old Times / 02. Circulocentrique / 03. Coconette / 04. Hints, Tips, Tricks’n Cheats / 05. Vert de blues / 06. Monday Morning / 07. Petite mort / 08. Mister Crusoé // Enregistré en France en 2013-2014 (?)


Eberhard WEBER : « Encore »

Eberhard WEBER : « Encore » -  voir en grand cette image
Eberhard WEBER : « Encore »
ECM

Ce disque du contrebassiste allemand Eberhard Weber est la suite logique de « Résumé » paru sur ECM en 2011. Il « capitalise » les acquis de son passé en puisant dans le répertoire du Jan Garbarek Group dont il fut l’un des piliers pour interpréter ces compositions en duo (+ ajouts de claviers...) avec Ack van Rooyen, joueur de bugle danois de talent. Pas inintéressant mais vraiment pas incontournable.

> ECM 471 2051 - ECM 2439 / Universal Music France

Eberhard Weber : contrebasse électrique, claviers / Ack van Rooyen : bugle

01. Frankfurt / 02. Konstanz / 03. Cambridge / 04. Rankweil / 05. Langenhagen / 06. Granada / 07. Sevilla / 08. London / 09. Klagenfurt / 10. Bradford / 11. Edinburgh / 12. Hannover / 13. Pamplona // Enregistré en novembre 2014


Mark WINGFIELD : « Proof of Light »

Mark WINGFIELD : « Proof of Light » -  voir en grand cette image
Mark WINGFIELD : « Proof of Light »
Moonjune

Suite de la série des guitaristes du label Moonjune pour ce mois de mars ! Retour en Grande-Bretagne cette fois avec le trio de Mark Wingfield, guitariste dont les spécialistes admirent la sonorité, le phrasé et l’inventivité. Admirateur de Jimi Hendrix, fan de Jan Garbarek autant que de Coltrane ou Miles Davis, Wingfield a réuni un trio qui repose sur l’assise rythmique plutôt rock assurée par Yaron Stavi et Asaf Sirkis. Un disque qui passionnera sans doute les fans de Jeff Beck ou Allan Holdsworth et donnerait envie d’aller voir plus loin dans la discographie du guitariste.

> MoonJune Records MJR071 / www.moonjune.com

Mark Wingfield : guitare / Yaron Stavi : basse et contrebasse / Asaf Sirkis : batterie

01. Mars Saffron / 02. Restless Mountain / 04. The Way To Etretat / 04. A Conversation We Had / 05. A Thousand Faces / 06. Voltaic / 07. Summer Night’s Story / 08. Koromo’s Tale / 09. Proof Of Light // Enregistré au Lost Boys Studio à Cranfield (GB) les 20 et 21 mai 2014.


WORLD KORA TRIO : « Un poisson dans le désert »

WORLD KORA TRIO : « Un poisson dans le désert » -  voir en grand cette image
WORLD KORA TRIO : « Un poisson dans le désert »
Passé Minuit

Dans le World Kora Trio, David Mirandon succède à Jean-Luc di Fraya aux percussions mais l’esprit de la musique reste inchangé (World...) autour de la kora de Chérif Soumano qui reçoit le renfort du maître Toumani Diabaté sur un titre. Pour coller vraiment à leurs choix esthétiques, ils sont allés enregistrer ce disque au Mali. Une musique chaleureuse qui sait exploiter les riches possibilités des cordes (kora et le violoncelle d’Eric Longsworth).

> Passé Minuit / L’Autre Distribution

Eric Longsworth : violoncelle, compositions 1, 2, 4, 5, 7, 9 / Chérif Soumano : kora, compositions 3, 6, 8, 10, 11 / David Mirandon : percussions /+/ Toumani Diabate : kora sur 6 / Guy Belanger : harmonica sur 7

01. Vagabondeur / 02. Mistral dansant / 03. Dibi / 04. Un poisson dans le désert / 05. Oceans to cross / 06. N’Djarabi / 07. Nice To Meet You / 08. Kele / 09. Nine lives / 10. Woulou Fato / 11. Tama // Enregistré en février 2014 à Bamako (Mali)


YAGULL : « Kai »

YAGULL « Kai » -  voir en grand cette image
YAGULL « Kai »
Moonjune

Il venait de Belgrade. Elle venait du Japon. Ils se sont rencontrés aux USA et se sont mariés en 2013. « Kai », leur fils est né en 2014 : le titre de leur album était tout trouvé. Quand une pianiste de formation classique, Kana Kamitsubo, rencontre un guitariste nourri au rock mais fasciné par la musique de chambre, cela donne ce que Sasha Markovic appelle de la « post rock chamber music ». Ils ont invité des amis pour enrichir les ambiances délicates et très mélodieuses de ce disque... dont le néo-romantisme pourra lasser peut-être...

> MoonJune Records MJR067 / www.moonjune.com (parution le 15/02/2015)

Sasha Markovic : guitare, basse, percussion / Kana Kamitsubo : piano /+ invités/ Marko Djordjevic : batterie, percussion (8, 9, 11) / Beledo : guitare classique (11), luth (7), guitares électriques et basse (11) / Dewa Budjana : guitares (4) / Wen Chang : violon (2, 6, 11) / Gabriel Nat : clarinette, sifflet (7) / Yoshiki Yamada : contrebasse (2, 4, 8) / Lori Reddy : flûte (9, 11) / Anthony Mullin : guitare (6 - dernier solo) / Jackson Kincheloe : harmonica (8)

01. North / 02. Dark / 03. Heiwa / 04. Blossom / 05. Mio / 06. Wishing Well / 07. Burn / 08. Sound of M / 09. Z-Parrow / 10. Kai / 11. Omniprism / 12. Oyasumi // Enregistré à New York en 2014


Savina YANNATOU – Primavera en Salonico : « Songs of Thessaloniki »

Savina YANNATOU – Primavera en Salonico : « Songs of Thessaloniki » -  voir en grand cette image
Savina YANNATOU – Primavera en Salonico : « Songs of Thessaloniki »
ECM

Ce disque a tout de suite retenu l’attention de ceux qui l’ont écouté dans notre équipe et Yves Dorison, enthousiaste, l’a chroniqué illico-presto ! Bien sûr que OUI, on aime « Songs of Thessaloniki ». On lira donc la chronique publiée le 26 février dernier (ici !) : « ces mélodies/mélopées portent en elles, intrinsèquement, une foi en la vie imperturbable. (...) La musique de Savina Yannatou coule telle une source limpide, ici ou là, toujours présente. ».

> ECM 470 9151 / Universal Music France (parution le 16/03/2015)

Savina Yannatou : voix / Kostas Vomvolos : qanun, accordéon / Yannis Alexandris : oud, guitare / Kyriakos Gouventas : violon / Harris Lambrakis : nay / Michalis Siganidis : contrebasse / Kostas Theodorou : percussion

01. Apolitikion Aglou Dimitriou / 02. A la scola del Allianza / 03. Tin Patrida Mou Ehasa / 04. Dimo is Solun hodesche / 05. La cantiga del fuego / 06. Una muchacha en Selanica / 07. Iptidadan yol sararsan / 08. Qele-qele / 09. Calin Davullari / 10. To yelekaki / 11. Salonika / 12. Inchu Bingyole mdar / 13. Jelena Solun Devodjko / 14. Yedi-koule / 15. Poulakin eiha se klouvi / 16. Pismo dodje od Soluna grada / 17. Apolitikion Aglou Dimitriou // Enregistré à Athènes le 21 février 2014.


Les piles de disques des mois précédents


[1ce disque avait reçu un « OUI, on aime ! ».